Banner of the Maid, le RPG tactique d’Azure Flame Studio arrive sur consoles. En effet, le jeu est sorti exclusivement sur PC à son lancement et sera désormais disponible sur la PS4 et Nintendo Switch.

Banner of the Maid

Banner of the Maid se déroule dans une période révolutionnaire et de guerre. Provoquée par l’incertitude et des changement de priorités, cette nouvelle révolution est menée par des factions rivales politiques en France. Le pays est déchiré par la guerre et des alliances fleurissent dans les coulisses de ces affrontements. Banner of the Maid vous raconte son histoire au cœur de ces tourments.

L’histoire de Banner of the Maid

Dans Banner of the Maid, vous incarnez et dirigez Pauline Bonaparte, la sœur de Napoléon Bonaparte.

Vous assisterez à des batailles tactiques sur des cartes isométriques. Vos choix narratifs, entre deux batailles, vous amèneront à prendre position en faveur de la famille royale, des révolutionnaires ou du peuple ! Vos décisions détermineront les ressources diverses et les soutiens obtenus lors des phases de combat, et influeront également sur votre capacité à prendre la bonne décision. Souhaitez vous faire le bien, ou souhaitez vous gagner la guerre facilement au détriment de vos idéaux ? Voilà ce que vous propose Banner of the Maid.

Victoire !

La tactique, essentielle à Banner of the Maid

CombatLa tactique est la plus grande force de Banner of the Maid. Les développeurs ont clairement pensé à chaque phase de combat poussant la tactique à son summum et fait des batailles intéressantes et variées ! Chaque chapitre a été conçu équilibré, pour fournir à la fois des tactiques variables et une pression suffisante et nécessaire pour vaincre.

Les armes utilisées sont réapprovisionnées à chaque bataille. Les unités que vous utiliserez peuvent s’avérer utiles dans d’autres circonstances, à vous de trouver votre manière de jouer. Les soins et la nourriture sont toujours à usage unique, et l’équipement et les capacités passives apprises permettent des combinaisons pour  mieux soutenir et soigner vos troupes. Vous apprécierez alors vos associations, qui vous dispenseront d’un réapprovisionnement constant en soin.

Les comparaisons qui positionne Banner of the Maid en retrait

Si vous aimez les “tactical-rpg” alors vous apprécierez Banner of the Maid grâce à ses idées originales et intéressantes. Évidemment, Fae Tactics est récemment sorti et il tire la couverture pour lui. Ce jeu a sa propre identité, ses qualités et ses défauts et vous trouverez un environnement nouveau, loin d’autres titres tels que Final Fantasy Tactics, Langrisser ou encore Fire Emblem. Les combats sont parfois difficiles et vous apprécierez la mise en œuvre de Banner of the Maid.

Certains combats vous octroieront plus d’expérience et un système de moral a été mis en place. Malgré son aspect isométrique, la couverture du champ de bataille est bonne et vous resterez toujours à la même hauteur. Vous ne bénéficierez pas de cases surélevées exploitant de nouvelles capacités.

En somme, c’est un RPG tactique, mais c’est aussi un peu un jeu de type “Princess Maker“.

L’aspect visuel et le moteur de jeu sont efficaces et clairs. Cela rend les interfaces tactiques un peu lourdes par moments, mais restent utilisables ! En comparaison, Fire Emblem demeure mieux conçu. Il n’y a pas de marqueur de temps et cela vous donne la liberté d’explorer les factions et de profiter des quêtes secondaires, quand elles sont disponibles. Cette liberté vous octroie de prendre position pour tel ou tel clan avec un “compteur de fidélité” comme agirait un mini-jeu dans le jeu. Des moments scénarisés de type “côté Robespierre ou Lafayette” vous donnent accès à cet aspect.

Nouvelle graphique dans un RPG tactique

Esthétiquement, nous avons affaire à des personnages colorés et entourés d’autres caractères. C’est d’ailleurs ainsi que le jeu s’est fait connaître. L’exposition des personnages de Banner of the Maid a apporté une publicité non négligeable.

L’histoire alternative du jeu se résume essentiellement à des héroïnes à la plastique irréprochable et capable d’actions militaires exceptionnelles ! Un jeu comme on les aime et qui plaira aux féministes ! La portance visuelle se retrouve sur les consoles. Le jeu est comparable à un jeu de type “otome” où les personnages sont quasi exclusivement féminins.

Les jeunes hommes que vous rencontrerez sont colorés avec sobriété et font preuve d’un grand respect envers leurs consœurs militaires. Pauline, que vous incarnez, sera la plupart du temps en tenue militaire, et, vous aimerez ça ! Cet aspect visuel s’accorde bien avec le ton du jeu et vous retrouverez tout ce monde pixelisé lors des manœuvres militaires sur le champ de bataille.

Quelques détails techniques

Sans surprise, Banner of the Maid nous rappelle par qui il est crée : c’est un jeu chinois sur l’Histoire de France. Graphiquement et visuellement attirant, le jeu possède une bonne dynamique et l’apprentissage des combats est facile. Le cadre historique est relativement convenable et les développeurs ont passé du temps sur ce plan.

En effet, on ressent l’animosité entre chaque faction, les tensions palpables et c’est vraiment fonctionnel. Évidemment, ce jeu ne relate pas l’Histoire française, c’est un RPG tactique, pas un jeu éducatif ! Il est tout de même intéressant de dénoter un intérêt de la Chine pour nôtre Histoire. Pour un confort intégral, les caractères français s’expriment en chinois et les sous-titres jouent bien leur rôle. Nous vous conseillons alors de couper le son des voix, sauf si vous souhaitez une immersion totale.

La traduction de Banner of the Maid est bonne malgré quelques fautes grammaticales. Dans son ensemble, c’est lisible. On sent clairement une interprétation plus qu’une traduction. La lecture de l’histoire narrative nécessite concentration, et parfois, ce sera délicat. En contrepartie, vous aurez le plaisir des yeux ! Le jeu reste jouable, regardable et lisible dans tous les cas.

Cocasserie, coquetterie

Il subsiste un élément narratif très drôle et peu commun, c’est la présence d’un caractère féminin se promenant saoule et qui aime bien se servir de son canon. Dans un contexte de guerre, des décisions importantes sont nécessaires, des vies sont en jeu et voilà que se pointe un personnage, bouteille à la main et qui déconcentre quelque peu les décisionnaires. Situation cocasse que peu de gens remarquent au final, mais qui a sa petite importance narrative, car en temps de tension, il est bien de savoir se détendre !

Banner of the Maid

Nous vous rappelons que Banner of the Maid sera disponible le 12 août 2020 sur Nintendo Switch et PlayStation 4. La Xbox One patientera un peu avant sa sortie, prévue tout de même cette année. Le jeu reste disponible sur PC via la plate-forme Steam.

N’hésitez pas à réagir à nos articles sur la page Facebook de JRPGFR !

Soutenez JrpgFR sur Tipeee