Vous n’êtes pas sans savoir que JRPGFR, c’est une équipe de passionnés qui ont dans l’idée de faire devenir le JRPG un genre à part entière en Europe. Nous avons pris le rôle d’évangéliste pour vous faire découvrir ce sous-genre de la meilleure manière qu’il soit. D’ailleurs, si ce n’est pas déjà fait, suivez ce lien pour découvrir la naissance du genre. Prenez des chips, installez-vous et lisez cet article avec la plus grande des concentrations.

Encore une fois, mangez, bougez, … Sinon on va avoir des soucis avec le ministère de la santé

Bien que les jeux de rôle soient populaires dans le monde entier, le Japon a une vision tellement unique du genre qu’on leur a donné le nom de JRPG

Contrairement aux RPG occidentaux, les JRPG ne permettent souvent pas aux joueurs de façonner tous les aspects de leur personnage. 

Ils sont fortement centrés sur l’histoire et il n’y a pas beaucoup de possibilités de faire les choses à votre façon. Ce que ces jeux offrent, c’est beaucoup de possibilités d’XP et des mondes colorés et merveilleux avec un design artistique étonnant.

Si vous aimez jouer avec les statistiques des personnages, explorer des mondes fantastiques et le faire dans le cadre de l’esthétique unique des anime, alors les JRPG pourraient vraiment être pour vous. 

Cependant, il peut s’agir d’un genre de jeu vidéo incroyablement dense et compliqué à aborder. Voici donc 4 titres qui, à mon avis, sont parfaits pour les nouveaux venus.

Persona 4 Golden (PSVita)

Il s’agissait à l’origine d’une sortie sur Playstation 2 et a vraiment attiré l’attention du grand public sur la série Persona. Les jeux Persona sont eux-mêmes une retombée de la série Shin Megami Tensei – une série de RPG vraiment hardcore que je ne recommanderais pas à la plupart des gens.

Les jeux Persona ne se limitent pas à la recherche de butin et d’XP dans un donjon. Les jeux sont généralement répartis entre la vie sociale des protagonistes et un monde caché infesté de démons.

Les trois premiers jeux Persona étaient également très bons, mais ils comportaient toujours certains des éléments hardcore de Shin Megami Tensei. Persona 4 est largement considéré comme le meilleur et le plus populaire des titres de la série et il a été réédité sur Vita avec quelques améliorations et du contenu supplémentaire.

Je suppose que je devrais vraiment recommander Persona 5, mais le numéro quatre semble toujours être le conte le plus intéressant. Vous y incarnez un jeune homme qui déménage dans une nouvelle ville pour vivre avec son oncle et sa cousine. 

Votre oncle est inspecteur de police enquêtant sur une série de meurtres. Les gens disparaissent pendant un certain temps, puis réapparaissent morts dans des endroits très  étranges. 

Il s’avère qu’ils sont en quelque sorte aspirés dans un monde parallèle, accessible en passant par un écran de télévision. Vous devez constituer une équipe d’alliés et secourir ces victimes avant qu’elles ne soient tuées. En fin de compte, vous devez comprendre pourquoi tout cela se produit.

Persona 4 est vraiment génial, si vous n’avez pas de Vita ou de PS2, vous pouvez tout aussi bien choisir Persona 5, mais sinon, n’hésitez pas. De plus, ne vous laissez pas tenter par la version originale sur PS2. Le raffinement et le contenu supplémentaire de la version Golden en font l’expérience définitive.

Final Fantasy (peu importe le titre)

Final Fantasy est un grand nom dans le monde du JRPG. C’est l’une des grandes franchises et au moment où j’écris ces lignes, nous sommes au quinzième opus pour ce qui est des entrées principales.

Il n’est pas nécessaire de jouer aux Final Fantasy dans l’ordre. Ils ne sont pas séquentiels. Chacun raconte une histoire autonome et se déroule généralement dans des mondes complètement différents, à quelques exceptions près. Lorsqu’il y a une suite directe de Final Fantasy, le numéro principal est indiqué en premier, puis le numéro de la suite. Par exemple, nous avons les Final Fantasy 13, 13-2 et 13-3.

La raison pour laquelle je n’ai pas spécifié d’épisode spécifique comme recommandation est qu’il y a beaucoup de Final Fantasy accessibles. Le tout premier jeu et sa suite ne valent la peine d’être joués que par curiosité, pour être honnête. Le meilleur jeu de la série est largement considéré comme le numéro sept, bien que personnellement, je n’en suis pas super fan.

Square Enix, le studio qui possède aujourd’hui la série, a réédité un grand nombre de titres, en leur donnant une petite cure de jouvence et en améliorant certaines caractéristiques. 

Par exemple, le titre PS2 Final Fantasy 12 a fait l’objet d’un excellent remake sur PS4. Le système de progression a été simplifié et le jeu a reçu une option d’avance rapide qui permet de ne pas passer 100 heures à prendre de l’XP. Si vous voulez des graphismes plus modernes le remake du 12 est la solution idéale pour l’instant.

Si vous n’avez pas peur d’un style plus classique, alors la réédition du IX est également géniale et comporte de nouvelles fonctionnalités pour faciliter la vie des nouveaux joueurs. Parmi les Final Fantasy en 2D, je recommande le VI. L’histoire est géniale et le gameplay reste assez moderne par rapport à l’ensemble de la série.

Il ne reste plus qu’à attendre le Remake de Final Fantasy VII pour que la série puisse toucher du doigt, son aventure divine, … Enfin je l’espère.

Dragon Quest VIII

Dragon Quest est un autre géant dans le monde du JRPG. Depuis 1986, il y a eu 11 titres principaux, sans compter tous les jeux satellitaires. Le dernier jeu est sorti en 2017, mais Dragon Quest 8 est toujours considéré comme l’un des meilleurs.

À bien des égards, les jeux Dragon Quest ont tendance à s’en tenir aux principes de base d’un JRPG

Les histoires sont assez simples et les combats sont vraiment abordables pour le commun des mortes (C’est clairement pas du Shin Megami Tensei). Dragon Quest 8 n’a pas beaucoup bousculé les habitudes, mais il a attiré les fans grâce à un bon scénario ainsi que par le biais de jolis graphismes en cel-shading et de charmantes productions visuelles d’Akira Toryama. (Créateur de DBZ)

Il y a un roi et une princesse, qui ont tous deux été maudits par le grand méchant en étant transformés respectivement en troll et en cheval. C’est une intrigue assez simple pour commencer une aventure. 

Notre héros voyage avec le roi et la princesse, à la recherche d’un moyen de lever leur malédiction. 

Bien sûr, différents personnages et obstacles croisent leur chemin. C’est un des meilleur opus pour commencer le JRPG et surtout Dragon Quest.

Fire Emblem Awakening (3DS)

Jusqu’à cet opus, la série Fire Emblem était une franchise très obscure. Un T-RPG hardcore, chaque bataille se déroule comme une partie d’échecs. Chaque pièce est un personnage qui est commandé par vous, le personnage principal. L’une des caractéristiques marquantes des jeux Fire Emblem est la mort permanente. Si l’un de vos personnages meurt pendant une bataille, c’est fini. Il disparaîtra à jamais …

Awakening a été assez controversé parmi les fans parce qu’il offrait une option casual où la mort n’est pas permanente, enlevant beaucoup de tension au jeu. Mais il vous est possible de laisser le permadeath activé, si vous voulez ressentir les angoisses d’antan.

Le fait de proposer un mode de jeu moins hardcore n’est que l’une des raisons pour lesquelles ce jeu est devenu si populaire, assez populaire pour sauver la franchise dans son ensemble. 

Awakening a également introduit le concept de marier les personnages entre eux et de produire des enfants qui pourront ensuite être recrutés. 

Il ne s’agissait donc plus seulement d’un RPG de stratégie, mais aussi d’un excellent simulateur de Waifu

L’intégration de certains aspects d’une simulation de drague dans une épopée fantastique avec un système de combat addictif a été très payante. 

J’ai passé 200 heures dans ce jeu sur ma 3DS et je ne suis même pas particulièrement fan des T-RPG. C’est juste un titre de qualité que les fans de jeux vidéo et d’anime sont obligés de se procurer.

Pour conclure

Quand on définit un genre, au delà de mettre en avant ses richesses et ses caractéristiques, il faut aussi comprendre ce qui peut plaire aux plus débutants d’entre vous. 

Ces licences citées plus haut sont des licences communes qui sont connues et reconnues de par chez nous. 

VII
Si tu hésites encore, viens nous le dire sur la page facebook !


Le but de JRPGFR, ce n’est pas de surfer sur ces licences, mais vous faire découvrir la partie cachée de l’Iceberg car si vous apprenez le JRPG tel que nous vous le conseillons, vous pourrez profiter pleinement de la suite … À venir.

N’hésitez pas à réagir à nos articles sur la page Facebook de JRPGFR !