Les beat'em up ne bénéficient pas d'autant de sorties que le genre le mérite. Bayonetta, Devil May Cry et Metal Gear Rising : Vengeance ont laissé une emprunte indélébile longtemps après leurs sorties, mais les jeux du genre sont rares. Soulstice, quant à lui, vise à offrir ce gameplay axé sur l'action. Le jeu présente une ambiance sombre et une multitude de mécanismes de combat issus des plus grands noms du genre.

L’histoire d’une chimère

L’équilibre des Royaumes Sacrés de Keidas est menacé lorsque des créatures puissantes et féroces appelées « Spectres » traversent le Voile pour envahir la région et ravager le monde des vivants. Les Spectres corrompent leurs victimes et prennent possession de leur corps, créant ainsi des monstres invincibles qui s’en prennent aux habitants. Les « Chimères », des guerrières hybrides nées de l’union de deux âmes, sont les seules à pouvoir protéger l’humanité.

Briar et Lute sont deux sœurs réincarnées sous la forme d’une Chimère. La transformation a doté Briar d’une force et d’une résistance surhumaines, tandis que Lute, sacrifiée afin de lier son âme à celle de sa sœur, est désormais un esprit doué de pouvoirs mystiques. Briar et Lute sont envoyées en mission pour libérer une ville en ruines ravagée par les Spectres, et découvrent que l’Ordre auquel elles appartiennent leur a réservé un rôle bien plus complexe.

Même si l'histoire se veut de prime abord complexe, on se laisse guider par de nombreuses cinématiques assez réussies qui diffusent des informations cruciales sur votre mission. Ces informations sont généralement données par Layton, une sorte de protecteur, qui fera office de guide dans votre épopée. Il est aussi à l'origine de plusieurs fonctionnalités que nous verrons plus tard dans ce test de Soulstice.

Soulstice a un ton sombre et nerveux. L'ambiance du titre fonctionne assez bien sur moi, car le jeu présente un monde fantastique macabre en ruines, envahi par des morts-vivants meurtriers. Par contre, il est parfois un peu verbeux. Le soft dévoile trop rapidement des éléments que vous auriez pu découvrir en étant un peu attentifs pour le scénario comme pour le gameplay.

Des combats violents et nerveux

Le jeu combine de manière compétente les meilleures caractéristiques de jeux comme Devil May Cry et Bayonetta. Avec l'ajout de caractéristiques uniques, comme les attaques synergiques où Briar et Lute déclenchent une puissante attaque combinée et le système de contre qui fait que Lute se fige sur place ou dévie une attaque ennemie, le mélange résulte en une expérience très engageante et rapide qui mettra les compétences des joueurs à l'épreuve.

Soulstice

En outre, Soulstice ne se limite pas aux combats, puisque les joueurs pourront explorer une variété de lieux différents à la recherche d'objets supplémentaires, de défis, etc. Bien que le jeu soit essentiellement linéaire, il y a de nombreux embranchements qui mènent à toutes sortes de secrets. Il y a même des énigmes très (trop) simples à résoudre qui me rappellent le Devil May Cry original, ce qui rendra l'expérience un peu plus variée, même si le combat sera probablement au centre de l'attention la plupart du temps.

De plus, j'ai été surpris de voir à quel point les monstres étaient agressifs, si bien, qu'il est presque impossible de faire une pause lorsqu'il s'agit de zones restreintes, sans parler de la difficulté des boss. Le scoring est une mécanique bienvenue et cela vaut la peine de ne pas perdre de temps entre chaque attaque et d'optimiser vos déplacements entre chaque ennemi. Il y a même un mode spécial durant lequel Briar entre dans un état frénétique et devient plus rapide et plus forte.

Soulstice

Effectivement, il existe dans le jeu deux types de ressources primordiales pour la progression de vos personnages. Des résidus pourpres que vous récoltez sur les ennemis ou en cassant des éléments du décor. Ceux-ci vous permettront d'acheter de nouvelles compétences d'armes pour Brair. Mais aussi, des résidus de cobalt que vous pouvez détruire grâce à l'aura de Lute. En détruisant ceux-ci, vous recevrez une ressource bleue utile pour l'amélioration des compétences de Lute. Celle-ci possède un gigantesque arbre de compétences qu'il faudra remplir pour bénéficier d'une flopée d'avantages actifs et passifs utiles en combat, comme des attaques à distance successives ou des bonus de récupération de résidus de cobalt. Tout cela pour dire que le jeu est d'une richesse incomparable en termes de progression. Vous découvrez au fur et à mesure de votre avancée toute l'intelligence de la synergie entre vos deux personnages.

Soulstice

Enfin, le jeu est segmenté en chapitres que vous pouvez rejouer à volonté. Chaque conclusion de ceux-ci est un récapitulatif de l'ensemble de vos résultats de combats. Plus votre résultat est haut (or, argent, platine, diamant) plus vous aurez de récompenses sous forme de résidus. Il faudra donc, en fonction de votre efficacité, refaire les chapitres pour récolter un maximum de ces ressources. Dans chacun des chapitres, vous aurez accès à des zones dans lesquels Layton vous attendra. Parlez-lui pour avoir accès à un menu vous permettant d'acheter de nouveaux objets de soin ou de résurrection. Il vous permettra aussi de débloquer vos nouvelles compétences d'armes et les compétences de Lute. Mais ce n'est pas tout, comme dit plus haut, il vous dévoilera au fur et à mesure de votre avancée, de nouvelles informations sur votre mission. Il se pourrait aussi qu'il vous offre de nouvelles armes à équiper.

En plus de la segmentation par chapitre, chacune des zones contient des défis courts qui permettent de récolter encore plus de résidus, par exemple, ne pas se faire toucher par les ennemis pendant un certain laps de temps. Ces défis sont une réponse didactique aux tutoriels, mais ceux-ci existent déjà. Tout ceci peut donc paraître redondant, même s'il y a une récompense à la clé.

Même si le jeu est un bel hommage à des licences connues de beat'em up, le contenu opulent du soft en matière de mécaniques de combats peut en dérouter plus d'un. Il va falloir faire des choix en fonction de votre style de jeu et de vos envies. Il n'y a une réponse possible ni un build parfait, le plus important est de trouver les combinaisons qui vous rendent plus efficaces.

Une ambiance lugubre, des effets de lumières déroutants

Comment ne pas apprécier l'univers que nous propose Soulstice. Des infrastructures architecturales rappelant la fantaisie sombre et un bestiaire varié muni de monstres tous plus effrayants les uns que les autres. Je peux dire que, globalement, j'apprécie la technique du titre pour un studio que je ne connaissais pas du tout, c'est de l'excellent job. Les personnages principaux sont pour moi ce qu'il y a de moins réussi. Prenons un Bayonetta ou un DMC, les personnages sont charismatiques à souhait. Ce n'est pas le cas de Briar et Lute qui ont des expressions faciales plus qu'approximatives et un design global très basique.

De plus, je trouve le soft dérangeant pour la rétine. Les animations et les impacts sont trop stroboscopiques. En plus des mouvements de caméra qui me donnent la nausée (heureusement que certaines options peuvent se désactiver). Durant l'exploration, la rapidité de changement de caméra brouille le cerveau, si bien que j'ai dû tester le jeu en petites sessions consécutives pour ne pas laisser le vertige s'installer. C'est super de vouloir mettre des effets clignotants durant les impacts, mais même quand on tape dans le vide, le clignotement des lumières est plus qu'excessif.

En résumé, Soulstice s'en sort bien pour ses décors immersifs et vertigineux. Il excelle aussi dans la modélisation du bestiaire. Mais je ne donnerais pas ce jeu à un enfant avant de lui avoir fait passer un électroencéphalogramme.

Soulstice, une production ambitieuse perfectible dans le détail

Soulstice est une production digne des plus grands. La réalisation est de bonne facture en termes de décors et d'univers. Le bestiaire est surprenant. Le jeu arrive à immerger le joueur comme pour de grands titres du genre grâce à son action nerveuse et son gameplay en combat intelligent. Là où j'émets une certaine retenue, c'est dans la trame scénaristique qui reste très conventionnelle et dans le charisme des personnages principaux qui est clairement perfectible. De plus, la gestion de la caméra et les effets stroboscopiques pourraient être mieux travaillés pour ne pas agresser la rétine des joueurs. Le jeu nous prend, aussi, trop par la main, donc pour les habitués du genre, cela peut vite devenir ennuyeux. Au final, Soulstice est un jeu ambitieux qui aurait sans doute nécessité quelques mois de développements et d'optimisations supplémentaires pour toucher du doigt la perfection.


Soulstice sortira le 20 septembre 2022 sur PS5, One et PC.

Pour en savoir plus sur ce jeu ou cette licence, vous pouvez aussi suivre ce lien !

Réagissez à nos articles sur Twitter avec le hashtag #jrpgfr !

Réagissez à nos articles sur notre page Facebook !

Si tu veux rejoindre l'équipe de rédaction, postule ici !

Soulstice
7.5

Ambitieux mais perfectible !

  • L’intelligence des combats
  • Une DA superbe pour les décors et le bestiaire
  • Immersif
  • Rejouabilité infinie
  • Addictif
  • La musique en combat
  • Doublage anglais convainquant
  • Le nombre conséquent de compétences
  • Scénario linéaire et trop classique
  • Caméra et effets de lumière qui font mal à la tête
  • Personnages principaux peu charismatiques
  • Ambiance sonore hors des combats un peu trop basique
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Kuro Azeus

administrator
Enthousiaste du JRPG depuis 2010, j'ai dans l'espoir de voir un jour ce genre trop peu reconnu traverser nos frontières.