Test de Sword Art Online: Last Recollection - Quand les ténèbres veulent la paix !

Accueil / Test de Sword Art Online: Last Recollection - Quand les ténèbres veulent la paix !

Partagez l'amour du jrpg

Nous sommes prêts à examiner la dernière adaptation de la franchise Sword Art Online: Last Recollection. Le studio AQURIA, en collaboration avec Bandai Namco, nous offrent une nouvelle vision de l'arc final de la série, qui se déroule après les événements de War of The Underworld. Pour donner un peu de contexte, cette histoire originale explore ce qui se serait passé si cet arc s'était conclu différemment pour Kirito, Eugeo et leurs compagnons. Cependant, qu'en est-il de la qualité de cette adaptation ? Naturel et Kuro partageront leurs analyses dans cette critique.

Naturel : "J'aimerais vous avertir qu'avec le test, j'ai voulu m'initier à la licence Sword Art Online. Je me suis positionné depuis un moment sur cette critique et je savais que pour m'en imprégner, je devais commencer par l'animé. J'ai malheureusement décroché très vite n'arrivant pas à suivre les aventures de Kirito. Bref, pour la faire court, j'ai eu du mal avec l'anime, mais je savais que je pouvais être conquis par le jeu vidéo. Vous lirez donc ici notre avis sur ce titre faisant suite à SAO: Alicization Lycoris."

Sword Art Online: Last Recollection, Test Sword Art Online LAST Recollection, SAO, Kirito, Dorothy, Bandai Namco, AQURIA Sword Art Online: Last Recollection, Test Sword Art Online LAST Recollection, SAO, Kirito, Dorothy, Bandai Namco, AQURIA Sword Art Online: Last Recollection, Test Sword Art Online LAST Recollection, SAO, Kirito, Dorothy, Bandai Namco, AQURIA

Sword Art Online: Last Recollection - Un récit léger et plutôt classique

L'histoire commence sur le ton d'une guerre imminente, celle entre le monde des hommes et le Dark Territory. La porte orientale est le point de départ de nos héros et ils devront s'aventurer dans cette zone obscure peuplée de nombreuses bêtes magiques. Intervient une cinématique dans laquelle une jeune femme sur un dragon est pourchassée par des mages noires. Celle-ci, finalement touchée, tombe, avec, en ses bras, une fillette. C'est là que notre héros, Kirito, les sauve in extremis d'une chute fatale. Encore une femme à ajouter au harem de notre protagoniste ! Cette jeune femme, dotée d'une silhouette généreuse, se prénomme Dorothy et la jeune fille, Sarai. Si l'adulte de ce duo féminin est souvent stigmatisée en tant que l'enfant du péché, elle a un rôle crucial dans Sword Art Online: Last Recollection. Ni plus, ni moins, elle est là pour négocier un pacte de paix avec le monde des hommes. Par conséquent, elle se joindra à Kirito, ainsi qu'à une vingtaine de jeunes femmes, pour l'assister dans sa quête.

Direction le Dark Territory avec un guide dénommé Kainan. Vous devrez rencontrer les Dix dans leur royaume et convaincre toutes les peuplades qui distinguent le Dark Territory. Voilà un vieux paradoxe qui revient nous hanter : "pour vouloir la paix, nous devons préparer la guerre".

Sword Art Online: Last Recollection s'axe autour de trois personnages : Kirito, Dorothy et Alice. Cependant, vous retrouverez la plupart de vos anciens amis dans cet opus, et ils sont nombreux, très nombreux. Dans ce test, c'est surtout Dorothy qui va nous intéresser, elle qui est un personnage original dans la globalité de la licence.

Sword Art Online: Last Recollection, Test Sword Art Online Recollection, SAO, Kirito, Dorothy, Bandai Namco, AQURIA

Bien que le jeu nous présente un large éventail de personnages, leur évolution s'appuie sur l'héritage de la série. Dorothy incarne une jeune femme marquée par un manque de confiance dû à sa stigmatisation. Cette situation la pousse fréquemment à chercher l'approbation de Kirito. Peu à peu, une relation fraternelle se tisse entre eux, à tel point qu'elle pourrait penser que Kirito est, en fait, un membre de sa propre famille. En ce qui concerne l'écriture des autres personnages, elle se fera le plus souvent via des quêtes d'épisodes. Celles-ci se présenteront sous forme de courts romans visuels mettant en scène Kirito avec le personnage à l'origine de la quête.

Kuro : "La narration de Sword Art Online: Last Recollection ne m'a pas profondément touché. Je comprends qu'il est difficile de développer un si grand nombre de personnages. Les quêtes épisodiques sont bienvenues si nous avons envie d'approfondir nos connaissances sur le casting. En revanche, je ne me suis que très peu attardé sur celles-ci, car je trouvais la qualité des dialogues un peu trop standard. Globalement, l'histoire apportera son lot de longueurs, mais aussi de moments assez prenants qui arriveront tout de même à tenir le joueur en haleine."

Naturel : "Découvrant peu à peu l'univers de SAO, je rejoins l'avis de Kuro concernant les quêtes d'épisodes. Même si je ne connaissais pas l'histoire originelle, j'ai compris, sans les quêtes, les tenants et aboutissants de l'histoire de ce titre. Dorothy m'aura ému par son histoire personnelle, mais aussi par ses actions héroïques sur le champ de bataille. J'ai eu du mal à m'intéresser aux autres personnages, tant les quêtes d'épisodes sont classiques et les dialogues très similaires d'un ami à l'autre. Et si le vrai héros, c'était Dorothy ?"

Un retard technique flagrant

Nous savons tous que les jeux Sword Art Online ne brillent pas par leur technique. Il en va de même pour Sword Art Online: Last Recollection. Le jeu propose tout de même une grande diversité de décors, passant par des biomes divers et variés. Les donjons arborent une verticalité intéressante et des thématiques souvent différentes. Mais ce dépaysement constant ne fait qu'accroître l'identification des problèmes techniques du jeu. Entre popping intempestifs et chargements tardifs d'ennemis en donjon, de PNJ en ville et d'éléments du décor, nous sortons rapidement de l'immersion, et ce, même sur PlayStation 5. Sur PC, une configuration dans un fichier système du jeu permettra aux plus aguerris d'entre vous de supprimer totalement ces problèmes. En espérant qu'un patch futur optimisera le jeu sur toutes les plateformes.

Sword Art Online: Last Recollection, Test Sword Art Online LAST Recollection, SAO, Kirito, Dorothy, Bandai Namco, AQURIA
Un monstre montagne ! Très rare !

En outre, les personnages sont de bonne facture. Ils respectent les visuels de la licence et sont relativement bien animés. Des soucis résident tout de même lorsque le personnage possède une longue chevelure. Celle-ci s'intègre dans leur corps, tout comme les monstres qui fusionnent de temps à autre avec le décor. Pour finir sur une note positive, aucun bug bloquant n'est à déplorer. Dommage que l'immersion se voit détériorée en raison d'un grand nombre de soucis techniques.

Un gameplay héroïque et salvateur !

Entrons maintenant dans la partie la plus intéressante de Sword Art Online : Last Recollection : son gameplay. Si la partie technique nous a laissé un petit goût amer, les techniques de combat et l'action qui s'en dégagent sont vraiment des plus intéressantes. Ne connaissant pas les autres jeux de la licence, je me permettrais de comparer le jeu avec Xenoblade Chronicles 3 dans sa jouabilité. Si le matraquage de la touche Carré de la manette donne lieu à des combos, vous devrez savoir réagir promptement afin d'utiliser à son maximum toutes les compétences des personnages.

Vous pouvez constituer votre équipe de deux à quatre personnages. Les niveaux sont appelés Rangs, et ils sont assez longs en progression. Pendant les affrontements, vous pourrez sélectionner le personnage affilié à Kirito, car ce sont des duos d'attaquants et un système d'affinités est en place. D'autant plus que chaque personnage a un rôle différent : Armes, Invincible, Alliance. Nous pourrions tout à fait utiliser d'autres termes tels qu'Attaquant, Défenseur et Soutien.

Les équipements

Vous pouvez équiper tous les personnages du jeu ! De leur arme de prédilection jusqu'à la ceinture ou la boucle qui permettra de taper plus fort. Cependant, Kirito est le seul à pouvoir s'équiper de toutes les armes en jeu. Avec 13 armes disponibles, autant vous signaler que cela propose une profondeur importante dans le choix de celles-ci et votre style de jeu. Pour ma part, je suis resté aux Armes Doubles, tant les autres styles paraissaient désuets. Les autres pièces d'équipement sont les armures et les accessoires.

Toutes ces pièces se trouvent dans les boutiques de la base ou des marchands itinérants. Certaines pièces d'équipement sont uniques et le marchand vous le fera savoir. À vous de trouver l'argent nécessaire pour construire un Kirito en CrConi. Étonnamment, les monstres, une fois tués, ne proposent aucun butin, sauf en cas de quête secondaire spécifique. Pour obtenir les meilleurs équipements, vous devrez vous lancer dans les quêtes de chasse. Ce sont des quêtes qui vont se débloquer peu à peu selon votre exploration dans les donjons.

Sword Art Online: Last Recollection, Test Sword Art Online Recollection, SAO, Kirito, Dorothy, Bandai Namco, AQURIA

Les quêtes

Vous aurez accès à de nombreuses quêtes dans Sword Art Online: Last Recollection. La trame principale, les quêtes d'épisodes, les quêtes secondaires et les quêtes de chasse. Seules les dernières sont réellement intéressantes tant on vous pousse à jouer et dépasser vos limites, avec la quête principale, évidemment. Les quêtes d'épisodes vous permettent de connaître et comprendre les liens unissant Kirito et ses amis. Et les quêtes secondaires vous feront vous déplacer d'un point A à point B, peut-être en passant par un point C. Heureusement, les donjons du jeu proposent de ramasser, çà et là, quelques objets afférents à des puzzles et énigmes.

Les quêtes de chasse

Elles interviennent de différentes manières. Après l'extermination de tous les monstres d'une zone, un gros monstre qui en mange des plus petits, des coffres qui n'en sont pas... Bref, là encore de nombreuses possibilités. Vous devrez passer par là pour obtenir des équipements viables. Seulement, ces ennemis redoutables sont des sacs à PV infinis. Les combats peuvent durer jusqu'à une bonne demi-heure, même pour les plus faciles. Armes, armures et accessoires, tout est écrit dans le menu dédié. Vous saurez donc quel monstre affronter pour récupérer tel ou tel équipement. En plus de cela, en affrontant ces monstres, des socles d'éveil récompenseront l'achèvement dudit monstre.

Les éveils d'armes

Notre cher Kirito a un choix important d'armes à essayer dans Sword Art Online: Last Recollection. S'il existe de nombreuses statues qui vous proposeront des épreuves et/ou des techniques de combat, il y a une zone qui vous apprendra comment éveiller votre arme équipée. En affrontant les monstres des quêtes de chasse, vous débloquerez un ou plusieurs socles d'éveil pour une arme. La quête n'indique pas quelle arme obtiendra ces points, vous devrez donc les faire au fur et à mesure de votre progression de rang.

Sword Art Online: Last Recollection, Test Sword Art Online LAST Recollection, SAO, Kirito, Dorothy, Bandai Namco, AQURIA

Il existe une zone dans laquelle 13 piédestaux vous invitent à consulter si telle ou telle arme dispose d'assez de points pour l'éveiller. Dès que c'est fait, vous pouvez, au choix, vous familiariser avec une nouvelle technique de combat pendant une épreuve, ou encore éveiller votre arme. Une fois cela fait, une représentation de ladite arme apparaîtra sur le coin inférieur gauche de l'écran. Cela marche aussi pour vos amis. Le remplissage de chaque jauge d'éveil est afférent à un gameplay différent. Pour les Armes Doubles, ce sera l'enchaînement de vos compétences selon un timing précis, alors que pour la Masse, il s'agira de faire des gardes parfaites successivement. Une fois remplie, déchainez toute la fureur de vos combattants, car l'éveil permet d'utiliser vos compétences d'armes sans aucune limite de PC.

Les compétences d'armes

Si vous pouvez équiper chacun des personnages avec des pièces d'équipement, il en sera de même avec les compétences d'armes. En effet, vous pourrez sélectionner quelles compétences votre groupe utilisera en combat. Ces techniques de combat sont essentielles dans vos combos et pour mettre les ennemis en état de Break. Avec vos amis, vous avez aussi la possibilité de donner des ordres pour qu'ils se déchainent. Cela va d'une compétence de soutien à des combos meurtriers en passant par une amélioration des défenses de tout le monde. À vous d'optimiser au mieux vos héros. Vous devez savoir toutefois, que les compétences d'armes sont limités par des PC. Ils se régénèrent en frappant singulièrement l'ennemi.

Les Arts Tactiques

Voilà une combinaison bien délicate à prendre en main. Ce sont les ordres que vous donnerez à vos amis pendant le combat. En félicitant vos compagnons et en permutant les duos, vous remplirez une jauge de compétences d'alliés. À chaque fois que vous donnez un ordre, cette jauge baisse. Par contre, quand elle est pleine survient le déchaînement de vos quatre alliés les uns à la suite des autres, jusqu'à ce que les quatre attaquent ensemble la pauvre bête à terre. Là encore, ce sera à vous de trouver les ajustements adéquats et correspondants aux rôles de vos compagnons.

Sword Art Online: Last Recollection, Test Sword Art Online LAST Recollection, SAO, Kirito, Dorothy, Bandai Namco, AQURIA

Les Arts Fatals

La boucle de gameplay est ainsi pendant les combats : taper avec carré, enchainer avec trois combos puis finir sur un art fatal, et ainsi de suite. Ceux-ci s'équipent et sont modifiables dans les menus dédiés. Une petite animation se lance pendant laquelle le personnage effectue son art. À vous de trouver les bons timings pour les utiliser au bon moment et provoquer les états de Break, de mise à terre ou de projection des ennemis.

Nous avons abordé la plupart des mécaniques de Sword Art Online: Last Recollection. Nous vous laissons le soin de découvrir les autres. Toutes ces techniques sont délicieusement imbriquées et procurent une grande satisfaction à l'extermination d'un monstre. En plus de pouvoir esquiver et parer les coups de vos ennemis et contrer les plus puissants de leurs sorts, vous pourrez exploiter leurs faiblesses d'armes. Cela vous demandera d'être réactif et l'étude approfondie des monstres.

Naturel : "J'ai clairement apprécié ce qu'il y a de mieux dans ce jeu : sa jouabilité. Hyper nerveux, satisfaisant, les animations sont sympas au déclenchement des arts et des compétences d'alliés. Seulement, j'ai trouvé un certain décalage entre combats et mise en place de l'histoire. Le scénario est tellement lisible que je trépignais afin de retourner en donjon pour affronter tous les monstres présents. Le gameplay est très proche de la perfection quand on parle d'action RPG, et c'est une grande réussite de la part des développeurs. J'aurai même tendance à dire que c'est ce qui sauve le jeu."

Kuro : "En effet, le gameplay est ce qu'il y a de mieux réussi dans le soft. Si bien qu'il y a un certain décalage entre celui-ci en opposition à la qualité technique et narrative du jeu. Les combats sont une véritable bouffée d'air frais, vous demandant de la patience et de l'optimisation. De plus, les personnages sont relativement nombreux, vous laissant le choix de la composition de votre équipe. Cet aspect permissif offre un sentiment de liberté rarement atteint dans les JRPG d'action actuels."

Le multijoueur

Sword Art Online: Last Recollection propose un mode multijoueur. Création de salon, invitation de joueurs, Kuro et moi-même nous sommes essayés à cette facette du jeu. Peu explicatif, le mode multijoueur vous enverra dans l'affrontement des quêtes de chasse et uniquement cela. Nous avons affronté la deuxième quête de chasse contre une sorte dinosaure... à deux.

Sac à PV de près de 7 millions de points de vie, il nous aura usé jusqu'à la moelle. De nombreux ralentissements (peut-être dus à une mauvaise connexion), un boss qui disparaît en partie dans la montagne, des cailloux pixels qui vous bloquent dans votre esquive, mais nous l'avons quand même découpé. Les récompenses sont exactement les mêmes que dans le jeu, alors que nous aurions souhaité un système un poil plus gratifiant. Les quêtes en solo semblent donc bien plus efficaces.

Une histoire commune, un gameplay qui tue, Sword Art Online: Last Recollection nous aura émus !

Que le test de ce jeu aura été délicat ! Qu'il est difficile de le noter ! Pour un novice dans la licence comme Naturel, le jeu a été tout à fait lisible. Arrivant même à anticiper certains moments du jeu, sans avoir la moindre connaissance de l'univers. L'attrait le plus important de ce titre réside dans son gameplay, indubitablement ! Quelques incohérences subsistent, mais rien de réellement implacable.

Sword Art Online: Last Recollection, Test Sword Art Online Recollection, SAO, Kirito, Dorothy, Bandai Namco, AQURIA

L'histoire se veut intéressante, car il est rare de voir que la paix pourrait survenir des ténèbres. Le personnage de Dorothy est particulièrement incroyable. Elle sera un véritable ascenseur émotionnel pour elle et les fans de la licence. Des retournements de situation interviennent, mais ils sont visibles d'assez loin. Définitivement, la jouabilité de Sword Art Online: Last Recollection demeure son atout principal.

Fan ou non, novice ou pas, le jeu vous ouvre ses portes du Dark Territory et il ne tiendra qu'à vous de vous y engouffrer ! Le projet ALICE a semé bien des graines et la destruction du monde semble bien réelle ! À vous de jouer, Kirito et ses amis vous attendent et ils veulent la paix ! À bon entendeur, salut !

Tu aimes notre site et tu veux nous aider ?

Rejoins notre Discord pour postuler à la rédaction !

Tu n'aimes pas écrire ? Alors partage notre contenu ou rejoins nous sur nos Réseaux Sociaux !

Tu veux soutenir le projet, découvre notre Patreon !



[ 7.2 ] Sword Art Online: Last Recollection

  • Date de sortie (japon) : 06/10/2023
  • Date de sortie (Europe) : 06/10/2023
  • Développeur : AQURIA
  • Éditeur : Bandai Namco
  • Genres : Action
  • Consoles : Ps4, Ps5, PC, Series, One
  • Scénario 75%
  • Direction artistique 70%
  • Gameplay 78%
  • Plaisir 66%
  • Le personnage de Dorothy
  • Le gameplay en combat
  • L'exploration
  • Retards techniques
  • Les événements prévisibles

Partagez l'amour du jrpg

Naturel
Naturel

Bonjour,
Laurent dit "Naturel" ou encore "Renault". Créateur de jeux de mots et à l'humour douteux, mais toujours drôle ! J'aime faire des rapprochement entre jeux vidéos et société.
Fan de la licence Final Fantasy par laquelle j'ai commencé à jouer aux RPG japonais, sans savoir que c'en étaient.
Mes jeux préférés sont FFVIII et Tales of Vesperia, mais amateur de tous jeux vidéos, exceptées les simulations sportives.

Laisser un commentaire