“C’est mieux sur PC”, on entend souvent ceci. Avec la sortie de Monster Hunter Rise sur PC, cela se confirme-t-il ? Monster Hunter Rise est sorti sur PC le 12 janvier 2022, presque un an après sa sortie originale sur Switch, le 26 mars 2021. Mais qu’en est-il réellement de cette version PC ?

Mise en situation

Vous connaissez sûrement le principe de Monster Hunter, vous vous téléportez sur une carte divisée en zones où vous devez combattre des monstres en un temps déterminé. Cela afin de récupérer du matériel pour combattre des monstres plus puissants et ainsi de suite.
Dit comme cela, ça peut paraitre simple. Mais il n’en est rien ! Il faudra vous préparer avant le combat, connaitre les faiblesses de l’adversaire et bien d’autres choses.
Le scénario de base étant simple (des monstres méchants voulant nous tuer, mouais…) je préfère parle de “mise en situation” que de scénario.

Vous devrez parler à Hinoa la quêtatrice pour vous lancer dans une mission, celle-ci vous donnera parfois des quêtes d’avancement d’histoire. Cette dernière, avec d’autres personnages tels que Fugen l’ancien vous expliquerons que vous êtes l’élu, blablabla. Bref, ce n’est pas le scénario le point fort du jeu, mais ce n’est pas pour cela que l’on joue à Monster Hunter Rise !

Hinoa MH Rise
C’est elle qui nous guide 😉

Gameplay

La personnalisation

Un des points forts du jeu est la personnalisation ! Et ce, pour tout. En commençant, vous personnaliserez votre personnage, mais aussi vos compagnons. Ensuite, vous avez la possibilité de changer vos cosmétiques à souhait, moyennant certaines ressources.

Si vous utilisez un équipement venant d’un certain monstre, vous pouvez mettre en “visible” un autre équipement. Afin de vous “pimper” selon vos désirs. Cela est faisable aussi pour vos compagnons !

Les combats

Alors, la customisation, le scénario, c’est bien beau tout ça. Mais l’on ne joue pas à un Monster Hunter pour ça. Et Monster Hunter Rise ne déroge pas à la règle, le but étant de combattre des monstres, de plus en plus forts. De s’équiper en conséquence, de s’améliorer, de s’adapter. Et lorsque vous trouvez des alliés, le jeu prend tout son sens. Forcément, le jeu en multi est LE point fort de Monster Hunter ! Monster Hunter Rise suivra donc ses ainés sur cette voie. Pléthore de monstres sera disponible dans cet opus, si vous avez déjà touché à la version Switch, vous savez de quoi je parle.

combat de monstres
Godzilla VS Kong ? Non ! Monster Hunter Rise

Graphismes

Le portage

Il est difficile de parler des graphismes directement, car ici, nous ne parlons pas d’un jeu, mais d’un portage. Alors, on va essayer de voir les différences avec la version Switch. Je vais tenter d’être le plus précis pour vous guider afin de vois si le passage sur PC est inéluctable.

Tout d’abord, soyons honnêtes, son itération sur Switch étant plutôt propre graphiquement, une grosse refonte était superflue. Néanmoins, certains aspects peu ragoûtants pouvaient être corrigés. Notamment l’aliasing, fort présent sur la console de Nintendo, il devait être possible de lisser ceci sur PC, surtout si vous avez une machine haut de gamme. Pour anecdote, j’ai effectué le test sur ma machine composée d’un CPU AMD 5950x équipé de 128Go de ram et une carte graphique AMD 6900XT et pourtant… Je n’ai pas trouvé le jeu plus beau que sur Switch, ce que j’étais en droit d’attendre étant donné la différence de machine ! Je n’ai pas noté ma configuration à des fins de prétention, juste pour que vous sachiez où vous dirigez. Pour que vous n’ayez pas de faux espoirs.

Le framerate

On a parlé du moins bon, venons-en au meilleur ! Capcom sait ce qu’il faut pour un titre comme celui-ci et nous le donne. La limitation des “frames” étant ici inexistante, on reprendra plaisir à partir chasser de la bestiole, en solo ou en multi, avec la meilleure fluidité ! C’est là que votre machine fera la différence. Mais pas trop de panique, le jeu n’ayant pas des graphismes incroyables de base, quoique très beaux, il ne faudra pas non plus une machine incroyable pour profiter au minimum d’un doux 60 fps. Ce qui, vous en conviendrez, fera plaisir à la majorité d’entre nous !

Il faut aussi noter que Monster Hunter Rise prend en charge le 4k, HDR, les écrans larges (widescreen),etc. Ce sont des éléments à prendre en compte si vous avez ce genre d’équipements.

papatte
Donne la papatte ! Bon chien

Ambiance sonore

On prend les mêmes et on recommence ! Mais sans fioriture. Côté son, c’est toujours aussi propre. Des chants des demoiselles aux musiques de créature. Il est presque impossible de trouver du négatif. On reste sur la bande sonore maitrisée que l’on a connue sur la mouture officielle sortie sur Switch.

Chante cantatrice
Chante belle cantatrice !

Conclusion

Pour qui s’adresse ce portage ? Je dirais qu’il faut prendre en considération pas mal de choses. Tout d’abord, le fait qu’il soit compatible avec toutes les manettes peut vous donner une certaine facilité, un certain accès. Si vous préférez une manette Playstation ou Xbox (je joue sur une élite 2 pour ma part), cela deviendra un plaisir ! Si vous comptez récupérer votre sauvegarde, c’est mort !

Il faudra recommencer au début, malheureusement, pas de cross-save prévue actuellement, ni de cross-play. Donc, si vous n’avez pas fait le jeu de base, foncez ! Vraiment ! Si vous l’avez déjà fait at que vous voulez reprendre avec un framerate plus élevé, idem, foncez. Par contre, si vous espériez de grosses améliorations, du nouveau contenu et que vous avez déjà platiné le jeu de base, cela n’aura que peu d’intérêt !

Pour en savoir plus sur ce jeu ou cette licence, vous pouvez aussi suivre ce lien !

Réagissez à nos articles sur Twitter avec le hashtag #jrpgfr !

Réagissez à nos articles sur notre page Facebook !

Monster Hunter Rise PC
8

Avis de la rédaction

Plus

  • Le bestiaire
  • Framerate/4K/HDr
  • Combats toujours aussi jouissifs

Moins

  • Qualité graphique moyenne
  • Pas de vraie update
  • Pas de cross-save/cross-play
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Kei san

administrator
Vieux monsieur ayant connu Atari, NES et autres vieux machins du style. Tout comme Obélix, je suis tombé dedans étant jeune ! Syndrome de Peter Pan, je suis resté coincé en enfance même si je ne mange plus mes crottes de nez depuis quelques temps.