Ogre Tale est un beat-em-up à défilement latéral du développeur japonais MAGES qui utilise la légende de Momotarou dans son derner opus.

Au lieu de jouer le rôle du “Peach Boy” ou “Garçon de pêche” lui-même, les joueurs jouent le rôle de trois démons qui sont les descendants des mêmes démons que ceux que Momotarou a vaincus à l’époque féodale. Se déroulant dans le Japon d’aujourd’hui, Ogre Tale donne à cette légende un tout nouveau terrain de jeu.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette légende du “Garçon de pêche“, vous pouvez suivre ce lien !

Gameplay

Ogre Tale est amusant, voire simpliste. Les joueurs peuvent obtenir des compétences en accomplissant des missions ou en les achetant dans la boutique du jeu, mais une fois qu’elles sont assignées à une arme, vous ne pouvez pas attribuer plus de compétences ou de pierres à celle-ci, selon celle que vous utilisez.

La variété des armes est assez rare en dehors des versions améliorées de l’arme attribuée à chaque personnage. Par exemple, j’ai joué le rôle de Ran pendant la plus grande partie du jeu, ce qui signifie que j’ai été relégué à utiliser un katana et des kunai tout le temps.

Ogre Tale

Heureusement, vous pouvez changer de personnage entre les missions, donc si vous vous ennuyez des compétences d’un personnage, vous pouvez facilement passer à un autre.

Et honnêtement, chaque personnage est assez amusant à utiliser. Ran, Yume et Hana ont chacun leur propre style de jeu. Une fois dans le jeu, vous pouvez aussi utiliser les compétences dîtes “Ultimate” qui sont affectées à différentes entrées directionnelles.

Ogre Tale

De l’argent en veux-tu en voilà !

La monnaie est assez facile à obtenir si vous faites des Missions secondaires lorsqu’elles apparaissent dans Ogre Tale. Après environ une heure de jeu, j’avais plus qu’assez de monnaie pour acheter la meilleure arme du magasin et les talismans et pierres que je voulais.

Cependant, vous n’êtes pas obligé d’acheter quoi que ce soit à la boutique si vous avez de la chance, puisque j’ai fini par obtenir une arme extrêmement puissante et de haut niveau d’une des Missions secondaires presque immédiatement.

C’est la même chose pour les talismans. Comme je l’ai déjà dit, ces derniers vous donnent des compétences que vous pouvez attribuer à vos armes. Les compétences ne peuvent être insérées dans les armes qu’une seule fois et ne peuvent pas être écrasées, c’est donc une chose  à laquelle j’ai dû prêter attention en construisant mon personnage.

La difficulté, on en parle ?

Même en difficulté normale, Ogre Tale était assez facile sans se soucier de gérer des compétences actives ou passives. Pour ceux qui veulent plus de défi, vous pouvez jouer à un niveau de difficulté plus élevé, car la difficulté normale ne vous conviendra peut-être pas.

Il convient de mentionner que vous choisissez la difficulté pour chaque niveau individuellement. Donc si vous voulez jouer à un niveau de difficulté plus élevé ou revenir en arrière et rejouer une mission, c’est tout à fait possible sans avoir à recommencer une nouvelle partie. Cependant, la difficulté normale est un bon point de départ si vous êtes nouveau dans le monde des beat-em-up.

Graphiquement, c’est trop kawaii, même pour moi !

Visuellement, Ogre Tale est absolument époustouflant pour un jeu à défilement latéral en pixel art. Les environnements ont une quantité incroyable de détails et les dessins des personnages sont vraiment bien faits et extrêmement mignons.

Les sprites des boss sont mémorables et ont été ma partie préférée de l’esthétique générale du jeu. Au début, les stages ont tendance à se répéter au fur et à mesure que l’on avance dans le tutoriel. Cependant, une fois que vous avez passé ce premier obstacle, vous êtes rapidement confronté à de nouvelles cartes avec des paysages plus détaillés et de nouveaux sprites ennemis.

Un coopératif en ligne et en local

Les missions sont précédées d’un petit texte de présentation pour faire savoir au joueur ce qui se passe dans l’histoire ou lui donner des indications sur ce qu’il devra faire pour accomplir la dernière tâche. Pour la plupart, ces défis sont assez simples et courts.

Ces petits bouts de jeu sont parfaits pour des sessions courtes et rapides. De plus, si vous ne souhaitez pas jouer seul, la coopération s’ouvre à vous. Vous pourrez jouer en coopération locale ou en ligne via le service de Steam.

Il faut bien qu’il y ait un mais …

Malheureusement, Ogre Tale ne prend pas en charge les commandes au clavier aussi efficacement qu’une version PC devrait le faire. Aucune des invites du jeu ne reflète correctement les boutons que vous devez utiliser pour sélectionner quoi que ce soit. Je vous conseille, donc, d’avoir une manette, si vous voulez profiter pleinement du jeu.

En conclusion

Ogre Tale est un excellent beat-em-up, en particulier pour ceux qui cherchent à jouer à quelque chose qui a du charme et un style visuel incroyable. Avec une histoire charmante et des personnages mignons, ainsi que des voix japonaises, ce sera un must pour ceux qui ont aimé des titres comme Murasama : The Demon Blade.

Ogre Tale est actuellement disponible sur PC et sera disponible sur Switch, PlayStation 4 et Xbox One à une date ultérieure.

N’hésitez pas à réagir à nos articles sur la page Facebook de JRPGFR !

Soutenez JrpgFR sur Tipeee

7.8/10

Avis de la rédaction

Plus

  • Direction artistique Kawaii
  • Pour les débutants en Beat-em-up
  • Les notions RPG simplistes mais présentes
  • La musique et les voix japonaises

Moins

  • Un peu trop facile en normal
  • Aucune configuration possible pour le clavier