Parodie amusante de la pop culture japonaise, Neptunia Sisters vs Sisters de Compile Heart, nous propose encore une fois une expérience en demi-teinte, mais remplie de bonnes intentions. Soyez prêts à partager une aventure avec de jeunes femmes et déesses dans la fleur de l'âge (parfois à la limite du pénal).

Nous avons exécuté le test sur PlayStation 5. Le code nous a été proposé par l'éditeur. Il faut comprendre que le jeu est fait pour les fans. Le jeu est en aucun cas la meilleure porte d'entrée pour la licence.

Neptunia Sisters vs Sisters - Un monde sous emprises...

Cette fois, les projecteurs sont braqués sur les Goddess Candidates, des déesses en devenir qui se doivent de faire leurs preuves dans un monde empli de technologies de pointe. Afin de protéger le monde Gameindustri, Nepgear, la petite sœur de Neptune et ses amies livreront un combat pour reprendre le contrôle sur le PC Continent (le continent du jeu).

Neptune a disparu, Nepgear pleure...

Votre petite troupe se composera au départ de quatre Goddess Candidates, Nepgear, Uni, Rom et Ram. Nepgear est la petite sœur de Neptune dans la licence Neptunia. Lors d'une mission, ces quatre déesses prétendantes se font piéger par la Déesse Cendrée. Celles-ci se retrouvent enfermée dans des capsules et elles ne se réveilleront que deux ans plus tard.

À leur réveil, le dernier smartphone nommé "rPhone" semble dominer le marché et rend les utilisateurs totalement accros. Ajoutons à cela que la grande sœur de Nepgear a mystérieusement disparu. De plus, Planeptune, une autre région de Gameindustri se voit ravagée par un étrange phénomène d'apparition de monstres, le Trendi Outbreaks.

Neptunia Sisters vs Sisters

Se retrouvant soudainement privée de son foyer et de sa famille, Nepgear tombe dans une profonde dépression. Les quatre Candidates se trouvent confrontées à plusieurs problématiques : Retrouver Neptune, comprendre le phénomène Trendi Outbreaks et reprendre le contrôle du marché face au rPhone. Mais qui se cache derrière tous ces événements, seul l'avenir leur dira...

Un soft qui empile les références

Tout d'abord, j'aimerais attirer votre attention sur ce fait : si vous ne vous êtes jamais intéressés de près ou de loin à la licence Hyperdimension Neptunia, vous risquez d'être complètement paumés à travers les noms de lieu, personnages, références...

Neptunia Sisters vs Sisters

En outre, tout ce qui se trouve dans le jeu a un sens, à commencer par les références au monde du jeu vidéo et de la pop culture japonaise. Certains personnages, lieu, arme... dans le jeu ont des noms qui font doucement penser à des consoles de jeux, des smartphones, des genres vidéoludiques... Même si souvent, ces choix de noms ne sont pas faits avec la plus grande des finesses (Leanbox : Xbox, Lastation : Playstation...). Il est important de comprendre que si vous prenez le train de la licence avec cet opus, vous serez sans doute en retard.

Construction du récit

La trame scénaristique est représentée à 90% de roman visuel avec très peu de cinématiques. Il faut aimer le genre pour pouvoir apprécier le jeu. Les illustrations sont plutôt de bonne qualité et les personnages, bien qu'ils soient relativement plats, ont des mouvements sympathiques et ressortent bien par rapport à l'image de fond.

Neptunia Sisters vs Sisters

Malgré cela, ne vous attendez pas à de la grande littérature, les dialogues se lisent rapidement et vous vous en sortirez si vous avez un niveau plutôt moyen en anglais. L'histoire se lit à travers les dialogues sur un ton bon enfant et mignon, c'est en fait, ce qui fait l'essence même de la série.

La licence est connue des fans pour son côté fan service et ce Neptunia Sisters vs Sisters n'échappe pas à la règle. De jeunes femmes à la poitrine mise en valeur, des petites culottes, etc. Enfin bref, c'est un jeu pour pervers assumés sans entrer dans la pornographie. Dommage que cela gâche un peu le récit, car ce que nous conte ce dernier opus reste tout de même intéressant, surtout à travers l'écriture du personnage de Nepgear et de sa lutte contre la dépression.

Sauvez Gameindustri, ça passe aussi par la ... BASTON !

Bon, avant de vous expliquer comment se taper dans le jeu, parlons un peu de la structure des quêtes, de l'exploration et d'autres fioritures nécessaires à la compréhension du soft.

L'exploration, c'est aussi choisir sa destination !

Ce qui m'a un peu choqué, mais bon je m'y attendais en ayant joué à d'autres jeux de la licence, c'est l'exploration. Retour en 2010 avec un déplacement sur une carte globale remplie de points d’intérêts.

Neptunia Sisters VS Sisters

Non pas que cela me dérange, mais à vrai dire, je pense que les joueurs s'attendent à un autre type d'exploration quand on entame un J-RPG en 2023. Sur cette grande map, vous retrouverez vos quêtes et événements. Une fois que vous aurez sélectionné votre destination, vous entrerez dans le donjon de la zone. Chaque donjon répond aux mêmes caractéristiques. Au fur et à mesure de votre progression dans l'histoire et de votre avancée dans la zone, la carte du donjon s’agrandira et un certain nombre de téléporteurs vous seront accessibles.

Neptunia: Sisters VS Sisters

Un réseau social de quêtes... Pourquoi pas !

Les quêtes dans Neptunia Sisters vs Sisters se basent sur un système ressemblant à un réseau social. Vous aurez accès à la page de Chirper dans laquelle les habitants de Gameindustri vous feront des demandes particulières. Il existe, en effet, quatre types de quêtes qui se résume à vaincre un certain nombre d'ennemis, livrer des objets, en collecter et enfin, sauver des personnes en danger. Les quêtes sont, bien entendu, scénarisées au minimum.

Celles-ci ne sont que des quêtes FedEx de remplissage, c'est habituel pour la licence. À la seule différence, que pour le soft ici présent, vous pourrez aussi recruter des développeurs, non pas pour les combats, mais pour une nouvelle fonctionnalité propre à ce titre, la création de disques de jeu.

En créant ces disques, vous aurez la possibilité de débloquer de nouvelles compétences passives se rapportant aux combos que nous verrons plus tard. Pour cela vous devrez sélectionner le genre du jeu, le développeur et un objet que vous trouverez en parcourant les donjons. La création d'un disque vous demandera aussi de du temps et de l'argent. Une fois le disque créé, vous pouvez l'équiper à l'un de vos personnages pour bénéficier d'effets ou de compétences supplémentaires.

Neptunia Sisters vs Sisters

Préparation au combat !

Ce que j'ai aimé dans le jeu, c'est son côté stratégique. j'ai commencé par placer mes personnages. Le soft vous permet de définir où les membres du groupe se placeront au début des combats. Ce qui veut dire qu'il faut un minimum réfléchir pour placer correctement vos personnages en fonction de leur classe comme dans un RPG classique. De plus, l'intelligence artificielle des personnes que vous ne désirez pas contrôler est aussi configurable, sous plusieurs options (défensif, offensif...). En outre, il vous sera aussi possible d'allier plusieurs personnages (jouables et non jouables) par paires pour bénéficier de bonus supplémentaires comme l'augmentation des dégâts physiques ou une résistance accrue à un type.

Pour le reste de l'optimisation, les options vous permettront de configurer les combos de vos personnages basés sur leurs compétences. Ce configurateur de combos peut être influencé par les disques équipés, si bien, que ceux-ci vous donneront la possibilité de passer d'une ligne de combos à une autre, multipliant les coups successifs.

Bon, c'est quand qu'on se tape ?

Il est temps de parler des combats. Les affrontements se passent en temps réel dans le genre Tales of ou Star Ocean. Vous débutez le combat en touchant un ennemi dans le donjon, une zone délimitée apparait alors. Vous ne pouvez utiliser que trois personnages sur le champ de bataille. Chacun de ceux-ci ont accès à une ou plusieurs lignes de combos comme décrit plus haut.

Vous avez un nombre limité de points d'action (AP), ce qui vous poussera à souvent changer de personnage. L'utilisation de compétences tactiques augmentera votre limite d'AP, donc plus vous utilisez de compétences tactiques (T-SKILL), plus vous pouvez déclencher des combos puissants. Il faut savoir que chacune des compétences utilisées possède une particularité non négligeable. En effet, celles-ci auront trois types différents, Power (pour les dégâts élevés), Break (cassant la défense de l'ennemi),  Rapid (remplissant la Goddess Gauge). La Goddess Gauge est la jauge, qui une fois remplie, activera l'option de transformation de votre personnage en Déesse. Durant cette phase de courte durée, vos coups seront extrêmement puissants et votre défense s'en verra multipliée. Vous pourrez aussi, via cette même jauge, déclencher une attaque ultime, appelée EXE Drive, qui infligera des dommages considérables.

Neptunia Sisters vs Sisters

Ce qu'il faut comprendre dans cet amas d'informations, c'est que les affrontements se basent essentiellement sur la gestion de votre jauge AP. Le plus important est de passer d'un personnage à l'autre pour leur laisser le temps de recharger leur jauge respective. Ainsi, vous ne laisserez pas le temps à l'ennemi de s'en remettre.

Trop bien non ? Dans les faits c'est clairement moins fun...

Même si ce que vous lisez à l'air appétissant, son exécution reste approximative. Les combos prennent leur temps pour s'exécuter. On pourrait même parler de latence. Pour ce qui est de l'esquive, c'est pareil. Si une compétence est en cours, elle ne s'interrompt pas. De plus, le temps que le jeu comprenne que vous vouliez esquiver, l'ennemi a déjà eu le temps de vous faire pas mal de dégâts, ça frustre... Pour être tout à fait transparent, le combat est approximatif. Il faudra vous armer de patience pour exécuter un combo en entier sur plusieurs personnages sans vous faire interrompre. Vous comprenez sans doute maintenant pourquoi je parlais de bonnes intentions en début d'article. En effet, la proposition est addictive et configurable à souhait. Il manquerait juste un poil de précision au gameplay pour sentir tout le plaisir du combat du bout des doigts.

Neptunia Sisters vs Sisters

Une autre particularité est la simplicité du soft. Toutes les options, qui sont mises à votre disposition, influencent les combats en les déséquilibrant légèrement. Il est vrai que se contenter de presser frénétiquement la touche carré ne vous mettra pas toujours en bonne posture. C'est un constat actuel ! Les jeux veulent de plus en plus se rapprocher des joueurs occasionnels en voyant la difficulté à la baisse. Personnellement, ce n'est pas cela qui me fait détester le jeu, mais ça ne conviendra pas à tout le monde.

Artistiquement, c'est cool, mais rien de fou !

Techniquement, sur PS5, le jeu s'en sort pas mal. Ce n'est pas la dinguerie du siècle, mais disons que celui-ci a tout de même du charme. Les décors sont soignés, les personnages charismatiques et le rendu global se savoure aisément. Là où j'émets une certaine réserve, c'est dans le taux de rafraichissement. Nous sommes sur PS5 en 2023 et le jeu est limité à 30ips, mais pourquoi ? Quand vous jouez à One Piece Odyssey ou à Star Ocean 6 en 60ips et que vous passez à Neptunia Sisters vs Sisters, il y a comme une lenteur à l'écran qui fait tourner la tête. C'est peut-être moi, j'ai pris l'habitude d'un plus grand taux de rafraichissement, mais il est clair que le retour en arrière se fait sentir. Pour en revenir aux graphismes, il y a beaucoup de biomes différents et de donjons afin d'éviter la répétition comme nous avions pu le constater sur Soul Hackers 2, c'est appréciable.

De plus, s'il y a une caractéristique que j'ai vraiment détestée sur ce jeu, c'est l'inégalité du bestiaire. Autant il y a des monstres excellents, autant certains auraient dû rester dans la tête des concepteurs. Je suis d'accord, nous sommes dans un jeu vidéo qui prend comme référence le jeu vidéo. Mais les monstres du genre Space Invader, s'il vous plait, c'est pas beau du tout !

Que dire de plus ?

Rappelons aussi que le jeu, en plus de proposer quêtes et histoire principale, nous laissera un accès à une arène de combat dans laquelle vous gagnerez des objets et équipements utiles en fonction de votre rang. Ainsi qu'un donjon de 100 étages qui vous donnera du fil à retordre, car il n'y a ni point de sauvegarde, ni de porte de sortie simple à atteindre. Vous serez tout de même gracieusement récompensés, à l'image de l'arène, par des objets et équipement très rares. Je trouve le procédé assez chouette, car depuis Ni no Kuni 2 et ses labyrinthes, je n'ai plus vécu ce genre d'expériences satisfaisantes.

Puisqu'il faut une fin...

Il est difficile de vous proposer un avis sur Neptunia Sisters vs Sisters autant il y a de conditions pour apprécier le soft. Cette licence de niche vous demande de connaître l'univers exploité pour en apprécier l'essence. Heureusement, celui-ci se veut verbeux pour que vous puissiez en comprendre suffisamment et ne pas être perdu. Il faut aussi que vous aimiez le fan service. Ce n'est pas donné à tout le monde d'apprécier de jeunes femmes modélisées en 3D avec des tenues suggestives. Il faudra que vous soyez familiarisés avec la lecture, de surcroît, en anglais. Pourtant, la dernière production de Compile Heart propose bien assez de contenus pour vous emporter plus de 50 heures, ce qui n'est pas négligeable. Une aventure colorée de grind et de petites culottes fera peut-être de vous, une personne heureuse... Qui sait ?

Neptunia Sisters vs Sisters sortira le 24 janvier 2023 sur PS4, PS5 et PC (Steam).

Pour en savoir plus sur ce jeu ou cette licence, vous pouvez aussi suivre ce lien !

Réagissez à nos articles sur Twitter avec le hashtag #jrpgfr !

Réagissez à nos articles sur notre page Facebook !

Si tu veux rejoindre l'équipe de rédaction, postule ici !

Neptunia Sisters vs Sisters
7

Résumé

  • La durée de vie
  • L'aspect tactique
  • Le casting de personnages
  • La direction artistique
  • Le fan service (pour ceux qui aiment, moi j'aime)
  • Les portions de roman visuel
  • Le donjon "sans fin"
  • L'exploration limitée
  • L'approximation des combats
  • Le fan service (pour ceux qui n'aiment pas, moi j'aime)
  • L'aspect FedEx des quêtes secondaires
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Kuro Azeus

administrator
Bonjour à tous ! Je suis le créateur de JRPGFR. Fan de J-RPG et de POP culture japonaise, j'ai dans l'espoir de partager ma passion avec un maximum de monde. Mon J-RPG favori est Chrono Trigger ! Venez nous lire, on vous attend !