Critique de Sea of Stars - Utiliser la magie sans utiliser la magie !

Accueil / Critique de Sea of Stars - Utiliser la magie sans utiliser la magie !
Partagez l'amour du jrpg

La passion, un mot qui résonne en nous comme le battement de nos cœurs de petits enfants. Sea of Stars, de par son aspect nostalgique, arrive à faire un sans-faute pour ceux qui se refusent au changement, à l'exception. Les qualités maintes fois soulignées par les médias de grande audience sont-elles suffisantes pour faire de ce RPG la nouvelle référence de la référence du JRPG d'antan ? Sabotage Studio, le stylo en main, coche les moindres petites cases du cahier de charges du JRPG de l'ancienne école, faisant jaillir les émotions les plus pures des joueurs en manque de rêves. Bien que le studio mette aussi en lumière certaines limitations de l'époque. Au sein de la rédaction, il y a des rêveurs et des réalistes. Sea of Stars est un jeu appréciable si l'ont se contente de la théorie du genre (sans mauvais jeux de mots). Dans les faits, ce sont les limitations, faisant à l'époque le succès des JRPG, qui nous sautent aux yeux dans cette "nouvelle" production.

Une histoire comme mille, mille histoires communes

L'épopée de Sea of Stars narre le destin entrelacé de deux Enfants du Solstice, unissant leurs pouvoirs solaires et lunaires pour tisser la trame envoûtante de la magie d'éclipse. Celle-ci demeure la seule puissance à même de terrasser les abominables créatures engendrées par l'art malsain d'un alchimiste déchu nommé Le Fleshmancer. Zale et Valere, accompagnés fidèlement de Garl, s'élancent dans une aventure empreinte de légèreté à travers un univers qui, en réalité, ne dissimule presqu'aucune d'énigmes, car tout cela était prédit. Les récits prophétiques abondent dans l'univers des JRPG, évoquant immanquablement le récit d'un Dragon Quest où le maléfique archétype à renverser détient les rênes du destin du monde.

Critique de Sea of Stars - Utiliser la magie sans utiliser la magie !

L'histoire de Sea of Stars prend son temps pour prendre forme, un temps considérable. Au cours des premières heures de jeu, les événements se déroulent de manière assez prévisible, laissant une sensation de déjà-vu assez marquée. Rien pendant cette période ne suscite de remise en question concernant tel ou tel protagoniste. Parallèlement, ces personnages ne sont pas réellement approfondis ; vous avancez le long de cette trame narrative sans trop vous interroger, à l'instar de nos héros. L'étincelle qui se démarque est le personnage de Garl, le seul à bénéficier d'un développement suffisamment solide, mais qui malheureusement éclipse (sans jeu de mots intentionnel, encore une fois) la personnalité des deux autres. L'univers tel qu'il est décrit dans le texte demeure cohérent. Cependant, les personnages non joueurs, à quelques exceptions près, sont encore moins développés que nos amis Zale et Valere.

En ce qui concerne les dialogues, il est évident que le texte en français présente des lacunes. En plus des erreurs orthographiques, la qualité du français proposé est véritablement décevante. Entre des formulations de phrases excessivement simples et un manque d'émotion transmis à travers l'écrit, la lecture de chaque passage peut rapidement devenir déconcertante. Heureusement, nos attentes en matière de dialogues ne sont pas toutes identiques, mais il est essentiel pour nous de mettre en évidence cette problématique. Autre ombre à ajouter au tableau, une partie optionnelle du jeu se voit privée de localisation française, présentant des textes en anglais dans la version finale du jeu.

Critique de Sea of Stars - Utiliser la magie sans utiliser la magie !

Alors oui, tout n'est pas à jeter. Sea of Stars, à travers son écriture, parvient tout de même à nous faire passer des messages importants. Même si la forme de ceux-ci aurait peut-être pu revêtir une meilleure élaboration tout en évitant de tomber inexorablement dans le stéréotype ou la simplicité.

Jouons un peu à Sea of Stars

Exploration Limitée, mais agréable

La belle surprise du titre réside dans sa capacité à vous offrir plusieurs dimensions d'exploration. Que vous soyez en ville ou dans les zones désertes, une multitude de plateformes s'offrent à vous et vous permettent de fouiller les moindres recoins des différentes zones. Vous y trouverez coffres, objets et compétences qui vous aideront dans vos pérégrinations.

La simplicité du puzzle

Au fil de votre exploration, vous serez confrontés à une variété de puzzles qui solliciteront vos compétences spécifiques sur le terrain. Du déplacement de blocs à l'activation de manivelles en passant par la révélation de portes dissimulées, ces éléments se révèleront divertissants pour certains et faciles pour d'autres. Malgré leur côté parfois simpliste, l'ensemble des puzzles proposés procure une solide dose de divertissement. De plus, l'ensemble des compétences de terrain mises à votre disposition vous procure un certain plaisir tant elles sont utilisables de manière équitable. Couplées aux déplacements tridimensionnels du personnage que vous contrôlez, elles prennent elles aussi, une tout autre dimension. En définitive, ce point fonctionne plutôt bien dans l'ensemble.

Critique de Sea of Stars - Utiliser la magie sans utiliser la magie !

Faisons une petite pause

À travers les zones ou donjons visités, le feu de camp sera votre meilleur ami. Entre cuisine, sauvegarde et repos, vous pourrez vous asseoir au coin du feu pour écouter de courtes histoires contées par un personnage rencontré dans le jeu. À l'image des récits d'un troubadour, ces petits moments de pause seront pour vous comme une bouffée d'air frais avant de reprendre votre exploration. Encore une fois, la pauvreté du français et l'absence de matériel visuel accompagnant ces récits vous pousseront, à force, à ne plus leur accorder d'importance.

Critique de Sea of Stars - Utiliser la magie sans utiliser la magie !

En ce qui concerne la cuisine, rien de bien compliqué. Lorsque vous parcourez le monde, divers composants peuvent être ramassés le long du chemin. Grâce à ceux-ci, vous pourrez vous concocter des petits plats qui vous seront utiles en combat, conférant un regain de vie ou de mana.

D'autres moments de pause vous sont offerts sous forme de mini-jeux. La roulette, la pêche, les coffres surprises deviendront de précieuses occasions de répit au milieu de vos sessions de grind intenses.

À l'attaque !

L'affinité élémentaire se positionne comme un élément de première importance au cœur du jeu. Cette mécanique confère une ample possibilité, celle de neutraliser ou d'immobiliser un adversaire en le frappant avec les types d'attaques spécifiés au-dessus de sa silhouette. Parallèlement, la récolte de mana de vie, matérialisée sous la forme de lumineuses pastilles blanches, offre une opportunité unique d'amplifier instantanément les capacités de votre protagoniste en plein cœur de l'action.

De plus, la possibilité d'enchaîner des combos en équipe rappelle l'approche de Chrono Trigger. Cette faculté se manifeste à travers la cohésion de vos actions avec celles de plusieurs membres de votre groupe, créant des séquences enchaînées dotées d'une puissance considérable. L'activation de ces enchaînements s'appuie sur une jauge, laquelle se remplit au fur et à mesure que vous infligez des dommages aux ennemis ou que vous êtes pris pour cible par leurs attaques.

Critique de Sea of Stars - Utiliser la magie sans utiliser la magie !

Cette expérience s'enrichit davantage lorsque vous réussissez à synchroniser vos assauts ou vos défenses en utilisant la touche d'action de votre support, accélérant ainsi le remplissage de la jauge. À l'instar des RPG de la franchise Mario, l'intensité de l'action monte d'un cran lorsque vous synchronisez vos attaques. Cette mécanique s'étend également à la sphère défensive. Cependant, maîtriser cette fonctionnalité n'est pas une tâche aisée, car les indicateurs sont absents, à moins que vous n'utilisiez une relique qui fera apparaître une étoile filante lorsque votre action synchronisée est parfaitement exécutée. Une fois ces mécaniques en main, il ne vous reste plus qu'à répéter les combats, encore et encore, tant l'expérience gagnée demeure dérisoire.

Une progression (trop) limitée

Les compétences acquises par les personnages sont présentées sous forme de deux tableaux distincts. La première source découle de la progression dans l'histoire, tandis que la seconde provient de la découverte de parchemins cachés au cours de l'exploration. L'expérience obtenue profite à l'ensemble de l'équipe. Lors de chaque montée de niveau, vous avez l'opportunité, en plus de l'augmentation de statistiques prédéfinie par le jeu, de choisir parmi l'une de celles affichées à l'écran. En d'autres termes, en conjonction avec l'acquisition d'équipements et l'utilisation de reliques (également disponibles à l'achat), la personnalisation de vos personnages est presque dépourvue de contrôle. Le chemin vous est donc déjà tout tracé.

Critique de Sea of Stars - Utiliser la magie sans utiliser la magie !

Le gameplay dans tous ses états

Globalement, le gameplay de Sea of Stars introduit des mécaniques intéressantes sans pour autant les explorer en profondeur. Les affrontements requièrent de bonnes stratégies, mais l'utilisation de ces mécanismes reste souvent restreinte. Il est possible de se contenter d'appuyer frénétiquement sur le bouton d'action, ce qui, moyennant un peu de progression, pourrait vous permettre de triompher de diverses situations. Évidemment, tout cela est à votre bon vouloir. La pauvreté du nombre de compétences disponibles vous pousse à réitérer toujours les mêmes actions, faisant perdre la magie des affrontements. La progression limitée, bien qu'elle se réfère aux JRPG d'antan, nous laisse sur notre faim. En effet, la personnalisation des personnages est devenue primordiale dans un JRPG d'aujourd'hui.

Avant tout, Sea of Stars est une œuvre artistique

Les différentes zones du jeu sont variées et colorées, avec des musiques composées par Yasunori Mitsuda (Chrono Trigger et Xenogears) et Rainbowdragoneyes. Chaque zone a sa propre ambiance, avec des musiques qui correspondent à chaque endroit. Cependant, après un moment, les musiques deviennent répétitives et perdent de leur intérêt. À force, j'ai même dû baisser le volume du jeu pour me concentrer parce que j'étais gêné par celle-ci.

Critique de Sea of Stars - Utiliser la magie sans utiliser la magie !

En ce qui concerne la direction artistique, il est indéniable que Sabotage Studio réalise des prouesses avec ses visuels riches en couleurs. Leur maîtrise du Pixel Art rivalise aisément avec les studios les plus réputés. Les animations sont superbes, et le travail effectué sur les jeux de lumière susciterait l'admiration de n'importe quel studio de développement. Les environnements donnent envie d'être explorés, des sommets des montagnes jusqu'aux profondeurs, tout est magnifique. Le bestiaire, qui évolue en fonction de la thématique de la zone, nous offre un spectacle des plus succulents. Dommage que les petites cinématiques, venant ponctuer certaines péripéties du jeu, soient de si mauvaise qualité, n'est pas Akira Toriyama qui veut !

Critique de Sea of Stars - Utiliser la magie sans utiliser la magie !

Une aventure imparfaite, une nostalgie presque intacte

Sea of Stars possède des atouts qui sauront plaire au plus grand nombre. Sa direction artistique colorée et ses mécaniques intéressantes lui confèrent de nombreuses qualités. Néanmoins, l'histoire proposée, accompagnée d'un français de qualité très moyenne, peine à nous convaincre. Son gameplay offre des propositions attrayantes, mais trop de limitations nous ramènent aux années 90 pour de mauvaises raisons. S'inspirer d'œuvres vidéoludiques intéressantes est un bon départ, mais il faut également tenter de proposer une narration à la hauteur des JRPG dont nous nous inspirons. Sea of Stars est une expérience oubliable qui ravira les nostalgiques, mais une proposition bien trop maigre pour que nous puissions l'élever au rang de lettre d'amour

Tu aimes notre site et tu veux nous aider ?

Rejoins notre Discord pour postuler à la rédaction !

Tu n'aimes pas écrire ? Alors partage notre contenu ou rejoins nous sur nos Réseaux Sociaux !

[ 7 ] Sea of Stars

  • Date de sortie (japon) : 29/08/2023
  • Date de sortie (Europe) : 29/08/2023
  • Développeur : Sabotage Studio
  • Éditeur : Sabotage Studio
  • Consoles : Ps4, Ps5, Switch, PC, Series, One
  • La direction artistique se distingue par son originalité et sa créativité.
  • Le jeu présente des idées intéressantes pour le combat, apportant une nouvelle dimension au gameplay.
  • L'exploration tridimensionnelle offre une perspective engageante.
  • Les puzzles amusants enrichissent l'expérience de jeu.
  • Le personnage de Garl se démarque et contribue à l'attrait du jeu.
  • Les musiques sont de bonne qualité mais se révèlent rapidement oubliables.
  • Le scénario est rempli de stéréotypes, demeure plat et prévisible.
  • L'histoire ne devient réellement intéressante qu'après plus de 15 heures de jeu.
  • Le jeu offre une durée de vie d'environ 25 à 28 heures.
  • Les personnages Zale et Valere manquent de profondeur.
  • La progression est limitée, restreignant les possibilités.
  • Les combats sont peu permissifs.
Partagez l'amour du jrpg
Kuro
Kuro

Enchanté, je suis le créateur de JRPGFR. Admirateur fervent de la culture pop japonaise, notamment des jeux de rôle japonais, j'ai l'ambition de partager ma passion auprès d'un public aussi vaste que possible. À l'âge de 37 ans, mon J-RPG préféré demeure Chrono Trigger ! Nous vous convions donc cordialement à nous rejoindre pour découvrir notre contenu !

Laisser un commentaire