Le JRPG moderne, vers une une aseptisation du genre ?

Accueil / Le JRPG moderne, vers une une aseptisation du genre ?
Partagez l'amour du jrpg

L'industrie du jeu vidéo est en constante évolution, et les JRPG modernes ne font pas exception. Certains critiques soutiennent que ces changements détruisent le genre, tandis que d'autres y voient une évolution naturelle. Dans cet article, nous examinerons attentivement ces arguments en analysant des exemples concrets, les réactions des joueurs et les chiffres de vente, afin de mieux comprendre le changement de forme des JRPG contemporains.

L'évolution à travers les chiffres

Les JRPG modernes ont souvent introduit des mécaniques de combat plus dynamiques pour répondre aux attentes des joueurs. Par exemple, comparons trois jeux emblématiques : Final Fantasy VII (1997), Persona 5 (2016) et Monster Hunter: World (2018). Alors que Final Fantasy VII proposait un système de combat au tour par tour classique, Persona 5 a adopté un système mêlant combats au tour par tour et éléments de simulation de vie, tandis que Monster Hunter: World offre des combats en temps réel contre des monstres colossaux.

JRPG Modernes

Ces évolutions ont été globalement bien accueillies par les joueurs. Persona 5 a été acclamé pour son système de combat stratégique et sa mécanique de jeu de rôle social. De son côté, Monster Hunter: World a connu un immense succès commercial, avec plus de 18 millions d'exemplaires vendus en mars 2022, démontrant l'attrait des combats en temps réel et de la coopération en ligne.

JRPG Moderne, Persona 5, Social

Certains jeux de rôle japonais contemporains ont également exploré des récits plus matures et complexes, en abordant des sujets tels que la moralité, la politique et la condition humaine. Par exemple, NieR: Automata (2017), développé par PlatinumGames, plonge les joueurs dans un univers post-apocalyptique et examine des questions existentielles et morales.

NieR: Automata a été chaleureusement salué par les critiques et les joueurs pour sa narration complexe et émotionnelle. Il s'est vendu à plus de 7,5 millions d'exemplaires dans le monde entier, démontrant ainsi que les jeux traitant de thèmes matures peuvent être très bien accueillis. Bien que d'autres jeux aient également abordé des thèmes matures dans le passé, tels que Xenosaga avec sa critique des limites du clonage ou Final Fantasy VI avec son approche du suicide, il est important de noter que de nombreux JRPG contemporains continuent à présenter des thèmes sensibles. Par conséquent, il n'y a pas lieu de regretter une supposée aseptisation des scénarios de ces jeux.

JRPG Moderne, Final Fantasy VI, suicide

En ce qui concerne les ventes, de nombreux JRPG contemporains ont connu un succès remarquable. Par exemple, Final Fantasy XV (2016) de Square Enix a atteint plus de 10 millions d'exemplaires vendus, malgré son changement de direction et une réception mitigée de la part des fans pour cause de DLC en série, d'un système de combat entièrement orienté action et d'une narration en gruyère. De plus, Dragon Quest XI (2017) a dépassé les 6,5 millions d'exemplaires vendus dans le monde entier. Contrairement à son homologue traditionnel, Final Fantasy, Dragon Quest XI a su préserver l'essence même du jeu de base tout en y intégrant des améliorations ergonomiques (déplacement plus rapide, ajout d'arbres de compétences, accélération de la vitesse des combats...) au fil des années.

Ces chiffres de vente impressionnants démontrent l'attrait continu des JRPG contemporains auprès des joueurs du monde entier, malgré les évolutions et les changements apportés au genre.

Les modifications de gameplay

L'évolution des JRPG contemporains est un sujet complexe. Les évolutions dans le gameplay, l'exploration de thèmes matures et complexes, ainsi que les succès commerciaux de jeux tels que les jeux abordés dans cet article témoignent de la vitalité du genre.

L'évolution du gameplay entre Final Fantasy VII et Final Fantasy VII Remake incarne l'essence même de la transformation des JRPG contemporains. Lorsque le jeu original est sorti en 1997, son système de combat au tour par tour était emblématique et adoré des fans. Cependant, plus de deux décennies plus tard, le remake est venu réimaginer l'univers de manière audacieuse et novatrice. En adoptant un système de combat en temps réel, Final Fantasy VII Remake offre une expérience de jeu plus dynamique. Cette évolution n'est pas seulement un simple ajout de fonctionnalités, mais une réinterprétation de l'expérience originale, mettant l'accent sur l'action.

JRPG Moderne, action, Final Fantasy VII Remake

Le changement de gameplay dans Final Fantasy VII Remake a suscité des réactions passionnées de la part des joueurs. Certains nostalgiques ont exprimé leur attachement au système de combat au tour par tour d'origine, regrettant que cette caractéristique emblématique du genre JRPG se perde dans l'évolution du jeu. Cependant, il est essentiel de reconnaître que cette nouvelle approche a également séduit de nombreux joueurs qui ont apprécié la fraîcheur et l'intensité de l'action en temps réel, tout en y ajoutant une jauge ATB qui permettra aux joueurs plus anciens de se replonger de manière différente dans une mécanique ancrée dans leur souvenir.

L'importance de cette évolution du gameplay entre Final Fantasy VII et Final Fantasy VII Remake réside dans sa capacité à attirer un nouveau public. Le jeu est parvenu à moderniser le système de combat sans perdre l'essence de l'histoire et des personnages qui ont fait la renommée du jeu original, même si frustration il y a avec l'attente des prochains opus. Cette évolution a permis de toucher une nouvelle génération de joueurs, tout en tentant de raviver l'engouement et la nostalgie des fans du premier jour.

Le choix du statu quo

Alors que certains JRPG contemporains, tels que Final Fantasy VII Remake, ont choisi de se réinventer en proposant des systèmes de combat et des mécaniques de jeu innovantes, d'autres jeux, comme Dragon Quest XI, ont opté pour une approche plus conservatrice en préservant les éléments classiques du genre.

Dragon Quest XI est souvent salué pour sa fidélité à la formule traditionnelle des JRPG, avec un système de combat au tour par tour et une narration légère, mais aventureuse. Certains fans apprécient cette constance et considèrent que l'essence même des JRPG est préservée dans ce jeu. L'aspect graphique a également été amélioré pour tirer parti des capacités des consoles modernes, mais l'expérience globale reste familière aux fans de la franchise.

Dragon Quest V, JRPG Moderne, Rencontres aléatoires

Cependant, il convient de noter que cette approche conservatrice peut aussi être perçue comme un manque d'innovation. Certains joueurs et critiques estiment que Dragon Quest XI n'a pas suffisamment évolué pour s'adapter aux attentes et aux tendances actuelles du marché. En maintenant des mécaniques de jeu traditionnelles et une difficulté amoindrie par rapport à certains de ses prédécesseurs, le jeu pourrait passer pour une expérience moins stimulante pour les joueurs recherchant des défis plus intenses.

Malgré cela, Dragon Quest XI a connu un certain succès commercial et a été apprécié par de nombreux fans de la série. Cela démontre que même sans grands changements, un JRPG peut toujours trouver son public et maintenir sa pertinence. Cela souligne également la diversité des JRPG contemporains, avec certains jeux choisissant de se réinventer et d'autres optant pour une continuité dans le respect des traditions.

JRPG Moderne, Dragon Quest XI, tour par tour, expérience originale

En fin de compte, l'évolution du gameplay dans les JRPG contemporains peut prendre différentes formes, qu'il s'agisse de changements radicaux ou d'une fidélité aux mécaniques classiques. Les joueurs ont des attentes variées et les développeurs doivent trouver un équilibre entre l'innovation et le respect des fondements du genre. Les exemples de Final Fantasy VII Remake et Dragon Quest XI illustrent cette diversité d'approches et soulignent que l'importance de l'évolution du gameplay peut varier en fonction des préférences individuelles des joueurs.

Des choix économiques

Il est important de rappeler que lorsque les fans du genre critiquent l'aseptisation, c'est souvent parce qu'ils ont une vision figée du genre à une époque précise. Leur référence se base naturellement sur ce qu'ils connaissent et aiment, en cherchant les mécaniques profondes qui constituent l'essence même de leur genre préféré. Toutefois, les studios sont confrontés à des réalités économiques qui parfois les obligent à adopter des stratégies qui ne correspondent pas nécessairement aux attentes de la niche de fans d'origine.

Un exemple parfait de stratégie est celle mise en place par le célèbre studio Capcom. Cette société japonaise a produit l'un des JRPG les plus réussis et populaires que l'industrie du jeu vidéo ait connus : Monster Hunter, le RPG de chasse aux monstres gigantesques. Ce jeu a atteint des chiffres de vente impressionnants, rivalisant avec ceux des grands noms de l'industrie. Même les détracteurs habituels du genre JRPG, qui le considèrent généralement comme une niche, se délectent de l'inventivité et de l'excellence du gameplay de cette franchise. Capcom propose également du contenu gratuit sur plusieurs mois, voire années, à chaque sortie d'un nouvel opus.

JRPG modernes, Monster Hunter, mécaniques similaires

On pourrait se demander d'où provient le financement de ces jeux, s'il ne tombe pas du ciel sous forme d'énormes sommes d'argent magiques. Cependant, Capcom, dans sa sagacité sur le marché, génère des revenus grâce à des DLC dans une autre licence emblématique de leur studio, connue sous le nom de Street Fighter. Cette stratégie permet ainsi de renflouer les caisses de financement.

Il est important de souligner que cette approche est exceptionnelle. D'autres studios ne peuvent tout simplement pas compter sur des licences secondaires pour augmenter leur budget. C'est le cas de Square Enix avec leur dernière sortie de Final Fantasy. Dans leur objectif de toucher un public plus large, ils ont dû prendre des décisions qui peuvent être contre-productives en termes de pure expérience RPG. En conséquence, les fans de JRPG peuvent se sentir lésés et percevoir une certaine aseptisation du genre, cela est indéniable.

Alors, le JRPG moderne, aseptisé ou non ?

Un dernier argument pourrait être la pression mise par les actionnaires pour rendre le genre le plus démocratique possible. En contrepartie, d'autres studios arborant d'anciennes légendes du JRPG se tentent au financement participatif (Eiyuden Chronicle) dans l'optique de proposer des expériences très proches du genre originel. Mais ceci nous l'aborderons dans un autre édito. Il y a des évolutions naturelles qui se consacrent à l'ergonomie et d'autres qui sont plus des effets de mode, tout en n'oubliant pas la variable économique. Nous ne pensons pas qu'il faut parler d'aseptisation du genre, mais plutôt d'évolutions qui diviseraient les joueurs de JRPG. Quoi qu'il en soit, le genre se veut toujours plus populaire et en constante évolution, à nous d'en apprécier ses variations et d'exclure du cercle ceux, qui par force des choses, ne correspondent plus à nos attentes.

Partagez l'amour du jrpg
Kuro
Kuro

Enchanté, je suis le créateur de JRPGFR. Admirateur fervent de la culture pop japonaise, notamment des jeux de rôle japonais, j'ai l'ambition de partager ma passion auprès d'un public aussi vaste que possible. À l'âge de 37 ans, mon J-RPG préféré demeure Chrono Trigger ! Nous vous convions donc cordialement à nous rejoindre pour découvrir notre contenu !

Laisser un commentaire