J'en ai marre ! Les éditions collector J-RPG n'arrêtent pas de maigrir… Ne sommes-nous que de beaux pigeons virevoltant à travers le monde impitoyable du consumérisme ? Mon approche sera simple. Retracer brièvement le contenu des collectors pour plusieurs licences données à travers les années pour en observer leur amenuisement. Et en cela, tenter de vous conscientiser.

Et pourtant, je ne suis pas gourmand en termes d'éditions collector !

Partons du principe de base qu'une édition collector doit contenir au moins :

  • Un Artbook
  • Une OST (physique)
  • Un Steelbook
  • Un ou plusieurs Goodies

C'est la base ! Dans votre vie d'amateur de jeu vidéo, entre les années 2010 - 2015 quasiment tous les collectors possédaient ce contenu avec un prix oscillant entre 90 et 110 €. Prenons l'exemple du collector de Fire Emblem : Echoes - Shadows of Valentia. Il contenait :

  • Deux Amiibo;
  • Le jeu en physique avec une couverture réversible;
  • Trois pins en pixel art;
  • Une OST en physique;
  • Un Artbook A4 cartonné.

Il était vendu à l'époque entre 59.99€ et 64.99€ dans les grandes surfaces.

éditions collector

Aujourd'hui, le dernier collector de la licence, celui de "Fire Emblem Warriors : Three Hopes", est vendu entre 99.99€ et 109€ avec comme contenu :

  • Le jeu en physique;
  • Un Artbook
  • Une carte de la région du jeu en tissu;
  • Un ensemble de 5 stands acryliques;
  • Un ensemble de cartes postales;

Mais où est donc passé l'OST ? Les Amiibo ? Le Steelbook ? Et tout ça pour 110€ ? Vous remarquez tout de même qu'il y a une grande différence entre ce qui se faisait à l'époque, et j'insiste, pour le jeu canon de Fire Emblem et la grande différence de contenu avec un simple Spin-off aujourd'hui. Et encore, ce n'est pas le moins généreux des collectors actuels.

Le cas The DioField Chronicle

En voyant le contenu du collector de The DioField Chronicle, qui ne contenait aucune figurine, OST ni aucun Artbook, nous avions estimé le prix à une centaine d’euros tout au plus. Mais voilà que Square Enix, nous le propose à 189€ … Si nous prenons en compte que le jeu vaut 60 euros, les pins 5 euros, le jeu de société coûterait 125€ ! Dans les proportions de prix indiquées, nous avons l’impression que c’est le collector du jeu de société qui est agrémenté d’un petit jeu vidéo… 

Pour une nouvelle licence dont nous ne connaissons rien, il aurait peut-être été intelligent de faire découvrir aux collectionneurs, à travers un Artbook illustré de texte, le lore de l'univers de The DioField Chronicles et encore avec cela, 189€ cela reste très cher !

Le cas Xenoblade Chronicles 3

Nous n'avions pas compris au sein de JRPGFR pourquoi Nintendo avait choisi de distribuer son Édition Collector de Xenoblade Chronicles 3 dans son propre système de distribution. Nous avons, aujourd'hui, une idée plus précise de la raison.

Quand nous voyons les dernières nouvelles venant de Nintendo, nous comprenons que des problèmes de logistique assez importants ont causé des problèmes d'acheminement des collectors dans leur intégralité.

Le collector sera distribué sans le jeu ! Vous pourrez acheter les éléments indépendamment du jeu. Et pour une licence telle que Xenoblade Chronicles, le collector est plutôt maigre, en voici le contenu :

  • Un Artbook (couverture souple)
  • Un Steelbook

Voilà, c'est tout… Tout ce cinéma pour deux misérables objets qui sont très simples à produire. Ici, nous ne parlons pas de figurine ou d'OST en physique. Pour une entreprise telle que Nintendo, nous pouvons nous demander si nous pouvons encore faire confiance, en tant que collectionneurs, à ces sociétés qui nous ont fait rêver des années durant. Le prix qui a fuité était de 129.99€. Faisons un calcul savant, en prenant en compte le fait que le jeu coûterait 59.99€, l'Artbook et le Steelbook coûteraient 70.00€... Ça fait cher le bouquin comme dirait Naturel !

Pour conclure

De moins en moins de contenus sont disponibles à travers les éditions collector proposées aujourd'hui. Les prix, quant à eux, ne font que grimper. L'industrie du jeu vidéo est devenue un véritable marché impitoyable pour les collectionneurs que nous sommes.

Pourtant, personne n'a l'air d'en prendre conscience. Nous sommes tellement attachés au concept surévalué de la rareté que nous en oublions à quel point ces objets sont de la marchandise basique et souvent de mauvaise qualité. Tirées à plusieurs centaines de milliers d'unités, nous avons plus à faire à un marché de goodies surtaxés surfant sur des licences à succès que sur l'obtention d'un objet qui brille de par sa valeur et son unicité.

N'hésitez pas à participer au débat en commentaire de cet article.

Réagissez à nos articles sur Twitter avec le hashtag #jrpgfr !

Réagissez à nos articles sur notre page Facebook !

Si tu veux rejoindre l'équipe de rédaction, postule ici !

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Kuro Azeus

administrator
Bonjour à tous ! Je suis le créateur de JRPGFR. Fan de J-RPG et de POP culture japonaise, j'ai dans l'espoir de partager ma passion avec un maximum de monde. Mon J-RPG favori est Chrono Trigger ! Venez nous lire, on vous attend !