Je me permets l’honnêteté de dire que j’aime beaucoup la série Atelier Dusk. Elle a été mon point d’entrée dans la série, mais contrairement à beaucoup d’autres, je n’ai jamais joué aux versions PS3, optant plutôt pour les versions Plus sur PlayStation Vita. Atelier Ayesha Plus, Atelier Escha & Logy Plus et Atelier Shallie Plus étaient de bonnes sorties à l’époque. Mais la sortie de cette trilogie va nous faire à tous et en tout cas aux fans de la série, un bien fou !

Tomber la tomber l’alchimise … ok je sors —> []

Les trois jeux se déroulent dans un monde connu sous le nom de “Land of Dusk“, un monde sombre qui est à l’agonie. Le décor est beaucoup plus sérieux que dans la trilogie Arland précédente ou dans la trilogie Mysterious qui suit. Découvrir ce qui arrive au monde et comment le résoudre est un thème clé des jeux.

Associés aux magnifiques dessins d’Hidari, dont l’esthétique parcheminée et pastelle s’accorde parfaitement avec un monde en déclin, les jeux mettent en scène un monde en voie de disparition, une apocalypse graphiquement plaisante.

Chacun des jeux se déroule à des années différentes, dans une partie différente du Land of Dusk. Cependant, comme dans un véritable atelier, les jeux commencent à un niveau modeste, avant de monter en puissance.

Par exemple, Atelier Ayesha suit le voyage d’Ayesha pour sauver sa sœur Nio, ainsi que ses premiers pas dans le monde de l’alchimie. Il y a une limite de temps de trois ans pour sauver la sauver. J’aime à quel point les enjeux sont profonds dans ce jeu.

Pendant ce temps, Atelier Escha & Logy commence avec le duo qui tente de sauver une division en difficulté. Grâce à ces histoires en grande partie émotionnelles, qui s’accumulent au fil des découvertes dans Land of Dusk, il est facile de s’investir à chaque étape dans le développement de ces adorables personnages.

Les versions Plus avaient pas mal de problème, parce qu’il a fallu compresser les softs pour qu’ils puissent tenir sur Vita. Bien évidement, ces jeux venant de PS3, le travail de conversion fut très fastidieux. Mais avec la Switch qui dispose d’une technologie bien meilleure, il y a enfin un moyen de jouer aux jeux de façon portable sans ne rien sacrifier. De plus, pour ceux qui jouent exclusivement à les versions PS4 ou PC, les performances n’en seront que meilleures.

En termes de nouveautés, les versions DX de la trilogie Atelier Dusk Trilogy ajoutent un run toggle qui accélère l’exploration, ainsi qu’une fonction d’avance rapide qui accélère les combats. Ainsi, jouer aux jeux est devenu une fois de plus une tâche beaucoup moins pénible, et je vous recommande de les utiliser si vous êtes un habitué comme moi.

En conclusion, performance accrue, tout le contenu supplémentaire et un portabilité d’une stabilité inégalée sur switch. Amateurs de JRPG, donnez une chance à ces jeux, il n’y a pas de meilleur moment pour se familiariser avec ces joyaux sous-estimés.

Atelier Dusk Trilogy est disponible sur Nintendo Switch, PlayStation 4 et PC

N’hésitez pas à réagir à nos articles sur la page Facebook de JRPGFR !