Cette semaine, l’agence française Minuit 12 nous a contacté pour nous proposer de faire la preview de Eiyuden Chronicle : Rising ! Suite à notre premier travail, l’agence nous propose un partenariat et nous sommes comblés de pouvoir y participer et le réaliser ! Autant vous le dire tout de suite, la démo est vraiment très sympa et annonciatrice d’un très bon jeu !

Eiyuden Chronicle : Rising – Un jeu annonciateur de grande qualité !

Pour commencer, sachez que le jeu est limité dans l’action et je ne peux me cantonner qu’à la direction suivie. Même si la preview de Eiyuden Chronicle : Rising est courte, il est l’annonce d’un excellent soft, que soit pour Rising ou le jeu éponyme ! J’ai passé un excellent moment et je vais vous expliquer pourquoi !

Preview de Eiyuden Chronicle : Rising - CJ

Vous incarnez CJ, une jeune aventurière de 16 ans qui arrive dans la ville délabrée de New Nevaeh. Vous rencontrez votre premier ami en lui sauvant la vie. Cela a pour a but de vous donner les bases du combat, car, nous sommes dans un action-RPG ! Le gameplay est très intéressant et je vous en dirai un peu plus, plus loin.

Dans cette ville, secouée par des tremblements de terre, il y a un tumulus qui s’est découvert. Cela a pour effet de faire venir de nombreux aventuriers à la recherche de trésors. Mais la ville n’a pas les infrastructures pour accueillir tout ce petit monde ! C’est là qu’entre en scène nôtre jeune CJ. Elle est aventurière elle aussi et doit passer son rite de passage si elle veut rentrer chez elle. Ce n’est pas sans compter sur la mairesse par intérim qui semble assez avide d’argent. Isha, la mairesse, vous invite à deux options pour accéder au site : payer 100.000 baqua et obtenir la licence d’explorateur ou alors aider les gens du village en faisant tamponner une carte de pointage.

L’argent semblant être un problème, CJ décide alors d’aider ce village. Très vite alors, les demandes affluent mais la jeune femme est toujours enthousiaste, et ça, c’est un vrai bonheur !

Des ressources, des ressources, des ressources !

Concernant les demandes, rien de plus simple, des quêtes sont à effectuer auprès des habitants de New Nevaeh. Ils demandent principalement des ressources afin de reconstruire la ville et ses bâtiments. C’est formidable de pouvoir contribuer à ce genre de quêtes ! Rapides, concises et exquises, j’ai été amené à entrer dans une forêt et une mine. Les arrières-plans sont beaux, c’est bien modélisé et dans l’esprit 2D du moment.

Avec mes outils, je suis allé chercher toutes les ressources nécessaires et j’ai aidé les habitants à ouvrir leurs échoppes ! Taverne, auberge, forge, tout y est ! J’ai participé à la réhabilitation du village et de son entrain économique ! C’est une sensation d’accomplissement sans prendre trop de temps. Excellent ! J’ai miné, cueilli, coupé, pêché, autant d’activités qui me font penser que Eiyuden Chronicle : Rising est d’ores et déjà un très bon jeu ! Il y a même une petite animation quand les bâtiments sont reconstruits qui est amusante. Ceci dit, j’aurais apprécié qu’il en soit de même pour les temps passés à manger ou dormir !

Le gameplay, ça donne quoi ?

Eiyuden Chronicle : Rising est un action-RPG mêlé à de la gestion classique avec une exploration en solo. Même si mes coéquipiers sont présents, on ne les voit pas et n’interviendront que si vous leur demandez. En effet, lors des combats, trois touches sont assignées pour les trois personnages. J’attaque donc avec la touche X pour CJ, la touche Y pour Garoo et B pour Isha ! Mais à l’écran, on ne voit que l’un d’entre eux et les autres apparaissent quand ils attaquent ! Vous avez d’ailleurs le choix entre deux modes de combats, l’un étant manuel et l’autre où c’est l’ordinateur qui décide. Le saut permet d’attaquer les ennemis volants.

Preview de Eiyuden Chronicle - ennemi volant
Garoo n’apparaît pas, mais en appuyant su Y, il attaquera et CJ passera an arrière-plan !

La boucle de gameplay est simple mais hyper efficace. Effectuer des quêtes, gagner de l’expérience en tuant des monstres et réussissant les objectifs. Monter de niveau, améliorer son équipement et engranger les compétences, et recommencer ! Le jeu ne renouvelle rien mais bon sang, qu’est-ce que j’aime ! Accessible à tous, en déplacement horizontal, un peu à la manière d’un Astria Ascending, les cartes des villes et donjons sont assez similaires, mais quelle efficacité ! Je suis conquis !

Sincèrement, le jeu semble déjà bien avancé car je n’ai ressenti aucun ralentissement entre les échanges des personnages en combat. Les temps de chargement sont courts, les sauvegardes rapides, tout est réuni pour réaliser un must have.

La D-A et la musique, quels régals !

Au bout de 5 minutes, je sifflotais déjà les airs musicaux. Variés, entraînants, l’aventure, c’est l’aventure ! La musique est clairement adaptée au genre. Bien rythmée ! Concernant les personnages, c’est beau, je n’ai pas vu de traces d’aliasing, pas ressenti de baisse de FPS. Le jeu est proche d’atteindre les très grands noms du J-RPG ! Le jeu est beau, oui on est en 2D et en défilement horizontal (dont je ne suis pas fan), mais Eiyuden Chronicle : Rising me fait retourner ma veste pour lui ! Du grand art !

C

Les dialogues sont marrants, j’ai passé un excellent moment ! CJ est hyper enthousiaste et elle me l’a transmis ! Garoo, le premier personnage à vous rejoindre, semble être très mystérieux. Mais sous cette carapace se cache, une histoire personnelle grave, je le sens ! Des personnages attachants, un jeu qui donne le sourire, c’est rafraîchissant en ce début de printemps ! Les studios sont en train de développer un jeu rare ! Encore faut-il aimer ce genre !

J’ai effectué cette preview de Eiyuden Chronicle : Rising sur PC via Steam. Le jeu n’est pas trop gourmand en ressources et je n’ai senti aucun ralentissement. C’est une réussite totale et je souhaite que Eiyuden Chronicle soit du même acabit ! Rising propose de nombreuses quêtes et de nombreux aménagements possibles, je sens et espère que ce n’est qu’une partie émergée de l’iceberg. Les possibilités sont immenses !

Eiyuden Chronicle : Rising sortira sur PS4, PS5, Xbox One et Series et sur PC. Il est annoncé pour ce printemps, sans date précise. Le jeu est développé par Natsume Atari (Harvest Moon) et Rabbit & Bear Studios, fondé par Yoshitaka Murayama (Suikoden). 505 Games est l’éditeur du jeu et Minuit 12 en est le représentant français.

Pour en savoir plus sur ce jeu ou cette licence, vous pouvez aussi suivre ce lien !

Réagissez à nos articles sur Twitter avec le hashtag #jrpgfr !

Réagissez à nos articles sur notre page Facebook !

Si tu veux rejoindre l’équipe de rédaction, postule ici !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Naturel

administrator
Bonjour, bonjour :) Laurent, bientôt 40 ans, passionné par les jeux vidéos mais par la vie en général. Amateur de jeux match 3 et de RPG au tour par tour. Fan inconditionnel de Tales of Vesperia et Final Fantasy VIII. Créateur de contrepèteries, amateur de jeux de mots. Bienvenue !