Dans la plupart des RPG, vous commencez de la même manière : Vous contrôlez un personnage de type Élu, et c'est à vous de sauver le monde de la force menaçant l'univers qui a pris le pouvoir. Outward Dedinitive Edtion brise ce moule en vous mettant dans la peau d'un simple roturier. Cela ajoute de nombreux défis uniques et intéressants au gameplay qui permettent à Outward de se démarquer de ses pairs, mais est-il un bon jeu pour autant ?

Commençons par les problème dans Outward Definitive Edition

Outward est malheureusement freiné par certains problèmes liés aux aspects fondamentaux de la jouabilité, tels que les sensations en combat et la conception des zones en monde ouvert. Ces problèmes ne ruinent pas le jeu, mais ils nuisent définitivement à l'expérience. Malgré tout, Outward est un titre qui possède de nombreux concepts intéressants, et dans l'ensemble, il n'est pas si mal que cela.

Le slogan marketing d'Outward est "Aucun voyage remarquable n'est accompli sans un grand effort", et cela ne pourrait pas être plus proche de la vérité quand il s'agit de la façon dont le jeu se déroule.

Dans Outward, tout est une menace potentielle, qu'il s'agisse des bandits, des créatures que vous affrontez au combat ou du climat auquel vous serez confronté lors de vos explorations. Vous pouvez vous empoisonner en mangeant de la nourriture avariée, devenir léthargique par manque de sommeil et vous vider de votre sang à cause de blessures non soignées.

Ce jeu transforme tout en une mécanique de survie, et puisque votre protagoniste n'est pas physiquement "spécial", Outward vous oblige à travailler dur pour chaque progrès que vous faites et à réfléchir à chaque décision. Si vous souhaitez simplement vous détendre et vous relaxer, le design stimulant d'Outward ne vous conviendra pas. En revanche, si, comme moi, vous aimez les défis, vous vous amuserez à surmonter les obstacles et à devenir un aventurier compétent.

Dans Outward, tout est survie !

Là où Outward commence à pêcher, c'est dans ses combats et sa conception du monde ouvert. Je suis heureux que les développeurs aient amélioré les combats dans cette édition définitive, mais certains problèmes subsistent, comme des Hitbox approximatives et des animations d'attaque qui semblent maladroites et imprécises. Dans une certaine mesure, j'aime ça, puisque votre personnage n'est qu'un humain normal après tout, mais Outward perd vraiment en qualité à cause de ce manque cruel de cohérence. De plus, les zones en monde ouvert peuvent parfois sembler vides et sans vie, ce qui est vraiment dommage, car je pense que le cadre du jeu est très intéressant. Outward veut vous pousser à explorer, mais quand il n'y a rien d'intéressant quand vous le faites, on se cantonne à une zone de farm (toujours la même) pour éviter les dangers et la progression est tout aussi satisfaisante.

Graphiquement, on repassera

Outward est à la fois magnifique et médiocre. La quantité de détails sur certains modèles (en particulier le feuillage) est incroyablement élevée, tandis que les personnages non jouables et certains types de terrain ressemblent à ce que l'on pourrait trouver dans un jeu de 2010. L'excellent éclairage, la belle palette de couleurs et l'aspect globalement vibrant du jeu aident à masquer certaines de ces textures, mais pas toujours. Les animations, en particulier, ne sont pas toujours au rendez-vous. Par exemple, les animations de mouvement semblent naturelles, mais certaines de celles qui représentent les effets de statut sont hilarantes et loufoques. Heureusement, la musique du jeu est une autre histoire. La bande-son est, sans aucun doute, le meilleur point du jeu.

Optimisé et techniquement bon

Dans l'ensemble, Outward fonctionne sans problème, ce qui est toujours agréable à voir. En même temps, avec la qualité des textures, il ne manquerait plus que le jeu tourne à 15 fps sur Playstation 5. Bon, cela reste tout de même un bon point.

Faut-il acheter Outward Definitive Edition ?

En fin de compte, Outward est un RPG avec de nouvelles idées audacieuses qu'il exécute très bien, mais il manque d'éléments fondamentaux pour faire un bon RPG d'action comme les sensations d'impacts en combat et la conception du monde ouvert… Deux choses qu'un jeu d'aventure se doit de proposer dans son offre de base.

Outward: Definitive Edition inclut :

  • De nouvelles rencontres uniques dans les donjons
  • De nouveaux scénarii de défaites
  • De nouvelles maladies
  • Un accès à la réserve en co-op
  • Des améliorations concernant les enchantements et la fabrication
  • Des optimisations de visuels
  • Plus d’ateliers totem
  • Les risques de corruption précédemment exclusifs aux DLC se répandent désormais dans tout le jeu

Outward: Definitive Edition est disponible sur PlayStation 5 et Xbox Series X|S.

Pour en savoir plus sur ce jeu ou cette licence, vous pouvez aussi suivre ce lien !

Réagissez à nos articles sur Twitter avec le hashtag #jrpgfr !

Réagissez à nos articles sur notre page Facebook !

Si tu veux rejoindre l'équipe de rédaction, postule ici !

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Kuro Azeus

administrator
Bonjour à tous ! Je suis le créateur de JRPGFR. Fan de J-RPG et de POP culture japonaise, j'ai dans l'espoir de partager ma passion avec un maximum de monde. Mon J-RPG favori est Chrono Trigger ! Venez nous lire, on vous attend !