Aujourd'hui, sortait la démo du prochain J-RPG de la société Square Enix développé par Tri-Ace, Star Ocean The Divine Force (Star Ocean 6). Sadness, Naturel et moi-même avons terminé la version d'essai et nous pouvons déjà dire que ce dernier pourrait être une bonne surprise dans sa version définitive.

Aperçu de Star Ocean The Divine Force

Scénario

Lors d'une mission de transport, à bord d'un vaisseau de cargo, Raymond, Héléna et Chloé se font attaquer de manière totalement inattendue par la fédération Pangalactique. À la vue du danger imminent, ces derniers prennent l'initiative de s'échapper du vaisseau. Héléna décide de rester sur le vaisseau afin de sauver la cargaison. Au même moment, Raymond et Chloé se dirigent vers une planète sous-développée, mais n'adoptent pas le même itinéraire une fois entrés dans l'atmosphère.

STAR OCEAN THE DIVINE FORCE

Nous suivons donc Raymond suite à son atterrissage, après lequel il fait la rencontre de deux personnages, la princesse Laeticia et son garde Albaird. Les trois personnages aperçoivent un vaisseau de sauvetage au loin, l'ordinateur de Raymond leur indique qu'il ne contiendrait aucun passager, mais ils décident, tout de même, de s'y diriger…

STAR OCEAN THE DIVINE FORCE

L'introduction est extrêmement rapide et ce n'est pas pour nous déplaire. Elle nous rappelle doucement celle de Star Ocean The Last Hope avec un sentiment de danger immédiat. Les dialogues entre les personnages sont de qualité et il nous est arrivé de rire plusieurs fois durant ceux-ci.

Nous voyons, aussi, que la censure n'est pas le maître mot de ce nouvel opus en termes d'injures. Tout y très clair et sans aucune retenue. Même si nous avons à faire à un J-RPG, les personnages se veulent bien écrits et beaucoup moins stéréotypés que dans les opus précédents. Les interactions sont réalistes (il était temps) et nous prenons plaisir à voir les personnages évoluer ensemble, même dans de petites portions de scénario.


À lire aussi : Test de The Legend of Heroes: Trails from Zero, le début de l'Arc de Crossbell !


Quand ça se bastonne !

Dans une optique de fluidité, les combats se font sans aucun temps de chargements. Il suffit de croiser un ennemi pour que le combat se lance. Il en va de même pour la fuite, il suffit de s'écarter de la zone de bataille pour être hors de danger.

Star Ocean The Divine Force

Les touches d'actions sont aux nombres de trois. Une suite de compétences (combo) peut être assignée à chacune de ces touches. Il vous est donc possible de configurer votre style de combat comme bon vous semble. À cela s'ajoute la mécanique venant de D.U.M.A, le drone qui vous accompagnera tout au long du jeu, qui vous permettra d'exécuter une ruée sur l'ennemi ou de vous protéger durant un certain laps de temps. Les compétences de personnages nécessitent des PA (Points d'action) et celles de D.U.M.A des AC (Assaut Cinétique) qu'il faudra utiliser avec parcimonie. Les PA se rechargent automatiquement, contrairement aux AC qui se rechargent en frappant les ennemis.

La progression des personnages se fait par l'intermédiaire d'une montée en niveau donnant des points de compétences. Ceux-ci peuvent être utilisés afin de remplir un arbre de compétences passives et actives. Il en va de même pour D.U.M.A sans l'aspect de la montée en niveau, dans son cas, il vous faudra parcourir les zones ouvertes pour récolter des ED nécessaires à sa montée en puissance.

Parcourir les étendues ouvertes

Pour faire simple, le jeu est segmenté par zones ouvertes relativement grandes, dans lesquelles vous pouvez vous déplacer à pied ou en atteignant des endroits inaccessibles à l'aide de D.U.M.A en planant. Dans ces zones, vous y trouverez des coffres, des objets et des éléments destructibles.

Visuellement et musicalement

Nous reconnaissons directement le charme des personnages à travers le travail d'Akira Yasuda (Street Fighter II). Les personnages sont réellement réussis, que ce soit en termes de costumes ou d'expressions de visage. Sauf pour Raymond qui a une coupe mulet des années 80 et une voix japonaise qui ne colle pas du tout au personnage.

Pour ce qui est des zones étendues, le travail reste propre, même si, l'intérieur des bâtiments est, quant à lui, bien mieux réussi. Pour ce qui est de la musique, Motoi Sakuraba nous offre encore une très belle performance pour le peu de pistes que nous avons entendues.

Attention, pour la version PS5, le mode performance est beaucoup moins stable que le mode qualité. Beaucoup de chutes d'IPS sont à déplorer dans les zones ouvertes.

En conclusion

Cette démo de Star Ocean The Divine Force, nous renforce dans notre idée que le jeu définitif serait potentiellement d'une meilleure qualité que son prédécesseur. Son gameplay déjà assez riche et dynamique durant les deux premières heures de jeu, nous rassure quant à l'évolution de celui-ci dans sa version finale. Le scénario se met en place rapidement, ainsi que son élément perturbateur. Tout cela nous mène à penser que l'ambition de Tri-Ace pour ce nouveau Star Ocean marquera, sans doute, une nouvelle page pour la série. Vous retrouverez notre avis définitif lors de la publication de notre test.

Star Ocean The Divine Force sortira le 27 octobre 2022 sur PS4, PS5, Xbox Series X|S, Xbox One et PC via Steam.

Pour en savoir plus sur ce jeu ou cette licence, vous pouvez aussi suivre ce lien !

Réagissez à nos articles sur Twitter avec le hashtag #jrpgfr !

Réagissez à nos articles sur notre page Facebook !

Si tu veux rejoindre l'équipe de rédaction, postule ici !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Kuro Azeus

administrator
Enthousiaste du JRPG depuis 2010, j'ai dans l'espoir de voir un jour ce genre trop peu reconnu traverser nos frontières.