Après cette longue première journée de TGS 2022, j'ai pu enfin me poser quelques heures (4) sur la démo de Valkyrie Elysium. Le jeu de la licence Valkyrie, une série de fantastiques J-RPG se basant sur la mythologie nordique. Le soft est publié par Square Enix et développé par Soleil connu entre autres pour le jeu Travis Strikes Again: No More Heroes.

Mise en situation, l’univers, l’histoire de Valkyrie Elysium

Il y a fort longtemps… Ragnarök, l’apocalypse, mena le monde au bord de la destruction.

Odin, dieu suprême contrôlant toute chose, puisa dans ses dernières forces afin de créer un apôtre du salut à qui il confia le sort du monde.

Ainsi débute l’histoire d’une nouvelle Valkyrie… Et c'est tout, vraiment ?

Oui parce que c'est vraiment ce que j'ai ressenti en débutant l'aventure. Nous sommes loin, très loin de ce que nous avions pu ressentir dans Valkyrie Profile, le premier jeu de la licence. La cinématique de départ vous explique que c'est la fin du monde, la guerre fait donc rage sur Terre et pour sauver les humains d'une mort certaine, Odin, de ses dernières forces, donne naissance à une Valkyrie pour lui faire faire le sale boulot. C'est celle-ci que vous incarnez.

Durant les quelques premières heures de jeu, rien… du combat et du vent. Pas le moindre dialogue à se mettre sous la dent. Pas d'histoire d'âme en peine ni aucune rétrospective sur leur existence passée. Vous vous contentez d'avancer dans des zones ouvertes relativement petites vous frayant un chemin vers la fin de votre mission aiguillée par un marqueur affiché à l'écran.

Des fleurs sont disposées sur la carte et en les ramassant, vous avez droit à un petit texte vous faisant comprendre que c'est une âme perdue qui doit être libérée… point. Il y a aussi, çà et là, des voiles lumineux qui vous donnent accès à des sous-quêtes, mais pour les entamer, vous devrez revenir dans la zone après être repassé par le Valhalla, le palais d'Odin aka le hub du jeu. Pourquoi ne pas faire celles-ci en parallèle de la mission principale ? Drôle de découpage que voilà…

Une progression assez troublante pour un RPG japonais

Les combats et la progression sont, sans doute, ce qu'il y a de plus réussi dans Valkyrie Elysium. Je commencerais par dire que ce qui me perturbe le plus est qu'il n'y a pas de niveau. Votre progression se développe en plusieurs points :

  • Amélioration des armes grâce à des gemmes
  • Remplissage d'un arbre de compétences avec des gemmes

Les points d'expérience que nous avons l'habitude de récolter, vous l'aurez compris, sont remplacés par des gemmes. Celles-ci se gagnent en tapant du mob, en cassant des éléments du décor et en ouvrant des coffres. Drôle de manière de récoler de l'expérience.

Valkyrie Elysium

L'amélioration de votre Valkyrie est tout aussi simple, vous avez accès à trois arbres de compétences passives et actives. Un arbre pour le soutien, un autre pour la défense et la dernière pour l'attaque.

Vous avez, aussi, la possibilité d'améliorer vos armes à chaque cristal de sauvegarde, un peu à l'image d'un Souls. Vos armes montent en niveau de maîtrise (de 1 à 10). Chaque niveau d'arme vous octroie plus de dégâts et de nouveaux combos ou actions supplémentaires appelés mouvements.

Le combat relevé, même en mode normal

Quand vous affrontez des ennemis, ceux-ci ont des faiblesses qui sont indiquées au milieu de leurs deux jauges. L'une est pour les PV, l'autre pour la jauge de faiblesse. Une fois celle-ci remplie, le monstre s'immobilisera. Il est donc important de cibler les faiblesses des ennemis pour ne pas vous retrouver dans une mauvaise posture.

Il faut savoir que tout est comptabilisé. La longueur de vos combos, le nombre de dégâts reçus et donnés. À la fin de la mission, la comptabilisation s'affichera et vous donnera plus ou moins de points en fonction de votre efficacité. Cela fait doucement penser au Scoring d'un Devil May Cry.

L'utilisation des compétences et des Einherjars est régie par la jauge d'âme. Celle-ci peut se remplir en combattant des ennemis, ainsi qu'en utilisant des potions prévues à cet effet. L'utilisation des compétences et de vos alliés doit se faire avec parcimonie, car (au début en tout cas), la jauge ne se remplit que très lentement. Il sera à mon avis possible d'améliorer cette fonctionnalité plus tard dans le jeu.

Pour terminer, je parlerai aussi de l'exploration qui est assez réussie. Vous pouvez utiliser une sorte de grappin pour vous diriger vers des endroits inaccessibles ou utilisez vos Einherjars pour détruire des éléments bloquant votre chemin.

Mon impression sur la démo de Valkyrie Elysium

C'est bizarre. La direction que prend la licence Valkyrie ne me paraît pas des plus judicieuses. D'accord, il s'agit d'une démo, mais j'ai du mal à comprendre pourquoi tout y est aussi chamboulé. Pas de niveau, pas de statistique, une progression à la God of War, une absence de récit dés le départ… Espérons que ce premier chapitre ne soit pas représentatif de l'intégralité du jeu, car nous nous écartons, un peu trop, de ce qui faisait l'essence même de la licence.

Et vous ? Avez-vous testé la démo ? Faites-nous part de vos impressions en commentaire ou sur nos réseaux sociaux.

Pour en savoir plus sur ce jeu ou cette licence, vous pouvez aussi suivre ce lien !

Réagissez à nos articles sur Twitter avec le hashtag #jrpgfr !

Réagissez à nos articles sur notre page Facebook !

Si tu veux rejoindre l'équipe de rédaction, postule ici !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
TheGuardianOfRetro
TheGuardianOfRetro
14 jours il y a

Bonjour alors je suis pas forcément d’accord, maintenant depuis ffxv ils tentent le style DMC , malgres l’absence de dialogue le système de monté, de boost d’armes et de compétences et pas si mal que cela.

Des éléments ont étaient oubliée dans le test sur la Map après avoir bien chercher vous pouvez avoir des cramoisie ou en récompense de quêtes qui boost la jauge de MP.

Vous avez également la possibilité après l’utilisation répété d’une arme de monté sans rang et pas son level.

L’arbre de compétence est vraisemblablement très simple mais il faudras bien dosé quel compétence activer car on est limitée en point.

Le test a bon sur certains éléments mais il faut pas sans arrêt comparée aux autres car malheureusement le jrpg tout par tour n’existe plus chez square presque.

On as eut l’exemple avec FFXV et Stranger Of Paradise.
Et pourtant même le FF SOP marche super bien…

Voilà pour mon retour j’ai passer 3h sur la démo ça manque de dialogue mais je trouve que le jeu vous l’avez bien descendu pour un jeu qui a l’air très bon ( à voir la suite ).

Kuro Azeus

administrator
Enthousiaste du JRPG depuis 2010, j'ai dans l'espoir de voir un jour ce genre trop peu reconnu traverser nos frontières.