J'ai l'honneur de vous faire part de mes premières impressions sur Dragon Quest Treasures, le dernier spin-off de la licence légendaire Dragon Quest. Développé par TOSE et édité par Square Enix, Dragon Quest Treasures se veut très différent des jeux de la branche principale autant dans son game design que dans son approche du combat.

L'histoire prend place sur un drakkar Viking. Érik et Mia décident de se faire la malle pour rechercher des trésors. Sur le pont du navire, ils croisent un chat et un cochon ailés qu'ils décident de sauver. En s'échappant, ils tombent sur des ruines dans lesquelles ils découvrent deux stèles contenant des dagues magiques et peuvent enfin entendre les voix du chat et du cochon. Mais un tourbillon sépare les protagonistes, les envoyant à deux endroits totalement différents...

Dragon Quest Treasures

Comme ça c'est dit, la technique du jeu est loin d'être exemplaire ! Un peu à l'image du dernier Pokémon. La Nintendo Switch n'est définitivement pas une console qui accueille facilement les grandes zones ouvertes sans un minimum de sacrifices. Contrairement à Pokémon, même si les graphismes ne sont pas d'une qualité rare, les performances sont plus que correctes. Certaines zones sont mieux modélisées que d'autres, en espérant qu'un patch viendra corriger cela avant la sortie.

C'est dommage, car ce nouveau Dragon Quest propose des dizaines d'activités différentes avec un gameplay tentaculaire. Je m'explique : pour chercher des trésors, vous devez avoir des monstres suffisamment costauds, pour avoir des monstres costauds vous devez combattre des ennemis de plus en plus forts, pour en trouver, il vous faudra explorer de nouvelles zones et ainsi de suite...

Les trésors sont au cœur du jeu. Mais s'il n'y avait que cela, on s’ennuierait un peu. Il n'existe pas seulement qu'un seul type de trésors, mais plusieurs. Des trésors assez rares et des trésors lambdas qui seront visibles directement sur le terrain. Vous devrez aussi recruter de nouvelles créatures pour vous faire des équipes de monstres plus à même de trouver des trésors dans certaines îles du jeu. Pour ce faire, vous aurez besoin d'ingrédients qui se trouvent, eux aussi, dans les différentes zones ouvertes mais pas au même endroit. Comment dire, le jeu vous pousse à explorer les moindres recoins du monde et c'est hyper gratifiant. On ne s'arrête jamais dans Dragon Quest Treasures, si bien que l'on peut passer son temps à chercher l'épice ou l'objet nécessaire au recrutement d'un monstre parfait.

Dragon Quest Treasures

Le game design est inspiré. Il est rare de se poser la question : "Et maintenant, je fais quoi". Le jeu propose des quêtes à foison qui sont différentes dans chaque zone. Pour pouvoir naviguer entre les zones vous avez ce que l'on appelle le Clan. C'est une sorte de hub qu'il vous faudra améliorer grâce aux différents trésors que vous trouverez. C'est là que vous évaluerez vos trouvailles, et la valeur de celles-ci définira le niveau de votre Clan.

C'est très difficile de vous fournir un premier avis sur le jeu tant il y a de choses à faire et tant toutes ces choses fonctionnent bien ensemble. Les combats sont relevés, la recherche de trésors est addictive est la limitation de coffres que vous pouvez porter vous pousse à retourner souvent dans votre hub. Le hub change en fonction de vos actions comme si vous aviez un véritable impact sur sa métamorphose. Son amélioration vous offrira à son tour des bonus ou de nouvelles fonctionnalités vous permettant d'aller toujours plus loin dans votre chasse aux trésors. Et ceci n'est qu'une infime partie de ce qu'il est possible de faire dans le jeu. Nous vous laissons la surprise d'en découvrir plus lors de notre test complet qui arrivera le 8 décembre 2022.

Dragon Quest Treasures brille aussi par son humour et son ambiance bon enfant. Les dialogues sont drôles à défaut d'être mélodramatiques, mais n'en sont pas moins dénués d’intérêts. L'ambiance musicale est connue pour les habitués de la licence. Quelques musiques bien différentes viendront s'ajouter ; certaines un peu plus risquées que d'autres, mais qui feront leur effet.

Globalement, j'ai passé une dizaine d'heures sur Dragon Quest Treasures et je peux vous dire que le soft est en phase de me convaincre. Voyons avec le temps si le gameplay ne s’essouffle pas un peu car comme vous l'avez deviné, il est question de faire souvent des allers-retours. Des fonctionnalités supplémentaires se débloqueront sans doute avec le temps pour voyager plus rapidement à travers le monde de Draconia. Toujours est-il que nous sommes très impatients de vous en dire plus au sujet du jeu, qui à mon humble avis, a encore quelques trésors cachés sous l'écorce.

Dragon Quest Treasures sortira le 9 décembre 2022 exclusivement sur Nintendo Switch.

Pour en savoir plus sur ce jeu ou cette licence, vous pouvez aussi suivre ce lien !

Réagissez à nos articles sur Twitter avec le hashtag #jrpgfr !

Réagissez à nos articles sur notre page Facebook !

Si tu veux rejoindre l'équipe de rédaction, postule ici !

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Kuro Azeus

administrator
Bonjour à tous ! Je suis le créateur de JRPGFR. Fan de J-RPG et de POP culture japonaise, j'ai dans l'espoir de partager ma passion avec un maximum de monde. Mon J-RPG favori est Chrono Trigger ! Venez nous lire, on vous attend !