Bienvenue dans l'enfer de Super Bullet Break. Je m'attelle aujourd'hui au test de ce jeu développé par Bexide Inc. et édité par PQube. De manière assez intrigante ce jeu offre des milliers de possibilités et je vais vous faire découvrir pourquoi. Oubliez tout ce que vous savez, rangez les sauvegardes et soyez prêts à mourir ! Jeu testé sur PC via Steam.

Super Bullet Break, c’est quoi ?

Super Bullet Break s'impose comme un deck-building avec des notions de gacha sans pour autant proposer de microtransactions ! Pas moins de 160 Balles sont recrutables ! Vous incarnez une écolière japonaise qui va devoir sauver et redémarrer ses jeux vidéo en jouant à une version alternative. Mais qui se cache derrière cette horrible machination ?

À travers sept jeux, vous devrez vous construire un jeu de cartes avec des Balles que vous recruterez et jouerez à votre tour. Ce jeu peut se révéler être un véritable enfer pour ceux à qui manque la patience. Bien entendu, vous possédez un deck établi dès le départ avec des Balles aux diverses compétences.

Super Bullet Break - Encyclopédie des Balles

Monochrome Tactics - Le premier jeu à sauver dans Super Bullet Break

Vous incarnez Akari, une jeune écolière japonaise qui s'ennuie sans ses jeux vidéo et êtes contactée par Nayuta qui vous demandera de jouer à ce premier jeu et de le sauver. Sept jeux et d'autres héroïnes composent Super Bullet Break.

Vous plongez directement dans le vif du sujet en parcourant la première carte. Ainsi, vous pouvez voir les chemins différents et possibles à effectuer pendant votre périple. Avancez alors de case en case et elles se répartissent en plusieurs catégories.

Les cases

  • Case combat : Bienvenue dans l'univers des combats de Super Bullet Break ! Vous pouvez combattre de 1 à 5 ennemis à la fois qui patientent tranquillement jusqu'à déchaîner sur vous des attaques physiques et/ou des buffs. Les ennemis sont souvent des sacs à PV et vous devrez en découdre avec votre tactique personnelle, vos yeux et vos larmes ! Chaque combat gagné vous permettra d'obtenir des Balles et d'autres récompenses telles que de l'argent, des objets ou des tickets de recrutement.
  • Case Repos : Il y a de nombreuses cases où vous pouvez vous reposer. En effet, vos points de vie (110) ne se régénèrent pas entre chaque combat. Vous finissez un combat avec 10 PV, vous commencerez le suivant avec 10 PV ! Ces cases vous octroieront un repos bien mérité qui permettront de récupérer, gratuitement ou moyennant finances, vos précieux points de vie.
  • Case Événement : Sur cette case, attendez-vous à être surpris tant les effets sont divers. À double tranchant, une histoire sympathique peut vous être narrée, comme un combat aléatoire particulièrement difficile et bien d'autres effets sournois et inattendus !
  • Case Boutique : Sur cette case, vous pouvez acheter divers objets de soutien et des tickets de recrutement et recruter des Balles. L'argent se gagne difficilement dans Super Bullet Freak, dépensez-le judicieusement ! Le recrutement procède par deux étapes pendant lesquelles vous choisissez deux critères et vous verrez quel personnage vous rejoindra dans votre aventure.
  • Case Trésor : Ici, amusez-vous en choisissant entre trois coffres. Les contenus sont aléatoires mais il y a toujours UNE Balle cachée parmi eux. Les autres contenus sont variables (argent, objets divers, tickets de recrutement).
  • Case Boss : Cette case parle d'elle-même. Vous affrontez le boss du niveau, souvent avec de très nombreux PV et qui mettra à l'épreuve votre stratégie. Toujours la dernière case.

Graphiquement, l’ambition d’un petit jeu

Super Bullet Break se situe dans un contexte pixelisé dans sa carte ainsi que les conversations qu'à Akari avec ses amies. Cependant, les images des Balles, souvent des femmes ou jeunes femmes légèrement vêtues dans des positions ambiguës, sont jolies. Cela plaira à beaucoup de personnes aimant le genre "écolière nipponne" quand ça ne plaira pas aux puristes des graphismes. Les scènes de conversations sont sympathiques, un peu comme dans un "Visual Novel", sans pour autant en mettre plein la vue. C'est amplement suffisant pour ce que le jeu propose.

Le gameplay aussi facile à prendre à main que mourir dans ce jeu !

Jouable à la fois à la manette et au clavier, c'est assez fluide avec l'un comme avec l'autre. La manette me paraît toutefois plus adaptée tant la souris se limite à deux touches. Vous avez votre liste de Balles en bas de l'écran. Les compétences inscrites sont claires et en haut de l'écran se situe votre tour d'attaque et quand est-ce que les ennemis attaqueront. Les Balles jouées possèdent toutes un nombre. Plus ce chiffre est élevé, moins vous jouerez de cartes. Plus ce chiffre est bas, plus vous jouerez de cartes. Jouez les cartes les unes après les autres et préparez-vous à la victoire et à la défaite. Le système est très fluide, bien expliqué. C'est un bon point pour un petit jeu comme celui-ci.

Super Bullet Break - Mon expérience

Ce jeu est vraiment difficile. Peut-être pas autant qu'un Dragon's Lair sur NES, mais il est vraiment ardu. Pour ma part, je n'arrive pas à sauver le premier jeu tant les boss sont justes difficiles à tuer. Ce sont des boss avec de nombreux PV quand vous n'en possédez que peu, comparé à eux. Monochrome Tactics vous fera utiliser toutes sortes de tactiques différentes et vous fera rire ou pleurer d'énervement. Pour ma part, je m'amuse bien avec ce jeu que je qualifierai de "Casual game". Même si nous mourrons souvent et que nous devons recommencer depuis le début (oui, oui, vous avez bien lu), le jeu ne se veut pas punitif. J'apprécie toutes les possibilités de parcourir une carte, de faire et refaire certains combats. Le jeu n'a pas de sauvegarde, vous recommencez toujours depuis le début.

Super Bullet Break propose des milliers de façons de progresser. Que ce soit par les possibilités sur les cartes et les divers chemins à emprunter, le deck-building assez aléatoire et des Balles vraiment très nombreuses, le jeu peut être assez long avant de parvenir à une totale réussite ! Je lui offre un 14/20.

Conclusion - Un petit jeu pour les fanatiques de la tactique !

PQube et Bexide nous proposent un jeu particulièrement diabolique de par sa difficulté et la non-possibilité de sauvegarder. C'est un juste milieu trouvé entre la difficulté du jeu et les possibilités de toutes les Balles aux effets différents. Une fois que la prise en main est faite, je dirai que c'est assez simpliste dans la complexité. C'est un jeu qui s'adresse aux fanatiques de la tactique. Le jeu propose toujours le même rythme, c'est en faisant et refaisant et en comprenant qu'on y arrive. Les joueurs d'échecs sont des candidats parfaits pour ce petit jeu.

Super Bullet Break est disponible sur PC via Steam, PS4 et Nintendo Switch.

Pour en savoir plus sur ce jeu ou cette licence, vous pouvez aussi suivre ce lien !

Réagissez à nos articles sur Twitter avec le hashtag #jrpgfr !

Réagissez à nos articles sur notre page Facebook !

Si tu veux rejoindre l'équipe de rédaction, postule ici !

Super Bullet Break
7

Dinguerie de tactiques

  • De belles illustrations des Balles accompagnées de textes amusants
  • La complexité du jeu
  • Les tactiques à développer
  • Les centaines de Balles à recruter
  • Un français trop approximatif dans sa traduction
  • Une histoire inintéressante
  • Aucune animation pour les compétences utilisées
  • Jeu en mode fenêtré sur PC.
3 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Naturel

administrator
Bonjour, bonjour :) Laurent, bientôt 40 ans, passionné par les jeux vidéos mais par la vie en général. Amateur de jeux match 3 et de RPG au tour par tour. Fan inconditionnel de Tales of Vesperia et Final Fantasy VIII. Créateur de contrepèteries, amateur de jeux de mots. Bienvenue !