Deuxième DLC pour Disgaea 6 : Defiance of Destiny !

Accueil / Deuxième DLC pour Disgaea 6 : Defiance of Destiny !

Partagez l'amour du jrpg

Le deuxième DLC pour Disgaea 6 : Defiance of Destiny est en route ! Et nous allons pouvoir bientôt ajouter de nouveaux personnages à l'aventure ! Nippon Ichi Software nous annonce cette bonne nouvelle... exclusive au Japon. Comme de par hasard ! 4 nouveaux personnages rejoignent l'aventure. Mao et Raspberyl de Disgaea 3 : Absence of Detention. Et Valvatorez et Pleinair-Chan de Disgaea 4 : A Promise unforgotten. Les deux au prix de 550 yens chacun, soit 4.28 € et des brouettes.

Deuxième DLC Deuxième DLC Pleinair-chan

En outre, la société annonce qu'elle publiera une mise à jour gratuite parallèlement à la sortie de son troisième DLC de personnages jouables le 29 avril. En sus,  le troisième contenu téléchargeable comprendra le "contenu post-jeu ultime" connu sous le nom de "Dimension transcendante". Des détails supplémentaires arriveront à une date ultérieure.

Nippon Ichi Software nous présente sa nouvelle bande-annonce

Disgaea 6 : Defiance of Destiny lace son deuxième DLC de personnages jouables exclusivement au Japon pour l'instant. Le jeu est disponible sur Nintendo Switch et Playstation 4 au Japon. Cependant, le sixième volet de la saga Disgaea arrivera en Europe et en Amérique du Nord le 29 juin 2021 ! Nous aurons de quoi occuper notre bel été 2021 avec tous ces jeux prévus !

Tu aimes notre site et tu veux nous aider ?

Rejoins notre Discord pour postuler à la rédaction !

Tu n'aimes pas écrire ? Alors partage notre contenu ou rejoins nous sur nos Réseaux Sociaux !

Tu veux soutenir le projet, découvre notre Patreon !


Partagez l'amour du jrpg

Naturel
Naturel

Bonjour,
Laurent dit "Naturel" ou encore "Renault". Créateur de jeux de mots et à l'humour douteux, mais toujours drôle ! J'aime faire des rapprochement entre jeux vidéos et société.
Fan de la licence Final Fantasy par laquelle j'ai commencé à jouer aux RPG japonais, sans savoir que c'en étaient.
Mes jeux préférés sont FFVIII et Tales of Vesperia, mais amateur de tous jeux vidéos, exceptées les simulations sportives.

Laisser un commentaire