Test de The Legend of Heroes: Trails to Azure, la fin de l'arc Crossbell ?

Accueil / Test de The Legend of Heroes: Trails to Azure, la fin de l'arc Crossbell ?
Partagez l'amour du jrpg

The Legend of Heroes: Trails to Azure est enfin arrivé ! Après une attente de six mois, nous pouvons enfin toucher du doigt le Saint Graal et découvrir la dernière étape de l'arc de Crossbell. Le jeu sorti initialement au Japon le 29 septembre 2011 sur PSP, bénéficie aujourd'hui d'une traduction anglaise, grâce à GeoFront. Cette nouvelle aventure de The Legend of Heroes parvient-elle une nouvelle fois à nous émerveiller ? C'est ce que nous allons découvrir ensemble tout au long de ce test.

Avant-Propos

Avant de commencer, je tiens à souligner que mes dires risquent de spoiler un peu ce qui s'est passé dans l'épisode précédent. En effet, The Legend of Heroes: Trails to Azure est une véritable suite directe de Trails from Zero, suite qui ne vous explique pas ou juste très brièvement ce qui s'est passé auparavant, sous la forme de quelques petits résumés dans le jeu concernant certains personnages ou événements. Je préfère donc vous avertir que ce jeu n'est pas faisable sans avoir joué au précédent opus.

Remercions une fois de plus l'équipe de GeoFront pour avoir réalisé cette traduction anglaise, même si nous aurions préféré y jouer en français.

Histoire de Trails to Azure

Après avoir démantelé le Culte D&G, notre héros Lloyd, détective de la police spéciale de Crossbell, et ses acolytes, dont Noel Seeker, reprennent du service pour poursuivre Erneist Reis ainsi qu'un ancien membre du parlement. Si vous avez joué à l'épisode précédent, vous serez immédiatement plongé dans l'action, car l'histoire de Trails to Azure commence un mois seulement après la fin de Trails from Zero.

L'action se déroule toujours principalement à Crossbell, où le nouveau maire élu, Dieter Croiss, cherche à faire évoluer la ville en construisant l'Orcish Tower, un centre administratif destiné à accueillir des représentants de toutes les nations. Toutefois, cette initiative suscite des tensions et la ville devient le théâtre de nombreux événements qui font craindre l'éclatement d'une guerre.

Trails to Azure

Le joueur découvre tout au long de l'aventure de nouveaux personnages, mais retrouve également des personnages connus de la série, tels que Kevin Graham de Trails in the Sky ou encore la Constellation Rouge (groupe de Jaeger). Le mystérieux groupe Ouroboros fait également son apparition, laissant présager des événements encore plus dramatiques à venir.

Lloyd et Noel auront aussi le plaisir de retrouver Elie, qui revient d’un voyage autour du monde en compagnie de son grand-père Henry. Tio, quant à elle, se trouve dans sa ville natale de l’État du Leman pour poursuivre ses recherches pour la Fondation Epstein, tandis que Randy est retourné au CGF pour enseigner et former de nouvelles recrues.

Trails to Azure

Cependant, même séparés, les membres du SSS sont toujours déterminés à accomplir leur mission. Ainsi, la SSS composée de Lloyd, Elie, Noel et Wazy, reprend, au début de l'aventure, sa tâche principale : répondre aux demandes de petits boulots et même plus à la vue de ce qui se trame en Crossbell.

En somme, Trails to Azure propose une histoire riche et complexe dans laquelle Crossbell risque de devenir le théâtre d'une guerre majeure. Si vous n'avez pas encore joué à l'arc Cold Steel, soyez prêts à découvrir de nombreux rebondissements et retournements de situation inattendus. De plus, la série a pour habitude de proposer un bon équilibre entre ses personnages, en leur donnant à chacun la possibilité de se développer au fur et à mesure du temps. Un exemple concret de ce développement, sans en dévoiler trop, est le lien entre la Constellation Rouge et Randy, qui est exploré.

Trails to Azure Trails to Azure

Si nous devions donner notre avis sur l'histoire sans révéler l'épopée titanesque qui vous attend tout au long de vos quarante à quatre-vingts heures de jeu (pour les plus téméraires), nous dirions simplement que la conclusion de l'arc est tout bonnement époustouflante ! Entre les événements géopolitiques, les liens entre les épisodes précédents et les événements en cours brièvement évoqués, comme la création de la classe VII, Falcom a réussi une fois de plus à nous offrir une histoire parfaite. Le seul petit bémol que nous pourrions émettre est que The Legend of Heroes: Trails to Azure soulève de nombreuses nouvelles questions auxquelles nous n'avons pas encore de réponse. C'est pourquoi The Legend of Heroes: Trails into Reverie abordera le sort ultime de Crossbell.

Réalisation

Techniquement, The Legend of Heroes: Trails to Azure reprend les mêmes caractéristiques que The Legend of Heroes: Trails from Zero, avec une image restaurée en HD et une fréquence de rafraîchissement de 60 images par seconde, ainsi qu'un doublage quasi intégral en japonais et un mode accéléré. Le jeu se distingue toujours par ses graphismes 2D de haute qualité, avec des personnages et des environnements détaillés et colorés. Les animations sont fluides et les effets visuels sont bien rendus, bien qu'il puisse y avoir quelques ralentissements et une différence constante entre les différentes versions, comme je l'ai mentionné dans ma critique précédente. Il est important de noter que les versions PS4 ont été travaillées à partir des versions Kai des deux titres. Les versions PC et Switch bénéficient de fonctionnalités supplémentaires qui ne nuisent en rien à la qualité du jeu (via l'équipe Durante).

D'un point de vue technique, on peut remarquer que le jeu nous conduit aussi parfois dans des lieux déjà visités, ce qui peut donner une impression de déjà-vu. Bien que certains nouveaux décors soient ajoutés, Falcom a réutilisé certains sprites existants, se concentrant principalement sur l'histoire pour apporter plus de variété. Cela n'est pas nécessairement une critique, mais il aurait été préférable de découvrir plus de nouveaux lieux. Cependant, la ville de Crossbell a évolué depuis l'épisode précédent, et voir certains personnages évoluer est toujours un plaisir.

Trails to Azure

En ce qui concerne la musique, The Legend of Heroes: Trails to Azure est une véritable réussite avec une OST exceptionnelle. Il est intéressant de noter que la bande-son incorpore de nombreux motifs et leitmotivs qui étaient déjà présents dans l'épisode précédent, renforçant ainsi la cohérence de l'univers de la série, notamment des deux épisodes centrés sur Crossbell. Les fans de la série apprécieront sans aucun doute le retour de ces thèmes récurrents.

Les morceaux sont parfaitement intégrés aux différents environnements visités, que ce soient les rues animées de Crossbell, les vastes étendues de la région ou les donjons remplis de monstres, ce qui permet de créer une atmosphère immersive pour le joueur. Les nouvelles musiques de combat sont également à souligner !

En résumé, la bande-son de Trails to Azure est un véritable point fort du jeu, contribuant à l'ambiance et à l'immersion du joueur.

Gameplay

Le gameplay de Trails to Azure est sensiblement le même que Trails to Zero. Si nous devions réexpliquer ce dernier, il s'agit d'un RPG au tour par tour mettant l'accent sur le placement stratégique lors des combats avec des monstres visibles sur la carte. Les personnages ont un ordre d'action et peuvent bénéficier de bonus tels que des critiques et des points d'énergie.

À cela s'ajoute les systèmes de Crafts et S-Crafts qui sont des compétences acquises au fur et à mesure que les personnages montent de niveau. Les S-Crafts, uniques à chaque personnage, nécessitent 100 CP pour être utilisées, et leur effet peut être amplifié avec un maximum de 200 CP. À noter qu'au début du jeu, vous commencez au niveau 50, ce qui vous offrira déjà un large panel d'attaque. Pour ce qui est des magies, les Arts sont récupérés en obtenant des Sepiths en tuant des monstres ou en ouvrant des coffres, qui permettent de créer des Quartz pour pouvoir les utiliser.

Pour ce qui est des Combo-Crafts, leur obtention sera enfin plus facile, car vous pouvez les obtenir en effectuant des quêtes annexes, contrairement à l'épisode précédent où il fallait faire attention aux Bonding Points (système basé sur les événements entre les personnages). À noter que si vous aviez accumulé suffisamment de points dans l'opus précédent et que vous vous étiez lié avec un personnage, cela influencera légèrement l'histoire de l'opus actuel. Par exemple, j'avais choisi Tio dans l'épisode précédent et les dialogues ont montré que j'avais un lien plus fort avec elle avec la promesse que je lui ai faite.

L'un des ajouts notables du titre est l'Enigma II (le nouvel "orbment" créé par la Fondation Epstein), auquel vous pouvez adjoindre des Master Quartz qui sont des versions améliorées des quartz de base. Une fois équipés, ces derniers permettent à vos personnages d'acquérir de nouvelles caractéristiques et de débloquer des sorts plus puissants en fonction des niveaux gagnés. En effet, les Master Quartz doivent engranger de l'expérience afin de devenir plus puissants.

La principale nouveauté de ce jeu est l'ajout du système Burst. Dans les moments critiques, comme le dernier donjon d'un chapitre, les joueurs peuvent accumuler une jauge spéciale en infligeant des coups à leurs ennemis. Lorsque la jauge est pleine, le joueur peut activer le mode Burst, qui confère plusieurs avantages puissants au groupe : les Crafts deviennent plus puissants, les Arts peuvent être lancés instantanément et vous gagnez des CP (Points de Compétences) à chaque tour. Ce système rend les combats de boss encore plus intenses et dynamiques, surtout dans les difficultés supérieures.

Trails to Azure

Comme votre équipe sera composée de six personnages, ceux qui ne seront pas en combat pourront vous aider en effectuant quelques petites actions comme Wazy qui peut infliger un debuff de vitesse aux ennemis.

Outre ces nouveautés, vous retrouverez également dans Crossbell un casino où vous pourrez jouer à quelques mini-jeux tels que le poker et le Pom! Pom! Party! en utilisant votre ordinateur, où les joueurs s'affrontent pour remplir l'écran de leur adversaire de poms à la manière d'un Puyo Puyo. Bien sûr, la pêche, la recherche de livres et la cuisine font toujours partie intégrante du jeu. La SSS a également enfin droit à un véhicule de fonction qui vous permettra de vous déplacer librement sur la carte sans avoir à emprunter les différentes routes, mais aussi de vous régénérer. Ce dernier est également personnalisable, par exemple en changeant sa couleur.

L'histoire est quant à elle toujours divisée en chapitres, se déroulant sur plusieurs jours. Vous devrez donc effectuer des quêtes secondaires et principales afin de faire avancer la trame scénaristique.

Trails to Azure Trails to Azure

Même si le gameplay ne change pas énormément par rapport à l'épisode précédent, nous aurions aimé quelques ajouts pour varier l'expérience de jeu. Cela étant dit, cela ne diminue en rien le plaisir de redécouvrir Crossbell. De plus, l'histoire est plus concise par rapport à l'épisode précédent, car les différents cliffhangers arrivent plus rapidement qu'auparavant. Ainsi, nous avons envie d'en apprendre davantage et de découvrir ce que l'histoire nous réserve, même si le déroulement du jeu peut parfois sembler un peu répétitif par rapport au découpage en chapitres.

Conclusion de ce Trails to Azure

Il est toujours difficile de conclure un test et de dire si un jeu mérite ou non d'être joué. Si vous n'avez jamais joué à l'épisode précédent, je ne vous recommande pas de commencer par celui-ci, car Trails to Azure n'est clairement pas l'épisode par lequel commencer, tout comme Trails of Cold Steel III lors de sa sortie en France. La série a un certain niveau d'exigence et nécessite une connaissance préalable de l'univers pour être appréciée à sa juste valeur. Il est important de comprendre que la série des Trails existe depuis 2004 et qu'il est difficile de la rejoindre en cours de route sans avoir joué aux opus précédents.

The Legend of Heroes: Trails to Azure, le titre, bien que daté, reste un excellent RPG qui conclut une partie de l'arc de Crossbell et nous offre un aperçu de ce qui se passera par la suite. De plus, si vous n'aviez pas eu accès à cette partie de l'histoire en raison de la barrière de la langue à l'époque, vous pourrez enfin comprendre ce qui s'est passé entre Cold of Steel II et Cold of Steel III. The Legend of Heroes: Trails to Azure conclut avec brio les aventures de la SSS avec des scènes mémorables, des personnages charismatiques, et une envie, une fois encore, de parcourir le monde de Zemuria.

Tu aimes notre site et tu veux nous aider ?

Rejoins notre Discord pour postuler à la rédaction !

Tu n'aimes pas écrire ? Alors partage notre contenu ou rejoins nous sur nos Réseaux Sociaux !

[ 9.5 ] The Legend of Heroes: Trails to Azure

  • La durée de vie
  • Le scénario moins longuet
  • Les personnages
  • Le système de combat
  • Texte en anglais
  • Peu d'innovations par rapport à From Zero
  • Une version PS4 différente de la Switch et PC
Partagez l'amour du jrpg
Sadness
Sadness

Fan d'Animation japonaise depuis le Club Dorothée et grand amoureux de JRPG (Shadow Hearts / Lost Odyssey / Les Kiseki)

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires