World of Final Fantasy, comme son nom l’indique est un RPG centré sur le monde et les personnages de Final Fantasy. Aujourd’hui, je propose de vous parler de ce jeu qui me tient en haleine depuis près de 120 heures et c’est une expérience convaincante.

World of Final Fantasy

Initialement sorti en octobre 2016, World of Final Fantasy a désormais 4 ans mais n’a pas pris une ride ! Square Enix a tenté une nouvelle variante dans ces jeux et je trouve celle-ci assez intéressante. En effet, c’est un RPG classique au tour-par-tour avec un système de pyramides. Le jeu est sorti sur toutes les plateformes. PS Vita, Playstation 4, Nintendo Switch, Xbox One et PC via Steam.

L’histoire de World of Final Fantasy

Vous incarnez Lann et vous vous réveillez au Coteau des Neuf Fresnaies. Cet endroit vous semble habituel mais totalement dénué de vie. Le jeune homme a ses habitudes et s’occupe d’un café. Il y rencontre Enna Kros, personne inconnue, mais surtout, sa sœur apparaît un peu plus tard. Reynn, la sœur jumelle de Lann a l’air d’être soucieuse de ne voir personne. Enna Kros entre alors dans son rôle et vous explique que vous êtes en réalité des myramanciens dans un monde parallèle où le temps s’est arrêté. D’où l’absence de clients et de vie. Enna Kros vous explique également qu’un grand danger pèse sur le monde de Grymoire et que vous devrez affronter bien des périls. Vous devrez, alors, au gré de l’histoire, capturer un maximum de myrages (ennemis), jusqu’au boss final et le dénouement de l’histoire.

Reynn & Lann

Évidemment, comme tout RPG, les pleins pouvoirs se dévoilent au fur et à mesure que vous rencontrez vos amis. Ces derniers débarquent très rapidement et vous aident dans votre tâche. En premier, je citerai Tama et Séraphie. Ces deux créatures vous accompagnent durant l’exploration (surtout Tama) et ensuite, au fil de l’histoire se dévoileront des personnages déjà rencontrés dans d’autres jeux de la série Final Fantasy.

La jeune fille qui a oublié son nom

A mesure des événements, vous rencontrerez la Jeune fille qui a oublié son nom. Elle semble ne rien se rappeler mais sera tout de même très importante. En échange de certains matériaux, vous pourrez acheter des prismalithes de héros rencontrés au cours de l’intrigue. Ces héros, via une jauge de sauveur, viendront vous aider et conférer certains bonus. Comme des invocations au final. Mais cette jeune fille propose bien d’autres choses et notamment, ce que nous aimons tous, les quêtes annexes. Il y en a quelques unes achetables avec des “Gemmes astrales” (récupérées lors de combats de boss) et qui vous donneront parfois du fil à retordre. Et bien d’autres surprises vous attendent !

World of Final Fantasy

Les Sauveurs

Dans le déroulement du jeu, vous rencontrerez, dans quasiment chaque zone, des sauveurs appartenant au monde Final Fantasy. A ce titre, vous reconnaîtrez Quistis, Squall, Celes, Cid, et bien d’autres encore ! La liste est longue. Ces sauveurs vont vous prêter main forte lors d’invocations pendant les phases de combat ! Ils jouent un rôle crucial pendant le jeu et vous y retrouverez des éléments bien connus !

Le déroulement du jeu et ses combats

En premier temps, comme dans tout bon RPG, vous avez une “feuille de route”. Vous devrez alors traverser les donjons les uns après les autres, tout en pensant à explorer tous les recoins de ces zones ! Vous pourriez y découvrir des objets, des endroits cachés et même des myrages rares !

On vous apprend au début que vous pouvez soit être un Gigantus ou un Lilipuce. Chose intéressante pour la phase des combats lors des explorations. Vous avez la possibilité de créer des pyramides vous incluant et ajoutant les myrages que vous capturez au fil de l’histoire. Ces créatures ne sont attrapables seulement sous certaines conditions. Pour les découvrir, vous aurez juste besoin de les analyser et d’un prisme de la bêbête.

Bref, ces pyramides se constituent de trois éléments. Reynn, et deux autres créatures et Lann également avec deux bestioles. Au total, vous avez jusqu’à 6 combattants en pyramide, ou non. Il existe trois tailles : petit, moyen ou grand. L’essentiel étant d’avoir un bon équilibre de pyramide (elles peuvent être brisées) et de vous rapprocher de votre style de jeu. Le choix se fait entre force et magie principalement.

Le combat se déroule au tour-par-tour contre un nombre d’ennemis variable. Les choix sont simples, les compétences expliquées et beaucoup de tutoriels vous aideront ! Le jeu est très facile à prendre en main.

Combat WOFF

Les Myrages

Au nombre de beaucoup ! Vous pouvez quasiment tous les capturer, de suite ou non et il y a un bestiaire à remplir. Cette collection vous prend du temps et plus vous avancerez, plus les compétences de vos ennemis, devenus compagnons, seront puissantes. En effet, chaque myrage que vous possédez a un sphérier. Ce sphérier est composé de cases activables grâce aux PC (Points de compétence) acquis lors des montées de niveaux des créatures. Par tranche de 1 à chaque niveau et par tranche de 2 ou plus tous les 5 niveaux. Ce qui vous donne beaucoup de plaisir à exploiter chacune desdites compétences de vos nouveaux amis. Ils sont en tout 209 à attraper. Une sorte de pokemon-like pour le coup.

Vous y trouverez des ennemis de longue date comme Shiva, Ifrit et Ramuh mais également des variantes de ces derniers. Certains myrages, enfin la plupart, peuvent se métamorphoser, offrant un nouveau sphérier et de nouvelles capacités. Le jeu est vraiment très profond sur cet aspect !

Un jeu qui ne se finit jamais ?

Pour ma part, j’ai déjà fini le jeu deux fois et il y a toujours de nouveaux éléments après les cinématiques de -prétendue- fin ! J’apprécie clairement que les jeux disposent de suite dans les idées et proposent de nouveaux défis ! Et des défis vous en aurez !

Le Colisée

TomberryJe vous parlais de défis juste avant ! Sachez que le Colisée est un endroit dans lequel se déroule de nombreux combats. Il y a même un mode en ligne auquel je n’ai pas eu la joie de participer. Vous y retrouvez vos ennemis ayant un certain niveau, plus on avance, plus le niveau est élevé évidemment. Cet endroit est tenu par main de maître en la personne du Tomberry ! Créature bien connue de Final Fantasy et Ô combien enquiquinant en affrontement. Vous y trouverez certaines trames du scénario et des combats parmi lesquels vous pourrez capturer des ennemis déjà passés.

Une fois le jeu suffisamment avancé, vous avez même l’occasion de recommencer ces combats dans un monde “Contre-la-montre”. Le combat est chronométré et vous devez battre vos ennemis dans le temps imparti. Ce mode de jeu inclut de nouvelles récompenses intéressantes !

Dans le mode en ligne, bien que je n’ai pu combattre avec mes propres pyramides, il y a un aspect très intéressant qui est l’échange de myrage. Je n’ai pas eu la chance de pouvoir échanger avec qui que ce soit !

 

En conclusion, World of Final Fantasy est très bien conçu et propose un joli monde coloré. Une histoire émouvante, ça touche à la famille, quand même ! Une intrigue intéressante, des créatures plutôt mignonnes quand même. Et une durée de jeu incroyable ! Je le classe comme un bon RPG et Square Enix nous a vraiment proposé quelque chose d’innovant en 2016. Le jeu est tout de même assez simple mais les difficultés se situent ailleurs. Saurez vous capturer toutes ces créatures ? Saurez vous dénouer l’enjeu de ce monde en danger ? Aurez vous l’endurance pour aller jusqu’au bout du bout du bout ? Soyez patients, profitez d’un jeu sympathique avec des dialogues amusants.

N’hésitez pas à réagir à nos articles sur la page Facebook de JRPGFR !

Soutenez JrpgFR sur Tipeee