Menu Fermer

[Test]Snack World: Mordus de Donjons Gold, un gatcha sans frais !

Mordus de Donjons

Snack World: Mordus de donjons – Gold, le dernier jeu de Level-5, vous propose ses délicieuses friandises. Bonbons, viande, café… Et plein de petites choses délicieuses vous attendent dans cette dernière production.

Le jeu aussi complet soit-il, ne représente qu’un seul type de gameplay. Il s’agit d’un jeu de quêtes, du parcours de donjon à butin, conçu autour de l’action multijoueur. Sa structure ressemble beaucoup à celle du jeu Monster Hunter, mais ses passages alliant combats et loots sont beaucoup plus simples et mettent l’accent sur l’utilisation de la bonne arme pour les faiblesses d’un monstre donné.

Mordus de donjons

L’histoire qui l’entoure est là, mais elle est traitée avec tant de négligence qu’elle passe complètement inaperçue. Ce n’est pas le premier jeu à proposer ce genre de structure, mais à l’image d’un Monster Hunter, le gameplay n’est pas assez addictif pour rattraper le coup.

Chaque quête est de la taille d’une bouchée, en dehors des boss. Cela provient probablement des racines du jeu, vu qu’il a été à la base développé pour 3DS. Il vous permet de vous arrêter à tout moment si vous en avez vraiment besoin, ou d’enchaîner plusieurs missions successives.

Mordus de donjons

Les systèmes sont bien conçus pour vous permettre d’entrer et de sortir des quêtes aussi vite que possible. La ville est tellement petite, qu’il ne vous faudra pas longtemps pour en faire le tour. La ville vous donnera accès à tous les points de ventes possibles dans un JRPG comme l’armurerie ou l’auberge.

L’attrait de Snack World dépend en grande partie de votre amour pour les jeux mobiles. Le gameplay se base réellement sur le Gatcha. Si vous aimez augmenter les statistiques de vos armes et drop des bonus comme dans une loterie mais sans microtransactions, Snack World est fait pour vous.

Il y a un kuji japonais dans le monde ! Vous pouvez enchaîner les quêtes à plusieurs reprises pour obtenir des armes en double et les fusionner pour obtenir des statistiques supplémentaires ! Il y a des magasins avec de nouveaux articles tous les jours ! Si vous ressentez le besoin d’accomplir des tâches simples et que vous ne voulez pas être aspiré par un jeu de gacha, ces méthodes pourraient vous intéresser.

Mordus de donjons

À un moment donné, un personnage vous dit “toutes les bonnes choses ont une fin, mais ce jeu est sans fin ! Snack World sait ce qu’il fait et il cherche à tout prix à vous rendre dépendant.

Comme beaucoup de jeux japonais, Snack World offre une direction artistique simple, enfantine et lumineuse. La transition de la 3DS à Switch a été bien gérée. Les personnages sont forcément lissés, on ne voit pas les polygones, mais il semble que certains éléments qui avaient besoin d’être améliorés sont restés comme sur la version 3DS. Les séquences de combat, sont parfois un peu lentes avec quelques rares chute de framerate, ce qui pousse à s’y reprendre à plusieurs fois pour attaquer un montres sur sa faiblesse.

Un élément de Snack World qui aurait vraiment besoin d’être travaillé c’est la traduction, qui ajoute suffisamment de blagues bizarres et de références à la culture pop bien trop datées. Le problème, c’est qu’il y a clairement un déséquilibre entre les références pour les pré-ado et le gameplay qui brille par sa difficulté.

Snack World pourrait être meilleur s’il était plus ciblé. Il pourrait être meilleur s’il était plus varié. Il pourrait être meilleur s’il avait pris comme exemple  Fantasy Life. Mais même dans ce fouillis artistique qu’il représente , il réussit, du moins,  dans ce qu’il offre aux joueurs qui ont juste besoin d’une source régulière de loots et de butins…

 

Snack World: Mordus de donjons Gold est disponible dès maintenant sur Nintendo Switch.

N’hésitez pas à réagir à nos articles sur la page Facebook de JRPGFR !

Notre score
6/10

Impressions Globales

Les plus

  • Bonne direction artistique
  • Gatcha addictif
  • Gestion forces et faiblesses bien amenées

Les moins

  • Références humoristiques datées
  • Gameplay ultra redondant
  • Très court pour le story line
  • Direction musicale inintéressante
  • Chutes de framerate
  • Environnement incompatible avec la difficulté du soft
Catégories Action, console, Critique, Japon, Switch

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *