Miden Tower est un jeu développé par le studio Kemco. Sortie le 30 avril 2020 sur PC et Xbox One, il met en avant une histoire aussi sombre que loufoque.

A propos du jeu

Sortie il y a quelque temps sur mobile, ici, je vais vous parler de sa version Xbox One/PC sortie il y a quelques jours. Miden Tower est donc un J-RPG mais pas n’importe lequel. En effet, le jeu vous plongera dans son univers “old-school” où votre héroïne se trouve être … un mur. Oui, vous ne rêvez pas, j’ai bien dit un mur !

Après que l’Empire Alroval ait envahit la tour de Miden, les mages qui ont été appelés chez eux se retrouvent acculés aux étages supérieurs. Cela déclenche une série d’événements tragiques qui conduisent au lancement d’une contre-offensive pour reprendre la tour et se venger des torts commis envers eux.

L’héroïne a donc un réel soutien au sein de votre équipe. Elle sera un réel mur pour les autres personnages en fusionnant avec les murs ou encore, en agissant comme coupe-vent, si nécessaire.

Les batailles au tour peuvent être engagées avec des batailles en grille 3×3 en utilisant des compétences aux effets différents ou en invoquant des golems pour éliminer vos ennemis. Générez des objets et apprenez des compétences passives pour améliorer vos combats. Des tonnes de quêtes sont aussi au rendez-vous.

Le système de combat

Miden tower

Parlons maintenant du fameux système de combats passif de Miden Tower. Ce dernier peut être apparenté à une certaine licence de jeu, celle des “SaGa” (SaGa Frontier 3, par exemple). Avec un système de combat dit “passif”, vous ne déclencherez pas les techniques de combat de vous-même. Eh oui, ses attaques au combien puissant se déclenchent un peu au hasard suivant votre configuration d’attaque.

Bien que la plupart aient des conditions de déblocage spécifiques, elles peuvent aussi se renforcer à force d’utilisation. Alors que la majorité d’entre-elles ne sont que des petits bonus comme “plus de dégâts de feu”, par exemple, certaines finiront par être des attaques dites “synergiques”. Cependant, pour obtenir le plein potentiel de ces synergies, il faudra les combiner avec d’autres afin de les enchaîner.

Quant au jeu de pouvoir de Leila, la femme qui se transforme en mur, en plus de protéger les membres de votre équipe, elle peut également invoquer des golems afin d’aider votre équipe contre vos puissants ennemis.

En conclusion

Miden Tower est présenté comme un jeu avec un mur littéral pour une héroïne de soutien, mais il est pris plus au pied de la lettre que ce à quoi on pourrait s’attendre dans l’histoire réelle. Mais si vous ne pouvez pas vous débarrasser de l’ambiance générale du JRPG, ces jeux ne manquent jamais de présenter des bizarreries mécaniques nouvelles et intrigantes.

Bien que les menus et les informations liés à ce genre de choses puissent être maladroits, les voir se connecter ensemble après avoir fait vos choix tactiques standard au tour par tour est très amusant.

Miden Tower n’est pas aussi impressionnante visuellement que le précédent jeu Kemco, mais elle parvient tout de même à s’imposer parmi ses nombreux frères et sœurs.

N’hésitez pas à réagir à nos articles sur la page Facebook de JRPGFR !