Cette semaine, je me décide à vous parler de Tales of Vesperia. Il s’agit, pour moi, de mon premier jeu de la série “Tales of”. Du coup, cet opus, qui n’est pas le premier, ni le dernier de cette série de jeux vidéo me tient à cœur et il m’apparaît simplement excellent du point de vue d’un JRPG tiré vers l’action. Le jeu est simplement fantastique, coloré, doté d’une histoire profonde et amélioré avec tout un tas de quêtes passionnantes ! Bien que le jeu soit sorti en 2008 initialement, il en demeure toujours aujourd’hui au goût du jour, et s’est même vu une nouvelle édition il y a quelques années, amenant la pirate Patty nous rejoindre dans cette aventure épique !

Avant d’entamer l’histoire de Tales of Vesperia, je vous propose de (re)voir l’introduction de ce jeu sublime !

L’histoire

Vous commencez votre histoire en incarnant Yuri Lowell. Un jeune homme apprécié de son quartier, réveillé par un garçon. Ce même garçon vous apprend que l’aque-blastia a disparu ! Votre quête démarre alors ! Suite à cette disparition ou ce vol, le héros décide de poursuivre le voleur, un certain Mordio ! Votre aventure vous amène dans une belle bâtisse, qui, au fil de l’histoire vous emmènera en prison ! Le jeu est rythmé grâce aux diverses rencontres que vous faites et aux tutoriels de combats.

Des bas-quartiers d’où vous débutez au dos d’une créature volante qui vous fera découvrir la carte immense de Terca Lumeiris, des heures et des heures de plaisir vous attendent !

Tales of Vesperia
Ba’ul

Pour commencer, l’histoire se base sur la récupération d’un blastia (bouclier générant une protection aux villes mais ayant d’autres possibilités) et, de fil en aiguille, vous allez voyager à travers le monde. Les mailles de l’histoire se resserrent autour de complots, de descendants royaux, d’ennemis redoutables et de monstres qui n’en sont pas tous !

Présentation des personnages principaux

Il y a de nombreux personnages principaux dans Tales of Vesperia. Ce sont eux qui vont composer votre équipe de combattants sur le terrain et dont les histoires vont vous faire rire, réfléchir, attendrir. Intéressons-nous d’abord au premier et principal !

Yuri Lowell

Ce jeune homme vivant dans les bas-quartiers de Zaphias (là où débute votre histoire) est peu apprécié des forces de l’ordre et semble un tantinet marginal. C’est pour cette principale raison que toutes ses histoires lui arrivent ! Cependant, Yuri est toujours accompagné de son fidèle compagnon, Repede, un chien. Il souhaite faire sa propre justice même si cela va à l’encontre des règles et de la justice. Un anti-héros par excellence !

Repede

L’ami le plus fidèle de Yuri. Protecteur des faibles. Ce chien-guerrier fait preuve d’une immense rapidité sur le champ de bataille et est très explosif ! Il manie un couteau et il sait bien s’en servir, et ce n’est pas pour chasser du gibier ! Nous en savons peu sur lui si ce n’est qu’il a sa propre histoire, qu’il a un rival dans ce monde et Yuri semble comprendre ce qu’il exprime. Ce chien avait un autre maître et il fume la pipe !

Estellise Sidos Heurassein, dite Estelle

Jeune châtelaine rencontrée lors de l’évasion de la prison. Cette jeune femme connaît le monde hypothétique que grâce à ses livres. Comme toute princesse, elle vit dans sa propre prison dorée et elle va puiser dans ses ressources pour quitter son château et visiter Terca Lumeiris. Elle semble prédisposée à soigner les gens naturellement et fait preuve de bonté, qui amène presque à une sorte de naïveté, parfois !

Karol Capel

Ce jeune froussard vous attaque maladroitement en sortant d’une forêt. Il s’autoproclame facilement chasseur de monstres, faisant partie d’une guilde mais en a essayé de nombreuses autres. Il a de bonnes connaissances de terrain et va vous fournir des objets intéressants. Combattant lent mais puissant. Ce jeune homme vous fera bien rigoler lors des cinématiques et des saynètes ! Fondateur de la guilde Brave of Vesperia !

Rita Mordio

Son nom vous évoque le rôle du voleur du début de l’histoire. C’est normal, c’est elle ! Mage crainte de tout le monde, en dehors de la société et répond peu aux ordres assignés par le royaume ! Elle se moque un peu de ce qu’on pense d’elle. Elle est extrêmement puissante et possède une variété de sorts que même Bahamut n’en voudrait pas ! Terre à terre, passionnée par les blastia qu’elle aime beaucoup. Elle semble tout autant apprécier sa comparse, Estelle ! Elle entretient avec les hommes, notamment Karol, une faible tolérance et s’en prend souvent à lui !

Judith

Le cinglé au dragon apparaît plusieurs fois en tant qu’ennemi de Rita, puisqu’elle passe son temps à détruire les blastia ! Ceci dit, dès qu’elle enlève son armure, sa plastique irréprochable fera fondre bien des cœurs ! Surtout celui de Raven ! Combattante hyper agile et redoutable dans les airs, Judith est une équipière de choc ! Elle vient d’un autre monde et est krytienne ! Très charmeuse et surtout, elle dit ce qui lui passe par la tête amenant des situations cocasses.

Raven

Le bonhomme est sournois. Il tient le rôle de patriarche et est souvent appelé “le vieux” par Yuri. Il est un arbalétrier de bonne facture, capable de soigner mais également de faire des dégâts massifs autour de lui ! Le vieil homme – il a 35 ans ! -, joue souvent avec les femmes et se montre souvent lourdingue avec la gent féminine. Il cache très bien son jeu et rejoint périodiquement l’équipe jusqu’à son adhésion totale ! Il apparaît souvent là où on l’attend le moins !

Patty Fleur

Elle apparaît dans la première édition du jeu sortie en 2009 mais c’était un personnage exclusif Playstation 3. J’ai donc eu l’honneur de combattre avec elle lors de la sortie de la “Définitive Edition”. Précoce, elle est très jeune et parcourt le monde pour trouver LE trésor d’Aifread ! Rien que cela. Parfois maladroite mais surtout redoutable combattante. Elle peut plagier vos sorts et compétences de combats et elle est douée la bougresse. Patty est amoureuse de Yuri, son premier sauveur, et quand elle a une idée en tête, peu de choses l’arrêtent. Pirate, corsaire, tant que c’est un trésor, elle prend !

Flynn Scifo

Bien que je le présente en dernier, le bonhomme est un des personnages les plus importants. Il souhaite un monde idéaliste dans lequel les lois sont respectées ! Meilleur ami de Yuri, ils ont fait leurs classes ensemble dans l’armée avant que Yuri ne décide de la quitter. Le jeune blondinet va souvent être sur la route de son ami, souvent pour le bien ! Protecteur du peuple, il veut faire régner l’ordre et la justice selon les lois établies. Il rejoint régulièrement la bataille et est particulièrement puissant. Attaquant et défenseur complet.

L’exploration, l’histoire continue

Dans Tales of Vesperia, une fois l’histoire lancée, vous allez traverser de nombreuses villes. Ces villes jouxtent de vastes campagnes dont les décors sont souvent sympathiques et révélant de nombreux donjons. J’assimile souvent ce jeu à un jeu de couloir, car les moments où vous êtes vraiment libres sont peu fréquents mais deviennent de plus en plus intéressants au fil de l’aventure ! Surtout une fois que vous débloquez Ba’ul ! Cette brave bête vous emmènera quasiment partout en volant !

Il y aura tout de même énormément de combats, très rythmés. Les personnages sont très rapides (hormis Karol) et cette vitesse apporte rythme, fluidité et sera un atout !

Voici une carte montrant les villes, donjons et autres endroits à visiter !

Tales of Vesperia

Les équipements, les objets, tout un inventaire !

Comme dans tout bon JRPG ou RPG, il y a de l’équipement. Chaque personnage a sa propre tenue de combat. Vous pouvez l’acheter dans les magasins ou obtenir vos pièces via la synthèse. Quasiment tout s’achète chez les marchands, sauf les matériaux. Ces derniers, vous les obtenez en récompense de combat. Selon la manière dont vous vous battez, vous avez la possibilité d’obtenir, soit plus d’objets, soit plus d’expérience ou d’autres bonus. J’aborde ce sujet un peu plus loin.

Assez tôt dans la partie, vous apprendrez certaines choses sur les armes. Elles renferment des pouvoirs activables au terme d’un certain nombre de combats. C’est alors que démarre une longue quête de compétence tant il y a des armes. Quant aux armures, accessoires et autres, c’est du grand classique, rien de caché !

Les galds (monnaie du jeu) montent assez vite, pour peu que vous fassiez de nombreux combats. Ils descendent tout aussi vite. Il y a bien la possibilité d’obtenir des galds avec du vrai argent mais je préfère passer cet aspect du jeu. Comme dans tous les Tales of, les gelées vous soignent, vous guérissent et apportent d’autres effets variables !

La synthèse

La synthèse est très simple. Elle vous permet, assez tôt dans le jeu, de combiner plusieurs objets afin d’un obtenir un autre. Un peu à la manière de la fameuse “Alchimarmite” dans Dragon Quest VIII, sauf que vous ne pouvez pas combiner ce que vous voulez. C’est tout de même très simple et les meilleures armes, accessoires ou armures réclament les meilleurs matériaux. Encore une quête pour trouver quelle bestiole donne tel objet ! Bonne recherche ! Le bestiaire est grand et varié ! La synthèse ne peut se faire que dans un magasin.

Les frappes fatales

Durant la quête principale, vous allez avoir accès aux frappes fatales. Ces dernières peuvent achever un ennemi d’un coup. Pour les activer, vous devez vérifier dans vos artes les couleurs représentées (bleu, vert ou rouge). Vous avez besoin de loupes magiques afin de “scanner” l’ennemi et savoir à quoi il est sensible. Vous videz alors la jauge verte, bleue ou rouge de votre ennemi et une icône apparaît. Le timing est assez serré pour les réaliser. En les réussissant, vous obtiendrez alors plus d’expérience, plus d’objets ou encore plus de Galds. Cependant, si les frappes fatales fonctionnent contre les ennemis lambdas, contre les boss, elles feront juste plus de dégâts !

Les titres, les saynètes, encore du contenu !

Selon tel ou telle action répétée, l’aboutissement de la quête principale, vous obtiendrez des titres pour vos héros. Ces titres vous donnent quelques bénéfices au combat et il faudra un temps infini pour réussir à tous les obtenir. Ces titres offrent souvent de nouvelles tenues à vos personnages. C’est juste du cosmétique et voir votre personnage favori contrôlé avec telle ou telle tenue !

Selon vos actes, la répétition de certains plats cuisinés, les ennemis tués rapidement ou non, vous aurez droit à de nombreuses saynètes. Ce sont des véritables petites histoires amusantes dans une aventure rebondissante. Ces histoires apportent un élan supplémentaire dans les longueurs du jeu ou les répétitions de déplacement. Un vrai bol d’air frais.

La cuisine

Tout bon Tales of est composé par la technique culinaire. En effet, vous aurez droit, très rapidement, de cuisiner. Évidemment, vous aurez besoin d’ingrédients (achetés ou en butin). Tous les plats procurent divers bonus. Des soins, améliorations d’attaques magiques ou physiques, pareil pour la défense. La meilleure à mon sens reste la recette du Curry, rétablissant bon nombre de points de vie et de magie !

Pour obtenir les recettes, deux choix s’offrent à vous. La première est de rencontrer le Chef Miracle (souvent dans le décor représenté par un objet qui n’a rien à faire là), vous observez cet objet et le Chef apparaît. il vous donne alors une nouvelle recette à tester et l’assortiment d’ingrédients qui va avec !

La deuxième possibilité, bien plus longue et intéressante, est de cuisiner chaque recette un certain nombre de fois avec tel ou tel personnage jusqu’à débloquer une nouvelle recette ! Par exemple : pour obtenir la recette des boulettes de riz, vous devrez cuisiner le sandwich avec… un certain personnage !

Conclusion

Tales of Vesperia est à mon sens, un “must have” pour parfaire votre collection de JRPG. Le jeu est assez équilibré. Certains combats sont vraiment ardus tandis que d’autres bien simples. Les boss finaux, notamment Zagi, sont souvent redoutables. C’est un jeu qui propose du contenu supplémentaire après la fin. L’histoire est bien ficelée même si on peut découvrir qui est le méchant rapidement. Parfois, le jeu manque d’ouverture dans tout l’espace proposé dans une carte immense. La musique est sacrément bien composée. Il y a un coffret de 4 cds existant. C’est le célèbre Motoi Sakuraba (compositeur de la série “Star Ocean”) qui a composé la bande-son.

Tales of Vesperia vous tiendra longtemps en haleine. Avec un héros qui n’en est pas vraiment un. Une intrigue intéressante et des retournements de situation tout aussi explosifs ! Un jeu vidéo long et même si vous le finissez, ce n’est pas vraiment fini !

 

Tous les jeux se finissent par un boss !

Les boss

Comme dans tout jeu, il y a des boss de niveau. Généralement plus fort, plus costaud que ceux qu’on a rencontrés avant, souvent humanoïde. Sachez que dans Tales of Vesperia, il y a toujours une mission secrète à réaliser. Du très simple au plus extrême ! Ces missions, une fois réussies, vous octroient un objet (rare) supplémentaire une fois l’ennemi vaincu ! Il y a un petit message “parfait” apparaissant à l’écran pour dire que c’est réussi ! Félicitations ! Bon courage pour toutes les débloquer !

Tales of Vesperia

D’une simple recherche de blastia, vous finissez par sauver tout un monde !

N’hésitez pas à réagir à nos articles sur le Twitter de JRPGFR avec le hashtag #JRPGFRpourTous !

Soutenez JrpgFR sur Tipeee