Le Projet Re Fantasy et le nouveau Persona sont en production. Dans une interview accordée à Famitsu, Shinjiro Takeda, du 1er département créatif d’Atlus, a déclaré que le développeur souhaitait sortir un nouveau jeu en 2022. Cependant, Takeda est entré dans les détails, révélant que le nouveau jeu qu’Atlus prévoit de sortir pourrait avoir le potentiel de devenir un pilier pour la société.

Il a également mentionné que l’équipe de développement travaille actuellement d’arrache-pied sur ce titre. Katsura Hashino d’Atlus a également fait le point sur le projet Re Fantasy dans le même article.

Takeda est cité comme ayant déclaré

J’ai choisi le mot “défi” comme mot-clé pour 2022, avec l’espoir que nous serons en mesure de sortir un jeu qui pourrait potentiellement devenir un pilier pour Atlus. L’équipe travaille actuellement d’arrache-pied pour développer ce jeu afin qu’il soit intéressant et agréable pour tous.

De plus, Hashino a révélé de nouveaux détails concernant le développement de Project Re Fantasy. Il a déclaré que, bien que le développement de Project Re Fantasy ait pris des “tournants inattendus“, le développement du titre a atteint son apogée. Pour l’instant, l’équipe travaille dur sur le développement du jeu.

En septembre 2021, Atlus a organisé des entretiens d’embauche en ligne. Les candidats seraient triés dans l’une des trois équipes de production, une équipe étant chargée de travailler sur le projet Re Fantasy. Une autre équipe de production devait travailler sur la franchise Persona.

Cependant, un nouveau titre Persona n’a pas encore été annoncé.

Pour en savoir plus sur ce jeu ou cette licence, vous pouvez aussi suivre ce lien !

Réagissez à nos articles sur Twitter avec le hashtag #jrpgfr !

Réagissez à nos articles sur notre page Facebook !

Si tu veux rejoindre l’équipe de rédaction, postule ici !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Kuro Azeus

administrator
Enthousiaste du JRPG depuis 2010, j'ai dans l'espoir de voir un jour ce genre trop peu reconnu traverser nos frontières.