[JDX_23_20] Vanguard Bandits, des méchas dans un monde médiéval !

Accueil / [JDX_23_20] Vanguard Bandits, des méchas dans un monde médiéval !

Partagez l'amour du jrpg

Vanguard Bandits, connu au Japon sous le nom d'Epica Stella, est un T-RPG sorti PlayStation. Le jeu a été développé par Human Entertainment et initialement publié au Japon le 30 juillet 1998. Il a été édité en Amérique du Nord par Working Designs, le 27 juillet 2000.

L'histoire de Vanguard Bandit

L'histoire se déroule sur le continent d'Eptina, théâtre de conflits pour le contrôle des territoires, des ressources et des idéaux. Les archéologues du Royaume de Pharastia ont fait une découverte extraordinaire : des méchas géants blindés appelés ATACs (All Terrain Armored Combatants), qui peuvent être pilotés par la seule force de la pensée du pilote à l'intérieur de l'unité. Pharastia a utilisé ces ATACs pour conquérir l'ensemble du continent et maintenir la paix dans les territoires conquis. Cependant, le royaume s'est retrouvé rapidement dépassé par les coups d'État et les guerres civiles, entraînant sa défaite et laissant seulement son armée régulière en place.

Au niveau de l'histoire, le jeu propose trois scénarios différents. Les batailles et les événements diffèrent en fonction des choix des personnages lors de certaines scènes d'histoire, du niveau d'un personnage ou du moral du groupe, un bon point en termes de replay value pour l'époque et surtout qui donne aux joueurs le moyen de comprendre tous les tenants et aboutissants du titre.

Vanguard Bandits Vanguard Bandits

Le Gameplay

Vanguard Bandits est un T-RPG relativement simple à appréhender. Les batailles se déroulent sur une carte où les déplacements s'effectuent case par case. On peut le comparer à des titres tels que Front Mission 3 ou Final Fantasy Tactics, bien que ces derniers soient nettement plus complets.

Les personnages à votre disposition peuvent attaquer et utiliser des capacités de soutien. Chaque action réalisée pendant le tour d'un ATAC consomme des points d'action (PA), tandis que les attaques génèrent de la fatigue (FP). Si les points de fatigue atteignent leur maximum, le pilote devient incapable d'agir jusqu'à son réveil, le rendant vulnérable aux attaques. Lorsqu'une unité attaque ou se défend, le jeu bascule de la 2D à la 3D, offrant des animations assez belles pour l'époque.

Entre chaque bataille, une scène cinématique fait avancer l'histoire, où les personnages peuvent interagir pour développer l'intrigue. Pendant le jeu, les joueurs peuvent interagir avec leurs compagnons, discuter avec eux, faire des achats. Les interactions avec les compagnons revêtent une importance primordiale, car les différents chemins et fins dépendent de la façon dont les personnages vous perçoivent. Leurs sentiments sont clairement exprimés à travers de subtiles expressions faciales.

Malheureusement, Vanguard Bandits n'a pas rencontré le succès escompté. Le jeu aurait pu être bien meilleur si les développeurs avaient accordé davantage de temps à la mise en scène et à l'ajout d'intrigues annexes, car l'ensemble manque légèrement d'éclat à mes yeux. Toutefois, il convient de souligner la qualité du design des différents robots.

Tu aimes notre site et tu veux nous aider ?

Rejoins notre Discord pour postuler à la rédaction !

Tu n'aimes pas écrire ? Alors partage notre contenu ou rejoins nous sur nos Réseaux Sociaux !

Tu veux soutenir le projet, découvre notre Patreon !



Partagez l'amour du jrpg

Sadness
Sadness

Fan d'Animation japonaise depuis le Club Dorothée et grand amoureux de JRPG (Shadow Hearts / Lost Odyssey / Les Kiseki)

Laisser un commentaire