[JDX_22_019] Hydlide - Un jeu novateur et précurseur pour... 1984 !

Accueil / [JDX_22_019] Hydlide – Un jeu novateur et précurseur pour… 1984 !

Partagez l'amour du jrpg

Hydlide est un action-RPG développé et publié par T&E Soft. Il est sorti à l'origine pour les ordinateurs NEC PC-6001 et PC-8801 en 1984, au Japon uniquement. L'année suivante, ce jeu a été porté sur MSX, MSX2, FM-7 et NEC PC-9801 sont sortis l'année suivante. Par ailleurs, cet action-RPG a bien fonctionné puisqu'il est sorti sur NES et a même été localisé dans les régions anglophones. Hydlide a donné naissance à une licence de plusieurs jeux et un remake sur Saturn !

L'histoire de Hydlide

Au royaume de Fairyland, trois joyaux magiques sont conservés dans le palais afin de maintenir la paix dans le royaume. Pourtant un jour, un homme maléfique s'introduit dans le palais et vole l'un deux ! Sans le troisième bijou, les deux autres perdent leur éclat magique. De ce fait, le sort magique scellant le redoutable Valarys, un monstre maléfique, se brise ! Dans la confusion la plus totale, les deux derniers joyaux disparaissent également ! C'est le moment choisi par Varalys pour jeter un sort à la Princesse Ann, la transformant en trois fées, la cachant ainsi au reste du monde. Valarys devint ensuite le souverain du royaume et lâcha des hordes de monstres...

Hydlide Hydlide Hydlide

Caractéristiques

Hydlide se veut précurseur tout en n'étant pas le premier développement à proposer un RPG. Le créateur, Tokihiro Naito, s'inspira de jeux comme Tower of Druaga ou The Black Onyx, mais en incluant des éléments RPG. En effet, le jeu se présente comme un monde ouvert, une barre de vie qui se régénère et deux modes : attaque et défense. Comme Hydlide sortit sur PC en 1984, il y avait même la possibilité de sauvegarder !

Au final, ce jeu a été vendu à deux millions d'exemplaires au Japon, toutes plateformes confondues ! Une réussite en somme !


Partagez l'amour du jrpg

Naturel
Naturel

Bonjour,
Laurent dit "Naturel" ou encore "Renault". Créateur de jeux de mots et à l'humour douteux, mais toujours drôle ! J'aime faire des rapprochement entre jeux vidéos et société.
Fan de la licence Final Fantasy par laquelle j'ai commencé à jouer aux RPG japonais, sans savoir que c'en étaient.
Mes jeux préférés sont FFVIII et Tales of Vesperia, mais amateur de tous jeux vidéos, exceptées les simulations sportives.

Laisser un commentaire