Aujourd'hui, JRPGFR décide de relancer ses éditos de si bon augure comme nous le faisions par le passé. Dans cette formule, vous y retrouverez une sorte de résumé de la semaine. Mon coup de cœur de la semaine, et ce que la rédaction vous prépare ! C'est parti !

Une semaine sur JRPGFR, ça donne quoi ?

Genshin Impact, Tower of Fantasy ou les deux ?

Vous savez que nous traitons toutes sortes de jeux de rôles asiatiques et il y en a un qui balance pas mal d'informations ces derniers temps. Je veux parler de Genshin Impact qui bombarde ses joueurs d'événements et, surtout, qui tease bien la mise à jour 3.0 qui arrive. Bien entendu, je vois forcément un lien depuis la sortie de Tower of Fantasy. Est-ce que HoYoverse a des soucis à se faire avec l'arrivée de ce nouveau jeu chinois ? Je ne crois pas.
Tower of Fantasy se révèle être de moins bonne facture et je pense sincèrement que le développement aurait dû nécessiter plus de temps. Justement, laissons le temps faire et nous saurons ce qu'il en adviendra de ces deux jeux. Toutefois, avec l'arrivée imminente de Zenless Zone Zero, l'avenir du  jeu de Perfect World et Level Infinite peut sembler assez sombre.

Vous êtes plutôt team ToF ou Genshin Impact ? Dites-le nous en commentaire !

The DioField Chronicle, que dire ?

Square Enix se lance décidément dans les nouvelles licences ! The DioField Chronicle est tout nouveau, tout chaud et en impose déjà par bien des points ! Son gameplay est sympa, les animations sont vraiment belles, mais l'histoire, bon sang, qu'elle est pompeuse ! Le studio nippon nous offre, il me semble, une vraie pépite mais les discours sont tout de même beaucoup trop riches. J'y vois, c'est mon avis, une concurrence claire envers la licence Fire Emblem de chez Nintendo, sans le musô. À un mois de sa sortie, Square Enix a dévoilé une bande-annonce intéressante.

Avec la démo disponible depuis un peu plus d'une semaine, vous avez peut-être pris le temps de découvrir ce jeu. Si c'est le cas, n'hésitez pas à nous faire un retour de votre expérience !

Encore une semaine avant de se lancer dans Soul Hackers 2 !

Dans une semaine sort Soul Hackers 2. Jeu provenant d'Atlus, spécialiste de ce genre avec les licences découlant de l'univers Shin Megami Tensei. Car oui, Soul Hackers 2 provient bien du même univers. Je ne connais ce genre que depuis peu. En effet, j'ai commencé avec Persona 4 et ensuite Persona 5, mais jamais, je n'ai tenté l'aventure sur SMT ou encore Soul Hackers. En tous les cas, Atlus met le paquet et continue de dévoiler une bande-annonce ainsi que des publicités exclusives au Japon. Même si je suis peu convaincu, je sens que la licence va faire un carton ! JRPGFR va certainement vous préparer quelques contenus sympathiques à sa sortie !

Mon coup de cœur de la semaine

Il va sans dire que je pourrais en mettre plusieurs et pourtant, je n'en ai choisi qu'un seul. Ce n'est pas vraiment un RPG, mais il en possède des mécaniques, il y a des petites filles si chères à nos amis japonais, et c'est un jeu très difficile mais pas punitif ! Voyez-vous de quel jeu je parle ? Et si je vous dis deck-building, ça vous parle ? Toujours pas. Allons à l'essentiel alors.

Même si le jeu est sorti depuis quelques jours déjà, je n'ai testé que sa démo sur Steam. Vous devrez, grâce à des balles, vous frayer un chemin à travers une carte et des ennemis et des boss très difficiles afin de savoir pourquoi vous ne pouvez plus jouer à certains de vos jeux. C'est en effectuant ce périple que vous saurez le fin mot de l'histoire, pour peu que vous y arriviez. Le jeu est vraiment dur. Pas de régénération, sauf les balles (cartes) qui soignent, entre les combats et pas de sauvegarde (dans la démo) possible. Des ennemis puissants assez rapidement, des boss qui sont des sacs à PV.

Et pis, vous recrutez des petits personnages (souvent des jeunes filles) qui ont des capacités bien spécifiques : retarder l'attaque des ennemis, bloquer les attaques, vous buffer, débuffer l'ennemi et bien d'autres. Une fois le système compris, on pourrait croire que c'est simple, mais non ! L'ensemble est très complexe mais hyper kawaii !

Maintenant que vous avez toutes les cartes, euh, les balles en main, je parle bien entendu de Super Bullet Break. Jeu drôle, difficile, mais vraiment difficile. À chaque défaite, vous recommencez depuis le début ! C'est fun, mignon et drôlement tactique ! Super Bullet Break est dans un français approximatif, ce qui le rend assez drôle et intéressant tant j'ai eu envie de comprendre ce que les compétences signifiaient. S'il y a des joueurs qui ont les réponses, je suis preneur ! Jeu disponible depuis le 12 août sur PC, PS4 et Switch.

Pour conclure la semaine, JRPGFR vous propose quelques achats à faire

  • Thymesia, de Team17 sortait hier. Il s'agit d'un Souls-like dans lequel vous incarnez Corvus qui doit sauver un royaume en perdition.
  • Harvestella, une autre nouvelle licence de Square Enix, vient d'ouvrir ses précommandes ! Est-ce que vous êtes chauds pour vous lancer dans ce jeu de farming ? Moi, oui !
  • ANNO Mutationem arrive sur Switch le premier septembre. Les précommandes sont également ouvertes pour ce jeu d'action/aventure avec des mécaniques RPG.
  • Potion Permit sortira le 22 septembre et semble d'ores et déjà posséder des atouts intéressants ! Soignez les habitants d'un village, récoltez, discutez, bienvenue dans Potion Permit où tout est permis !

Voilà comment JRPGFR conclut sa semaine. Nous couvrons principalement l'actualité des J-rpg et des rpg asiatiques et nous sommes actuellement en manque d'effectif. Si vous souhaitez rejoindre l'aventure JRPGFR, n'hésitez pas à nous contacter, vous y serez les bienvenus, accueillis comme le serait tout Agnusien au sein des Kevesiens ou vice-versa !

Réagissez à nos articles sur Twitter avec le hashtag #jrpgfr !

Réagissez à nos articles sur notre page Facebook !

Si tu veux rejoindre l'équipe de rédaction, postule ici !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Naturel

administrator
Bonjour, bonjour :) Laurent, bientôt 40 ans, passionné par les jeux vidéos mais par la vie en général. Amateur de jeux match 3 et de RPG au tour par tour. Fan inconditionnel de Tales of Vesperia et Final Fantasy VIII. Créateur de contrepèteries, amateur de jeux de mots. Bienvenue !