Zoids Wild : Blast Unleashed est un jeu basé sur l’anime et le manga où des robots géants s’affrontent, contrôlés par des jeunes ados. J’avoue que je n’ai jamais regardé cette série télévisée, même si c’était un âge où j’étais encore émerveillé par plusieurs anime (début des années 2000), tels que Beyblade, Naruto, One Piece, etc.

Ces franchises me vendent certainement encore des jeux de nos jours, précisément en raison de mon attachement à ces jeux et des moments de nostalgie qui me rappellent le visionnement de l’anime.

J’ai donc affronté Zoids Wild : Blast Unleashed avec un esprit totalement ouvert, sans aucune connaissance de l’univers, dans l’intention de tester et de voir s’il est vraiment possible de s’amuser sans amour pour l’œuvre originale, ni aucune connaissance de son contenu.

En ce qui concerne l’histoire, Zoids Wild : Blast Unleashed présente au joueur le scénario de manière simple et très statique en mode Mission, par le biais de conversations textuelles et des avatars des personnages, un peu comme dans un Visual Novel. Le joueur progresse en sélectionnant des missions, en combattant d’autres robots et des factions connexes, en gagnant et en sélectionnant la mission suivante grâce à un système de recherche.

Zoids Wild

Grâce aux victoires de la campagne, de nouveaux personnages (robots) sont débloqués pour être utilisés en mode libre, où vous vous battez contre un ami sur la même console (multijoueur local) ou contre un autre personnage contrôlé par l’intelligence artificielle.

Les conceptions des robots sont étonnantes, et tous sont basés sur des êtres vivants comme des insectes, des animaux et même des dinosaures. Je dois dire que le modèle 3D de chaque robot développé ici m’a permis d’établir un premier contact, avec un design de personnage que je pourrais même comparer à celui de la franchise Transformers. Le gameplay n’est pas en reste et place le joueur dans des arènes fermées pour se battre contre ses adversaires, ce qui me rappelle superficiellement la franchise Naruto Ultimate Ninja Storm, dans laquelle on se bat aussi dans des endroits confinés sans grande interaction avec le scénario.

Cependant, après tant de compliments, autant que Zoids Wild : Blast Unleashed peut sembler être un jeu merveilleux et plein de contenu … il ne l’est malheureusement pas. Comme les jeux mentionnés dans Naruto, Zoids Wild : Blast Unleashed a un nombre limité de coups à utiliser. C’est le jeu typique où l’on joue avec un seul personnage et où l’on arrive déjà à dominer tous les autres, puisque le gameplay des combats n’a pas de variation et que les commandes sont toujours les mêmes.

Zoids Wild

Il y a trois boutons de face qui sont utilisés pour l’attaque et un pour la défense, qui peut également être utilisé pour esquiver, une version améliorée de chacun qui consomme une barre d’énergie liée à cette attaque spécifique et, enfin, un mode qui libère la puissance maximale et peut être utilisé dès qu’une barre est remplie par des attaques successives. À ce moment, les versions maximisées de chaque attaque normale peuvent être utilisées.

Encore une fois, tout cela peut sembler très amusant, mais c’est un jeu qui n’a pas du tout d’âme. Les batailles ne sont pas du tout excitantes et on ressent toujours la même chose, les arènes sont stupidement petites , encore plus petites que dans Naruto Ultimate Ninja Storm , les coups ne semblent pas s’imbriquer si bien dans la séquence des combos, ce qui normalement est la base d’un jeu de combat. Les commandes de défense et d’esquive ne sont pas non plus efficaces, et je me suis constamment retrouvé à ne pas les utiliser.

Le plus grand attrait du jeu est de débloquer les personnages verrouillés et rien d’autre. Il y a des objets de collection supplémentaires, comme les images de la galerie (sérieusement, qui veut ça ?), mais rien qui justifie vraiment la re-jouabilité une fois que toute la liste des personnages est déverrouillée.

Malheureusement, le multijoueur est limité à la console locale, vous ne pouvez jouer que sur la même console contre quelqu’un d’autre. C’était une occasion très manquée de créer quelque chose avec un mode en ligne et mettre en place des classements, un peu de compétition quoi. Non pas que je sois un grand fan des modes en ligne dans les jeux de combat, mais j’aime savoir que la fonction existe.

Zoids Wild

Honnêtement, la version Switch ne peut pas être recommandée si vous êtes du genre à préférer jouer en mode portable. Les graphismes sont vraiment moyens quand on joue en dehors du Dock, et la résolution baisse constamment, ce qui transforme le jeu en une bouillie de pixels … Pas top. Les performances restent au moins stables, mais je n’exagère pas quand je dis que Zoids Wild : Blast Unleashed est un jeu visuellement mauvais, et je ne suis pas si exigeant … Si vous voulez vraiment jouer à ce jeu sur Switch, préférez le faire sur un écran ou attendez une future mise à jour en espérant une correction …

Eh bien, malheureusement Zoids Wild : Blast Unleashed avait beaucoup de potentiel, mais ses combats répétitifs et superficiels, l’absence de cinématique digne d’un animé et l’absence de mode en ligne ont rendu ce jeu assez frustrant pour moi.

J’accorde toujours plus d’importance au gameplay qu’à toute histoire profonde ou captivante, mais Zoids Wild : Blast Unleashed doit faire bien plus que de proposer plusieurs personnages qui fonctionnent exactement de la même manière pour arriver à me convaincre.

En attendant, je continue à jouer à Naruto Ultimate Ninja Storm 4, qui a beaucoup plus de personnalité et de scènes cinématiques qui savent comment attirer l’attention.

N’hésitez pas à réagir à nos articles sur la page Facebook de JRPGFR !

Soutenez JrpgFR sur Tipeee

Zoids Wild : Blast Unleashed
5.5/10