L’éditeur FuRyu et le développeur Historia ont annoncé que The Caligula Effect 2 est passé GOLD. Cela signifie que le développement est terminé et que le jeu est prêt pour la production de masse. L’illustration ci-dessus a été partagée pour commémorer cette étape importante.

The Caligula Effect 2 est attendu sur PlayStation 4 et Switch le 24 juin au Japon, et cet automne en Amérique du Nord et en Europe.

Voici un aperçu du jeu, via l’éditeur NIS America

Un virtuadoll nommé Regret a créé le monde de Redo afin de sauver les gens de leurs regrets passés en les emprisonnant sans le savoir dans une simulation. Cependant, ce “paradis” est ébranlé lorsqu’une idole virtuelle nommée χ s’introduit dans la réalité virtuelle de Regret et restaure les souvenirs du monde réel d’un lycéen. Afin d’échapper à Redo, ils reconstituent le Go-Home Club, un groupe de résistance qui cherche à lutter contre Regret et ses hommes de main, les Obbligato Musicians.

Caractéristiques principales

  • Bienvenue à l’Académie Tatefushi – Rencontrez les nouveaux visages du Go-Home Club, dont les souvenirs sont réveillés par la poupée virtuelle χ. Recrutez d’autres étudiants pour vous aider, défiez la poupée virtuose Regret et ses musiciens Obbligato, et échappez au faux monde de Redo !
  • Breakout Battles – Utilisez la chaîne imaginaire pour prévoir les mouvements de vos ennemis et élaborer la stratégie parfaite, et utilisez des techniques calculées pour obtenir un avantage tactique au combat.
  • Un paradis inoubliable – Les scénarios de Persona, écrits par le scénariste Tadashi Satomi et le réalisateur Takuya Yamanaka, s’unissent à une bande sonore inspirée des vocaloïdes, pour faire du monde de Redo une expérience visuelle et sonore mémorable.
Pour en savoir plus sur le jeu, vous pouvez aussi suivre ce lien !
N’hésitez pas à réagir à nos articles sur le Twitter 🐤 de JRPGFR avec le hashtag #JRPGFRpourTous  💋 !

Soutenez JrpgFR sur Tipeee

Kuro Azeus

administrator
Enthousiaste du JRPG depuis 2010, j'ai dans l'espoir de voir un jour ce genre trop peu reconnu traverser nos frontières.