Forspoken est un RPG d'action-aventure développé par Luminous Productions et édité par Square Enix. Il est important de noter que certains membres de l'équipe de Luminous Productions ont une expérience dans le développement de jeux vidéo, notamment des employés qui ont travaillé sur les séries Final Fantasy et Kingdom Hearts. Cependant, Forspoken est leur première expérience en tant que studio et cela transparaît clairement dans la proposition qui fait, aujourd'hui, l'objet de notre avis.

  • Titre : Forspoken
  • Éditeur : Square Enix
  • Développeur : Luminous Productions
  • Plateforme : PlayStation 5
  • Genre : Jeu de rôle, Action-aventure
  • Mode de jeu : Un joueur
  • Langues : Anglais, Japonais, français, espagnol, italien, allemand, russe

Forspoken - Une histoire classique

Le début de Forspoken se distingue par sa singularité parmi les jeux de son genre. Nous faisons connaissance avec Frey, une jeune femme aux prises avec des problèmes judiciaires qui se retrouve devant le tribunal pour la énième fois, alors qu'elle est sur le point de fêter ses 21 ans. Malgré sa sagacité, elle peine à s'en sortir. Elle est consciente de sa situation, mais grâce à la clémence d'une juge bienveillante, elle obtient une seconde chance, accompagnée d'un avertissement ferme : éviter les ennuis.

Forspoken
Barre toi, vite !

Malheureusement, les ennuis viennent rapidement la trouver et nous découvrons toutes les raisons qui poussent Frey à chercher une issue rapide à sa situation. Nous plongeons alors dans un univers étrange qui devient son nouveau terrain de jeu, notre terrain de jeu, le Monde d'Athia.

L'écriture de l'introduction du jeu laisse à désirer, les incohérences se font immédiatement remarquer dès les premières scènes visionnées. Frey occupe illégalement un logement à New-York, où elle a dissimulé un sac rempli de billets et se montre incapable de subvenir aux besoins fondamentaux de son félin domestique. Elle porte des vêtements et des chaussures dérobés. L'élément perturbateur porte bien son nom. Suite à des événements que je vous tairais pour ne pas gâcher la surprise, l'appartement prend feu. Cependant, Frey ne montre pas la présence d'esprit, en se levant de son lit, d'emporter sa besace pleine à craquer de billets de 100 dollars. C'est perturbant... et ce n'est que le début.

Forspoken
Des billets plein les mains, des rêves plein les yeux...

En ce qui concerne la suite de l'histoire, nous sommes sur la même longueur d'onde. Athia, ce nouveau monde, est envahi par une brume qui anéantit toutes les formes de vie qu'elle touche, ou les transforme en créatures similaires à des zombies. Heureusement, avant même de pénétrer dans ce nouveau monde, Frey fera la connaissance d'un bracelet vivant nommé Krav, qui la guidera à travers ce nouveau monde tant sur le plan spirituel que lors des affrontements.

Cependant, l'écriture de ces deux personnages est légèrement déficiente. Permettez-moi de m'expliquer. Au cours de leur exploration, nos deux compagnons échangent quelques paroles. Le contraste mis en œuvre est en soi intéressant, entre un bracelet distingué qui n'a aucune connaissance de notre monde et une jeune délinquante au langage trivial. L'idée est excellente, mais malheureusement, l'écriture n'arrive pas toujours à sonner juste (du moins dans le doublage en français). Les tentatives d'humour tombent quelques fois à plat. Les développeurs, sans doute conscients de ce fait, ont eu la bonne idée de nous donner la possibilité de réduire la fréquence de ces dialogues, ce que je vous conseille de faire immédiatement.

Reviens, je t'aimais bien moi !

Autant vous dire que suivre l'histoire de Forspoken n'est pas un long fleuve tranquille. Tout d'abord, à cause de son écriture laissant parfois à désirer, et ensuite, par le manque d'intérêt que le jeu apporte en termes de surprises. Il est inquiétant de constater qu'Amy Hennig (Legacy of Kain, Uncharted) soit la scénariste du soft... On espère qu'elle retrouvera sa plume magique pour ses prochains projets.

Un gameplay appréciable

Il convient de souligner que Forspoken se caractérise par une forte adhésion aux concepts typiques des J-RPG. Le système de montée en niveau, les affinités élémentaires et les mécanismes de combat en sont des exemples remarquables. Il sera nécessaire de faire preuve de stratégie pour remporter rapidement les combats. Heureusement, les vulnérabilités des ennemis sont clairement indiquées à l'écran, ce qui vous permettra, par une démarche d'essais et d'erreurs, de découvrir la combinaison adéquate de sorts. Il n'y a pas à dire, pour un fan de J-RPG, ces composantes fonctionnent très bien. En effet, la conception du jeu offrira, à ceux-ci, ce qu'ils attendent en termes d'action et d'optimisation du personnage de Frey. Attention tout de même, l'optimisation reste relativement basique pour qu'elle coïncide avec les habitudes occidentales. Toujours est-il que c'est un plaisir de voir, dans un AAA qui ne se veut pas asiatique, des mécaniques venant du genre qui nous tient à cœur.

En outre, le système de combat peut s’avérer à la fois intuitif et extrêmement complexe. Il débute assez simplement, en offrant aux joueurs un sort d'attaque de base, un sort d'attaque de soutien et une capacité spéciale. Passer d'un sort à l'autre peut s'avérer fastidieux, bien que certaines options d'accessibilité permettent un basculement automatique entre les sorts de soutien pour en faciliter la gestion.

En contrepartie, la façon dont l'action est organisée utilise bien trop souvent les gâchettes de la DualSense. Si vous avez le malheur d'activer le retour haptique, vos doigts seront aussi musclés que les mollets de Dwayne Johnson. Comme les sorts de soutien et offensifs utilisent les gâchettes R2 et L2, avec le retour haptique, vous allez devoir appuyer souvent, voire tout le temps sur celles-ci. Bonjour les tendinites !

De plus, vous débloquerez des ensembles de magies supplémentaires en vainquant les Tanntas (les divinités du jeu). Ainsi, à la fin du jeu, Frey doit non seulement gérer ses ensembles actuels de capacités, mais les joueurs doivent également s'inquiéter de passer d'un ensemble de sorts à l'autre. L'ergonomie est mal conçue, car vous devez faire glisser votre doigt sur le centre de la manette pour changer d'ensemble. Cela peut devenir accablant, surtout lorsque les ennemis frappent en grand nombre ou lorsqu'un boss lance une attaque dévastatrice. En effet, il vous sera impossible d'avoir une logique de combat complexe mêlant esquive et changement de magie, car rien ne vous y amène naturellement. Vous devrez donc prendre votre mal en patience, trouver un moment de répit pour changer de type de magie. C'est, en effet, une habitude à prendre.

Frospoken
Je me suis encore trompé de touche...

En réalité, la principale faiblesse de la mécanique de combat de Forspoken réside dans la difficulté à suivre l'action sous certaines conditions. Cette difficulté est le résultat d'une combinaison de facteurs, notamment une caméra capricieuse, une conception de l'environnement qui peut rendre difficile la visualisation de l'action, ainsi que le personnage principal Frey elle-même. Pour comprendre comment Frey contribue à ce problème, il est essentiel de s'intéresser au système de "parkour magique".

Le parkour magique est représenté par l'agilité avec laquelle Frey se déplace dans le monde ouvert. Cela lui permet d'explorer rapidement les zones, de grimper aux murs et d'éviter les attaques lorsqu'il est utilisé correctement. Cela fonctionne à merveille pour la traversée. Cette fonctionnalité offre un sentiment de vitesse incroyable. De plus, celle-ci s'ajoute même au combat pour des résultats spectaculaires, surtout au corps à corps. En revanche, Il est important de dire, que même sous ses qualités, le parkour magique peut être à double tranchant en combat. Bien que l'agilité de Frey soit un atout majeur, elle peut également rendre l'action trop rapide et parfois illisible lors des combats de boss ou face à un nombre d'ennemis important.

Forspoken est un "monde ouvert" ou "Grind Land", on peut dire les deux !

Athia est un monde gigantesque et vertigineux. Le système de carte du jeu n'est par contre pas des plus utiles. Si vous voulez vous déplacer, vous aurez plus tendance à utiliser la liste des destinations de voyage rapide plutôt que de simplement regarder la carte. Cela étant dit, il y a un grand nombre de quêtes annexes (appelées Détours). Ces Détours se résument à des défis de boss, des donjons aléatoires, des quêtes de personnages, des chats magiques à apprivoiser... Bref, il y a beaucoup de choses à faire dans le monde ouvert. Encore une fois, en substance, toutes ces activités ne vous servent qu'à une seule chose : rendre Frey plus puissante. Les seules quêtes scénarisées sont celles des habitants de Ciphal à l'écriture douteuse. C'est dommage d'avoir si peu de choses à raconter sur un univers qui se veut aussi riche. L'exploration aurait pu être chapeautée par une dynamique incluant le lore et le gameplay pour donner plus de sens à l'ensemble... Il n'en est rien. Vous trouverez çà et là des manuscrits sur le lore qui s'ajouteront à vos archives. Ceux qui aiment lire en auront pour leur argent.

Forspoken

En revanche, il est possible de découvrir de nouvelles capes, des colliers et des designs de vernis (tous offrant des bonus et des améliorations de statistiques) en explorant certains points d'intérêt. Cela inclut les labyrinthes, qui sont les donjons de Forspoken. Ceux-ci n'en portent que le nom, car il est très facile d'en voir le bout. De plus, ils ne nécessitent que très rarement les capacités de parkour utilisables par Frey. Malgré cela, les joueurs peuvent tout de même profiter de récompenses intéressantes et d'un affrontement final contre un boss pour ceux qui apprécient les combats contre d'impressionnantes créatures.

Forspoken

Enfin, l'amélioration des caractéristiques de Frey passe aussi par l'amélioration de son équipement. Celui-ci est accessible dans des refuges disposés à travers le monde ouvert. L'amélioration des compétences se fait à travers un ouvrage dans lequel vous sélectionnerez des défis, qui une fois accomplis, feront monter vos compétences de niveaux.

Pour en revenir aux Détours, je dirais qu'ils sont une excellente idée. Mais ceux-ci sont contrebalancés par le fait que beaucoup d'entre eux ne sont disponibles que pour une durée limitée. Si vous avancez dans le scénario, il se peut que certains Détours disparaissent. Ne vous inquiétez pas, il y en a bien assez pour passer des heures à faire autre chose que d'avancer dans l'histoire.

La direction artistique de Forspoken fait mouche, mais pas pour tous !

Il n'y a pas à contester, Forspoken est un véritable festin pour les yeux. Les graphismes sont d'une finesse remarquable, mettant en avant des environnements réalistes et époustouflants. Les différents biomes présents, allant du désert en passant par la montagne, sont tous d'une grande richesse visuelle. Le thème post-apocalyptique médiéval est également très bien retranscrit, offrant une immersion totale au joueur. A présent, ce qui constitue un réel dilemme, c'est la concordance entre l'intrigue et l'univers visuel proposé. En effet, la mise en scène artistique dépeint un monde post-apocalyptique, cependant, aucune mise en contexte ne nous plonge réellement dans cette ambiance et c'est dommage.

En ce qui concerne les animations lors des combats, il n'est point besoin d'en dire davantage pour souligner leur éblouissante beauté. Chacune des magies de Frey est des plus savoureuses, que ce soit les effets d'eau ou de feu, tout est d'une excellence incontestable.

Enfin, l'interface utilisateur n'est pas envahissante et, même si cela relève de mon appréciation personnelle, elle me plaît grandement.

La petite touche qui fait plaisir

Forspoken tente tout de même d'offrir au joueur du contenu de fin de jeu. Le jeu propose, en guise d'après fin, une suite à l'aventure qui permet à Frey de continuer à explorer Athia. Ces quêtes supplémentaires étoffent davantage le lore et propose une touche finale à l'histoire de Frey. C'est une approche intéressante ! Je tiens tout de même à saluer Luminous Productions pour la proposition.

Pour moi Forspoken n'est pas une déception !

Il serait injuste de considérer Forspoken comme un échec. À mon humble avis, il se distingue par son ambition, celle de se lancer dans l'aventure de la Next Gen pour la première fois. Bien que son coût final puisse être conséquent, je ne me rallie pas aux avis négatifs exprimés par les médias mainstreams. Je préfère adopter une posture plus nuancée. Je n'attendais rien de Forspoken et visiblement, lui non plus, n'attendait rien de moi... Néanmoins, au cours des vingt heures que nous avons passées ensemble, nous avons réussi à trouver des points d'accord, mais uniquement sous certaines conditions. Il ne fallait pas que je sois trop exigeant envers le système de combat, malgré ses problèmes de caméra et d'ergonomie, ni envers le concept de l'intrigue, malgré son écriture discutable, ni envers le monde ouvert, malgré son parcours agréable. Forspoken semble être un essai qui, pour les médias spécialisés, n'a de charme que dans l'imaginaire de sa communication marketing, de ses promesses techniques et de son souhait d'originalité. Malgré cela, pour ma part, il parvient tout de même à marquer mon esprit. La juste question à se poser serait : "Doit-on absolument s'abstenir de participer à cette aventure ou devons-nous attendre une grande baisse de prix ?". Personnellement, ma balance penche de manière irrévocable pour la deuxième option.

Pour en savoir plus sur ce jeu ou cette licence, vous pouvez aussi suivre ce lien !

Réagissez à nos articles sur Twitter avec le hashtag #jrpgfr !

Réagissez à nos articles sur notre page Facebook !

Si tu veux rejoindre l'équipe de rédaction, postule ici !

Forspoken
7.5

Résumé

  • L'univers
  • Les combats spectaculaires
  • La direction artistique
  • L'exploration
  • La montée en puissance de Frey, le grind, les points d'intérêt...
  • Les temps de chargement rapides
  • Le casting en général
  • Les options d'accessibilité
  • La lisibilité des combats dans certaines conditions
  • Le scénario un poil prévisible et une écriture basique
  • La tendinite (franchement, désactivez le retour haptique)

 

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Kuro Azeus

administrator
Bonjour à tous ! Je suis le créateur de JRPGFR. Fan de J-RPG et de POP culture japonaise, j'ai dans l'espoir de partager ma passion avec un maximum de monde. Mon J-RPG favori est Chrono Trigger ! Venez nous lire, on vous attend !