La question de l’excès de bonnes choses est une chose dont les jeux vidéo semblent très rarement s’inquiéter. Le Persona 5 original est sorti en 2017 et, selon votre niveau, il vous a fallu plus de 80 heures pour le terminer. Désormais, Persona 5 Royal ajoute de nouveaux personnages, de nouvelles zones et de nouveaux éléments d’intrigue.

Persona 5 Royal, ou comment rendre son éclat à un diamant pur !

L’original était trop long comme il l’était, et Persona 5 Royal frise le ridicule au niveau de sa durée de vie par rapport à son prix. C’est tout simplement un bon travail : c’est l’un des meilleurs jeux de rôle japonais jamais réalisés.

Persona 5 Royal n’est pas une adaptation dans le sens où il comporte du contenu laissé de côté, mais Atlus a déjà réalisé une édition étendue comme celle-ci avec Persona 4 Golden et Persona 3 FES.

Dans chaque cas, le gameplay est le même, tout comme l’intrigue et les personnages de base, mais plusieurs nouveaux éléments d’histoire et de caractéristiques importants sont ajoutés, ainsi qu’une foule de petits détails et de petites retouches.

Mais comme tout est intégré dans l’histoire principale, vous devez rejouer l’ensemble du jeu dès le début. Vous ne pouvez pas simplement passer aux nouveaux éléments, dont les plus significatifs se trouvent juste à la fin.

5 Royal

Persona, un univers partagé mais une intrigue toujours différente.

Il n’y a généralement pas ou peu de lien entre les différents jeux Persona, mais ils ont toujours une structure initiale similaire, puisque vous jouez le rôle d’un lycéen japonais ordinaire qui prend conscience d’une terreur surnaturelle qui menace son école. Mais plutôt que de se dérouler dans un monde fantastique à la Tolkien, les jeux Persona se déroulent dans le Japon moderne. Tokyo dans le cas de Persona 5,  et vous devez donc survivre aux difficultés sociales et scolaires les plus normales de l’adolescence.

Malgré sa longueur, Persona 5 parvient à introduire son postulat avec une étonnante vivacité (surtout si vous avez joué à Persona 4), car vous et vos amis êtes entraînés dans un royaume parallèle appelé le Métaverse, qui est sculpté par le subconscient des gens.

Le premier “palais”  que vous visitez est la création d’un professeur d’éducation physique tyrannique et lubrique qui se voit comme un roi médiéval, avec son propre château.

5 Royal

Un concept original, loin du médiéval-fantastique.

L’exploration de ces mondes ressemblant à des donjons est le point le plus traditionnel du jeu, avec un système de combat au tour par tour qui, en termes de principes fondamentaux, a une lignée claire qui remonte jusqu’à Dragon Quest.

Une légion de complications est progressivement introduite, de la faiblesse élémentaire aux Personae principaux de chaque personnage (manifestations de la psyché d’une personne ressemblant à un ange/démon gardien), mais le combat reste l’élément le plus faible de la série. Malgré la présentation élégante qui lui donne un aspect beaucoup plus inventif qu’il ne l’est en réalité. La difficulté réside dans la confection des Personae pour avoir une équipe qui pallie le plus de résistances et de forces élémentaires pour faire face aux combats les plus acharnés et les plus difficiles.

5 Royal

Le gameplay et récit s’entrechoquent dans Persona 5 Royal.

Comme dans tout bon descendant de la série des MegaTen, les combats dans Persona 5 Royal n’échappent pas à la stratégie presque parfaite mise en place par Atlus (des génies). Persona 5 Royal ajoutant de nouveaux ennemis, de nouveaux avantages pour les personnages et de nouvelles attaques d’équipe. Très bientôt, nous vous proposerons un dossier retraçant fidèlement la source du gameplay en combat que partage tous les opus de la série Shin Megami Tensei.

Le récit est, aussi, un véritable attrait, et la façon dont il affecte vos capacités au combat. Cela est particulièrement évident dans les “liens sociaux” entre les personnages, qui peuvent se forger de différentes manières, de la simple conversation avec quelqu’un à l’école à un rendez-vous galant, et qui améliorent vos statistiques et vos options de combat dans le Metaverse.

Chaque jour, vous devez prendre une décision sur ce que vous voulez faire de votre temps libre, l’année scolaire en jeu progressant constamment et vous assurant que vous n’avez jamais assez de temps pour tout, ou pour tout le monde. Bien que ce soit l’un des nombreux domaines dans lesquels Persona 5 Royal offre des options supplémentaires, car il a un troisième semestre supplémentaire que l’original n’avait pas.

5 Royal

 

Des ajouts tantôt utiles, tantôt obsolètes …

Les ajouts les plus significatifs dans Persona 5 Royal sont un nouveau personnage féminin appelé Kasumi Yoshizawa et un nouveau palais. L’insertion de Kasumi dans l’histoire principale peut parfois sembler un peu forcée, surtout si vous avez déjà fait l’original. Son personnage présente quelques rebondissements intéressants qui lui donnent du sens du point de vue de l’histoire.

Kasumi ne devient membre à part entière des voleurs fantômes que pendant le contenu du post-game, juste à temps pour le nouveau palais, que nous n’allons évidemment pas décrire ici. Nous dirons cependant que la nouvelle rencontre avec le boss final est excellente, même si la nouvelle fin est moins tranchée et moins satisfaisante que celle de la version originale.

Les nouveaux personnages.

Il y a aussi d’autres nouveaux personnages non jouables, notamment un nouveau conseiller scolaire qui a été introduit très tôt et un rôle élargi pour Goro Akechi, qui devient un nouveau confident facultatif. On le retrouve souvent dans le nouveau quartier de Kichijoji, qui comprend une variété de nouveaux clubs et lieux de rencontre proposant de nouveaux mini-jeux et des possibilités de gagner plus d’objets.

Il y a aussi toute une série d’améliorations de l’ergonomie. Morgana se révèle d’une aide beaucoup plus satisfaisante. En combat, vous pouvez passer d’un personnage à l’autre plus facilement incluant des bonus. Vous avez aussi la capacité de tendre des embuscades aux ennemis à distance et vos armes auront, dans cette version, beaucoup plus d’utilités.

Le personnage principal, Joker, dispose désormais d’un grappin, ce qui lui ouvre de nouvelles possibilités dans chacun des donjons. Les donjons Mementos, créés de manière procédurale, ont également été remaniés, avec un certain nombre de nouveaux objets qui peuvent aider au combat et la possibilité pour Morgana de foncer sur les ennemis, au lieu d’avoir à engager le combat. Ce qui rend le nivellement beaucoup plus agréable qu’auparavant.

5 Royal

En conclusion, quel Persona 5 ROYAL !

En termes de gameplay, il est incontestablement supérieur à la version originale du jeu, mais en termes de narration, nous ne sommes pas sûrs qu’il ait nécessairement pris de la valeur. Persona 5, l’original était déjà presque parfait, un gameplay au tour par tour maîtrisé et une narration soignée, persona 5 royal parvient tout de même à sublimer le tout avec ses ajouts qui rendent la vie du joueur beaucoup plus agréable. Critiquer un jeu parce qu’il n’est pas parfait semble cependant sévère et Persona 5 Royal cimente une fois de plus la réputation de la série en tant que jeu de rôle japonais charmant même les plus réfractaires au genre.

Les fans actuels apprécieront probablement plus les changements et ajouts du gameplay plutôt que les nouveaux venus de l’histoire. Persona 5 Royal est le meilleur jeu de rôle japonais de cette génération et toujours aussi captivant dans cette nouvelle version, que vous reviviez l’histoire ou que vous la savouriez pour la première fois.

Video découverte

N’hésitez pas à réagir à nos articles sur la page Facebook de JRPGFR !

Notre avis sur Persona 5 Royal
  • 9/10
    Graphisme - 9/10
  • 10/10
    Scénario - 10/10
  • 10/10
    Gameplay - 10/10
  • 9/10
    Musique - 9/10
9.5/10

Les points à retenir

PLUS

  • La traduction française, même approximative par moment, nous fait profiter pleinement du soft !
  • L’amélioration des textures pour la 4K WAHOU !
  • Un gameplay plus ergonomique permettant aux nouveaux venus d’être plus à l’aise
  • Un système de modification des Mementos, permettant de le transformer pour rendre le grind plus excitant !
  • Une planque personnalisable, permettant d’encore plus allonger la durée de vie déjà énorme.

MOINS

  • Le personnage supplémentaire un peu inutile.
  • La narration toujours un peu TROP verbeuse.