Comme beaucoup de gens au Japon et dans le monde, Yoko Taro a passé du temps avec Monster Hunter Rise en 2021. Et si les jeux de la licence ne sont pas connus pour leur profondeur narrative, le créateur des séries NieR et Drakengard a eu quelques idées “délirantes” d’intrigue à partager via Twitter.

Il convient de préciser que Yoko Taro n’est actuellement pas impliqué dans Monster Hunter Rise ou Capcom, et que cela ne doit pas être considéré comme une annonce de quelque nature que ce soit. En effet, le résultat de ces rêveries est une version du jeu qui serait plus appropriée pour être vendue comme un spin-off non officiel de NieR ou NieR : Automata. Le sacrifice amer, la vengeance et l’utilisation de la force musicale et du silence absolu ont un effet dévastateur dans ce qu’on pourrait appeler le Monster Hunter Rise de Yoko Taro. Nous apprenons même le sombre secret qui explique pourquoi le chasseur a plus de prestance dans Rise que dans les autres jeux de la série.

Les éléments les plus intéressants sont peut-être la façon dont ces changements s’expriment à travers des modifications de la structure du jeu. L’un des développements, traduit par l’expert de Monster Hunter Adam “Gaijinhunter” Evanko, propose même une manière organique, basée sur l’histoire, d’augmenter la difficulté.

– Au fur et à mesure que les personnages principaux disparaissent, ils sont remplacés par les PNJ génériques des différents magasins, et ils commencent par conclure que le joueur est un danger pour le village. Ils commencent, donc, à restreindre les objets et les armes, rendant le jeu plus difficile.

Vous pouvez consulter la traduction complète d’Evanko ici.

Monster Hunter Rise est immédiatement disponible sur Nintendo Switch.

Pour en savoir plus sur le jeu, vous pouvez aussi suivre ce lien !
N’hésitez pas à réagir à nos articles sur le Twitter 🐤 de JRPGFR avec le hashtag #JRPGFRpourTous  💋 !

Soutenez JrpgFR sur Tipeee

Kuro Azeus

administrator
Enthousiaste du JRPG depuis 2010, j'ai dans l'espoir de voir un jour ce genre trop peu reconnu traverser nos frontières.