Accueil / Comprendre le gacha - témoignage, études et théories d'un genre hautement addictif !

Comprendre le gacha - témoignage, études et théories d'un genre hautement addictif !

Partagez l'amour du jrpg

Le gacha, qui tire son nom du mot japonais pour capsule-toy vending machine, est un système de monétisation couramment utilisé dans les jeux mobiles et certains jeux en ligne. Il repose sur le principe de l'achat de boites à butin ou de cristaux virtuels, qui donnent aux joueurs la chance d'obtenir des personnages, des objets, ou des améliorations aléatoires pour progresser dans le jeu. Cependant, ce système comporte des risques importants, notamment en ce qui concerne les dépenses excessives, la dépendance au jeu, et les problèmes de jeu chez les plus jeunes. Tout au long de cet article, nous tenterons de réunir à travers des études, témoignage et théories, des moyens pour nous armer face à ce qui est, indubitablement, le fléau vidéoludique de cette génération.

Avant-propos

Cet article vise à rendre plus accessible et à sensibiliser les joueurs à ce modèle économique particulier. Notre objectif est de comprendre, plus clairement, les mécanismes qui suscitent en nous le désir de prendre part au gacha. Il est essentiel de comprendre que l'envie de participer à un gacha n'est généralement pas un choix délibéré, mais plutôt une tentation persistante qui peut être comparée à un piège subtil et insidieux, toujours à l'affût pour solliciter votre participation. Rien n'est laissé au hasard, un comble pour une mécanique qui se veut aléatoire...

Bandai et le revers de manivelle !

L'origine du terme gacha remonte aux machines à capsules japonaises, également appelées gashapon. Ces machines distribuent des capsules en plastique contenant des jouets, des figurines ou d'autres objets à collectionner. Les gashapon sont très populaires au Japon depuis les années 1960 et sont souvent placés dans des arcades, des magasins de jouets et d'autres endroits fréquentés par les enfants et les amateurs de collections. Gachapon fut, à la base, un terme utilisé par la société Bandai au Japon pour commercialiser leurs capsules de jouet dans des distributeurs automatiques.

Le terme gacha est dérivé du son que fait la manivelle de la machine lorsqu'on la tourne pour obtenir une capsule. En japonais, gacha est une onomatopée qui imite ce son caractéristique.

L'idée derrière les gashapon était de créer une expérience de surprise et de collection, où les gens pouvaient dépenser une petite somme d'argent pour obtenir un objet aléatoire. Cette notion d'obtenir quelque chose d'aléatoire avec une valeur intrinsèque inconnue a été adaptée dans le monde des jeux vidéo pour créer le système de monétisation connu sous le nom de gacha.

Comprendre le gacha - témoignage, études et théories d'un genre hautement addictif !

Dans les jeux vidéo, le gacha permet aux joueurs d'acheter ou de gagner des objets virtuels aléatoires, tels que des personnages, des armes ou des costumes, en utilisant une monnaie virtuelle ou réelle. Les joueurs espèrent obtenir des objets rares ou puissants, ce qui crée une sensation d'excitation et d'incertitude similaire à celle de tourner la manivelle d'une machine gashapon.

Le modèle économique du gacha s'est répandu dans les jeux mobiles et les jeux en ligne, générant d'importantes recettes pour l'industrie du jeu vidéo. Cependant, il suscite également des préoccupations en matière de dépendance au jeu et de dépenses excessives, en particulier chez les joueurs vulnérables psychologiquement.

Cygames et le gacha mobile

Les gacha ont été introduits dans le paysage des jeux mobiles japonais en 2011 et sont depuis devenus un élément essentiel de l'industrie du jeu vidéo mobile. Dans la plupart ces jeux mobiles sont liés à des événements limités dans le temps, créant ainsi chez les joueurs un sentiment de besoin et de peur de manquer quelque chose.

Comprendre le gacha - témoignage, études et théories d'un genre hautement addictif !
Grandblue Fantasy - Cygames

Étant donné que certains objets ou personnages sont plus rares que d'autres, les joueurs doivent faire un grand nombre de tirages avant d'obtenir ce qu'ils veulent. Cette approche a généré d'importants profits dans l'industrie, avec plus de la moitié des revenus de certains jeux provenant de ce système. Certaines entreprises, comme Cygames, ont introduit des mécanismes controversés dans leurs jeux, comme des promotions limitées dans le temps et une probabilité de gain inférieure à ce qui était annoncé. Cela a conduit à des critiques et à des changements dans la manière dont cette pratique fut réglementée... Pas toujours.

Quelques études

En 2019, Wen Li et Lia Nower, du Centre d'études des jeux de hasard aux États-Unis, ont réalisé une étude portant sur les joueurs de jeux vidéo, les boites à butin, et les jeux de hasard. Leurs résultats ont montré que 44 % des participants avaient dépensé de l'argent pour acquérir des boites à butin, tandis que 40 % avaient pratiqué les jeux de hasard en ligne. Les joueurs qui investissaient dans le gacha jouaient plus fréquemment et plus longtemps, présentaient des problèmes sévères de jeu, et étaient davantage susceptibles de répondre aux critères d'un trouble lié aux jeux sur Internet. Ces difficultés de jeu et de jeu de hasard étaient associées à une détresse mentale accrue. En réponse, l'étude suggère que la régulation des boites à butin, notamment l'interdiction de les acheter avec de l'argent réel, pourrait contribuer à réduire les risques liés aux jeux vidéo et aux jeux de hasard, en particulier chez les jeunes.

Une autre étude similaire de 2019, proposée par Brooks et Clark, du centre de recherches sur les jeux de hasard au Canada, présente des conclusions similaires. Les résultats révèlent des préoccupations importantes concernant l'utilisation des boites à à butin dans les jeux vidéo. De nombreux joueurs adultes sont impliqués dans cette pratique, et que certains en font un usage problématique et pathologique, ce qui peut entraîner des problèmes de jeu et des croyances erronées liées au hasard.

Andrés Chamarro, professeur en psychologie, et son équipe ont mené une étude permettant de déterminer comment la frustration de certains besoins psychologiques affecte la tendance à devenir addict aux jeux mobiles. Ils ont découvert que le temps passé à jouer et les attentes liées aux jeux jouent un rôle essentiel dans cette dépendance. En résumé, cela signifie que ces facteurs devraient être pris en compte lors des traitements, même s'ils ne sont pas encore officiellement considérés dans le diagnostic de l'addiction aux jeux vidéo. Mettant en exergue le caractère pathologique de cette pratique.

Cas concret  — Le témoignage de Naturel sur son expérience de Marvel Puzzle Quest

Jouant à Marvel Puzzle Quest, je réponds à quelques points qui seront abordés ci-dessous. Ce match-3 auquel je joue depuis 10 ans m'apporte son lot de satisfactions importantes.

Si je ne ressens pas le besoin de jouer en équipe grâce à une guilde, j'en ressens le besoin pour obtenir plus de récompenses. Les partages avec des gens sympathiques, avec qui on s'apparente très rapidement, qu'ils viennent de différentes cultures ou discutent de sujets variés, apportent des interactions sociales tout en restant assis derrière son bureau. Les récompenses, toujours aléatoires, proposent des personnages de l'univers Marvel, univers pour lequel je me passionne depuis ma découverte des Comics.

Possédant 386 personnages, dont certains en double au cas où, il m'en manque toujours un. Le jeu évolue constamment avec de nouveaux personnages allant de une à cinq étoiles. Chaque personnage ayant un niveau max complété par de nouvelles couvertures pour l'améliorer. Cependant, les menus m'intéressent principalement pour voir quelles "offres promotionnelles" sont en cours, en correspondance avec les derniers super-héros arrivés en jeu. Certaines offres vont jusqu'à 7000 points de héros ou 84,99€ ! Vous l'aurez compris, Marvel Puzzle Quest incite à étoffer son équipée grâce à des jetons récupérés comme récompenses ou achetés avec de l'argent fictif ou réel (1,59€ pour 1 jeton).

Comprendre le gacha - témoignage, études et théories d'un genre hautement addictif !

Aujourd'hui mon niveau est tel que je gagne en moyenne par jour entre 500 et 700 points, je patiente donc désormais. Auparavant, avec l'afflux journalier de héros et vilains Marvel, j'ai dépensé énormément d'argent pour améliorer mes personnages. Je suis donc aujourd'hui en roue libre, allant de plus en plus vite à faire mes combats journaliers et les événements en cours. J'ai toutefois remarqué que le nombre de points de héros est suffisant pour qu'il en manque toujours 100 ou 200 pour accéder à la meilleure offre, vous incitant donc à acheter pour 1,59€ ce petit manque. De plus, ces jetons que j'utilise ont des taux peu élevés pour obtenir les personnages les plus intéressants. Pour un personnage 4*, le taux de drop est de 1/14 et les personnages 3 étoiles 1/5, sachant que les personnages 5* sont exclus de ces jetons. Pour un jeton légendaire, ce dernier ne garantit pas un personnage 5*, seulement un taux de 1/14, et un taux de 1/5 pour les 4*.

Tout ceci pour vous expliquer comment fonctionne ce jeu. Je suis devenu dépendant de son système, la peur de perdre tout ce que j'ai engendré m'envahit. Investissement en temps, en argent, en émotion, avec des gens que je ne rencontrerai jamais, et dont certains me manquent depuis qu'ils ne sont plus dans la guilde (bonjour les réseaux sociaux). J'ai même essayé de me désabonner pendant un mois de l'abonnement premium, mais chassez le naturel... il revient au galop.

Comprendre le gacha - témoignage, études et théories d'un genre hautement addictif !

En bref, ce jeu que j'aime comme un "doudou", me fait croire qu'il y a du bonheur dans ce que j'ai construit... à grand coup de pognon ! Je suis donc devenu dépendant financièrement de son système de récompenses, de son système de guilde, et de la dépendance de la reproduction des mêmes mouvements mécaniques, tel un fumeur qui pose sa clope entre ses lèvres. Le gacha, c'est aussi ça.

Aujourd'hui, ma conclusion est que je reste abonné pour 8€/mois et que je n'achète plus rien en jeu. Les nouveaux venus dans ce jeu, je les vois évoluer en quelques mois et obtenir une équipe aussi forte que la mienne en quelques semaines... Au prix de l'argent encore et toujours. Si le système sociétal actuel voulait nous rendre indépendants, nous le serions tous. Aujourd'hui, malgré tout, je me crois encore suffisamment fort pour ne pas retomber dans mes travers pour d'autres jeux gacha tels que Genshin Impact, les jeux de football actuels et je m'en passe bien. J'ai déjà mon os à ronger...

Tous les chemins mènent à la dépense et à la dépendance

Désormais, grâce à ces études et au témoignage de Naturel, nous sommes conscients que nous sommes face à un genre des plus toxiques. Les conséquences directes sur la santé mentale et financière du joueur dépendant sont bien documentées. Pour mieux comprendre les fondements de cette addiction, nous examinerons certains points théoriques qui éclaireront notre propos.

La spirale de la frustration

La frustration en jeu peut engendrer une dépendance. Comme nous l'avons abordé précédemment, ces jeux utilisent fréquemment des mécanismes de récompense aléatoire, ce qui signifie que les joueurs demeurent dans l'incertitude. Celle-ci engendre de la frustration, car les joueurs peuvent échouer à obtenir les récompenses souhaitées après de nombreuses tentatives. Ensuite, cette frustration est amplifiée par le désir de compléter une collection particulière. De plus, les gacha proposent fréquemment une variété étendue de personnages et d'objets, chacun ayant son propre niveau de rareté. En outre, ces jeux mettent en place des événements limités dans le temps, accompagnés de récompenses exclusives. Enfin, les menus, dont nous parlerons plus longuement dans le prochain point, font la promotion de ces événements pour susciter un sentiment d'urgence, incitant ainsi les joueurs à dépenser de l'argent réel. Cela, sans compter sur la courbe de difficulté grandissante nécessitant des personnages de puissance toujours plus grande.

La profondeur et l'aspect évasif des menus

La complexité et l'aspect énigmatique des menus dans les gacha peuvent inciter les joueurs à investir de l'argent réel de plusieurs manières. Tout d'abord, les développeurs ont souvent recours à des menus et à des systèmes de jeu extrêmement élaborés et stratégiques. Cela peut donner l'impression aux joueurs qu'une maîtrise approfondie du jeu est nécessaire pour réussir. Pour ceux qui souhaitent progresser plus rapidement ou obtenir des récompenses rares, il peut sembler plus simple de dépenser de l'argent pour acheter des ressources ou des améliorations plutôt que de consacrer du temps à assimiler ces systèmes complexes.

Comprendre le gacha - témoignage, études et théories d'un genre hautement addictif !

De plus, les menus peuvent également mettre en lumière des éléments rares et précieux, créant ainsi l'illusion que l'obtention de récompenses exceptionnelles est possible. Cette rareté apparente peut encourager les joueurs à investir dans l'espoir d'acquérir ces précieuses récompenses. Enfin, les jeux de type gacha rendent souvent la progression difficile sans l'achat d'améliorations ou d'objets spéciaux. Les menus peuvent présenter ces options d'achat comme une solution rapide pour surmonter les défis du jeu, incitant ainsi les joueurs.

L'incrédulité collective

Au sein d'une guilde, les membres peuvent comparer leurs acquisitions issues des boîtes à butin. Lorsqu'un joueur constate que d'autres camarades de sa guilde obtiennent des objets rares ou puissants à partir de ces boîtes, cela peut susciter un fort désir de rivaliser et de réaliser des dépenses similaires pour obtenir des récompenses comparables. De plus, les membres de la guilde peuvent exercer une pression sociale, qu'elle soit implicite ou explicite, sur leurs pairs pour les inciter à dépenser, évitant ainsi toute exclusion.

Comprendre le gacha - témoignage, études et théories d'un genre hautement addictif !
Raid Shadow Legends

En outre, les guildes renforcent souvent le sentiment d'appartenance et d'engagement envers le groupe. Les membres peuvent ressentir le besoin de contribuer financièrement pour soutenir la guilde ou pour être considérés comme des membres précieux de l'équipe. En conséquence, la combinaison de la pression sociale, du désir de compétition, du renforcement positif et de la quête de récompenses rares peut entraîner une dépendance à la dépense dans les jeux gacha au sein d'une guilde ou d'un groupe.

Le fan service et la sexualisation

Le fan service joue un rôle significatif dans l'incitation des joueurs à dépenser. En créant une connexion émotionnelle avec les éléments de la franchise, le fan service suscite un fort attachement de la part des joueurs. Cela se manifeste notamment par le désir d'obtenir des personnages populaires, des éléments de personnalisation ou des références spécifiques qui évoquent des souvenirs précieux.

Comprendre le gacha - témoignage, études et théories d'un genre hautement addictif !
Mécanique gacha dans le jeu console Infinity Strash

Enfin, la sexualisation des personnages peut être un puissant incitant financier. En présentant des personnages féminins ou masculins avec des tenues suggestives, des poses provocantes ou des attributs physiques exagérés, les développeurs visent à attirer l'attention des joueurs et à susciter leur intérêt. Pour certains joueurs, la collection de ces personnages sexualisés devient un impératif, les éditeurs comptant sur la misère sexuelle des joueurs otaku.

Comprendre le gacha - témoignage, études et théories d'un genre hautement addictif !

La stratégie marketing de la frustration

Pour amplifier cette stratégie marketing, certains studios de jeux vidéo optent pour le lancement d'un jeu gacha de la même licence avant la sortie du jeu console très attendu. Cette tactique vise à exploiter l'impatience des joueurs en leur offrant une expérience de jeu anticipée dans l'univers de leur licence favorite. Pour accentuer cette frustration, les studios ferment généralement les serveurs du jeu un certain temps avant la sortie de sa version console, laissant les joueurs dans l'expectative et renforçant ainsi leur désir de découvrir le nouveau jeu.

Comprendre le gacha - témoignage, études et théories d'un genre hautement addictif !

Lorsque le jeu console tant attendu est finalement disponible, les joueurs sont déjà profondément investis dans l'univers, ce qui les pousse davantage à franchir le cap de l'achat du jeu et à poursuivre leur expérience de jeu. Cette stratégie marketing ingénieuse joue sur l'attente, la frustration et l'attachement émotionnel des joueurs pour maximiser le succès commercial de la franchise console.

Alors ? Toujours envie de tirer un coup ?

Même si nous avons omis certains points intéressants concernant le genre, comme l'inclusion de ses mécaniques dans les jeux consoles ou l'abstraction de l'argent réel à travers la monnaie virtuelle, nous sommes en droit de mettre en doute l'aspect vidéoludique du gacha. S'apparentant aux jeux video de par ses portions de gameplay, nous tombons souvent dans l'amalgame. En effet, ces applications sont étudiées pour créer la confusion. Utilisant très souvent des licences de jeux vidéo ou d'autres médiums pour attirer le joueur, le but final de ces applications est de récolter d'énormes sommes d'argent. Insidieux et totalement viciés, ces softs sont construits sur des études psychologiques mettant en lumière nos besoins cognitifs. À l'instar de Mac Donald et de ses études sur les réactions du cerveau humain lors de dégustations, les studios produisant des gacha jouent habilement sur la frustration pour pousser à la consommation. Au même titre que l'aliénation mentale et la manipulation, qui sont, elles, interdites par la loi, nous ne considérons pas ce genre comme un divertissement.

Références :

Partagez l'amour du jrpg

Kuro
Kuro

Enchanté, je suis le créateur de JRPGFR. Admirateur fervent de la culture pop japonaise, notamment des jeux de rôle japonais, j'ai l'ambition de partager ma passion auprès d'un public aussi vaste que possible. À l'âge de 37 ans, mon J-RPG préféré demeure Chrono Trigger ! Nous vous convions donc cordialement à nous rejoindre pour découvrir notre contenu !

Laisser un commentaire