Test de Whisker Waters - Plein de bugs adorables !

Accueil / Test de Whisker Waters - Plein de bugs adorables !

Partagez l'amour du jrpg

Whisker Waters semblait promettre une aventure féline aquatique, mais qui finit par ressembler plus à un poil de chat récalcitrant sur votre pull préféré. Au premier regard, l’idée de ce jeu est séduisante: une simulation RPG où les chats sont les maîtres pêcheurs, explorant des îles exotiques tout en résolvant des énigmes et en utilisant des techniques de pêche variées. En tant qu'amatrice de chats et de jeux vidéo, on ne peut que ronronner de plaisir à cette idée - et j'adore, car ces deux derniers points font partie intégrante de ma vie -. Pourtant, après avoir plongé dans l'univers de Whisker Waters, on se rend compte que le jeu a autant de défauts que de charmes.

Nous avons eu la chance de créer cet avis grâce au noble concours de Maximum Entertainment.

D'un côté, il y a des aspects absolument adorables. La personnalisation des personnages est une véritable mine d’or pour ceux qui aiment habiller leurs compagnons virtuels avec toutes sortes d’accessoires mignons. Qui n'aime pas voir son chat virtuel arborer un chapeau de pêcheur ou une petite écharpe? Le jeu nous offre un univers visuellement plaisant avec ses chats chibi et ses paysages inspirés des villages de pêcheurs réels, apportant une touche d’authenticité et de charme miaou-nifique.

Whisker Waters
Cependant, cette façade charmante cache un certain nombre de problèmes qui gâchent l'expérience. La caméra, par exemple, est capricieuse et donne parfois l'impression d'être prise dans une boule de poils emmêlés. Naviguer dans le jeu devient frustrant avec une caméra qui semble avoir sa propre volonté, ajoutant une difficulté non désirée à l'exploration. Habituée à ce genre de jeu, j'ai une solide expérience avec des titres comme Animal Crossing et la série des Story of Seasons, qui n'ont plus de secret pour moi. Pourtant, ce jeu manque des options d'ergonomie habituelles de ces séries. Il n'y a ni indication de quête ni marqueur sur la carte; tout doit être mémorisé par le joueur.

Whisker Waters
Néanmoins, ce que j'ai particulièrement apprécié, c'est l'attention méticuleuse portée à la pêche, même si le reste du jeu ne parvient pas à atteindre les standards du genre simulation. Certains poissons n'apparaissent qu'à des moments spécifiques de la journée, ce qui oblige à visiter les points d'eau à différentes heures. En revanche, les combats sont assez simplistes, voire trop, se résumant à appuyer sur une seule touche pour attaquer.

Whisker Waters
Ensuite, parlons des bugs. Bien que tous les jeux en aient, ceux-ci sont omniprésents et gênants. Les objets flottent, les textures apparaissent de manière imprévisible, donnant l'impression que le jeu a été lancé avant d'être entièrement prêt. Ces bugs mineurs, ajoutés à l'absence de fonctionnalités essentielles comme des marqueurs de quêtes clairs sur la carte, transforment une aventure prometteuse en une corvée fastidieuse. Il m'est arrivé de ne pas pouvoir sauvegarder, et le curseur passait du menu principal au menu des raccourcis d'ustensiles sans que je puisse intervenir. Dans ces cas-là, je devais revenir au menu PlayStation pour reprendre ma partie, en espérant avoir sauvegardé au préalable.

Whisker Waters
Les quêtes elles-mêmes sont un autre point faible. Trop souvent, elles se résument à des missions de collecte sans grande envergure, rappelant tristement les quêtes de base que l’on espère ne plus voir dans les jeux modernes. Et pour un jeu qui se veut relaxant et casual, ces quêtes répétitives finissent par lasser même les plus patientes des joueuses.

Pour couronner le tout, la bande sonore est aussi fade qu’une journée de pluie. Répétitive et oubliable, elle n’apporte rien à l’immersion et finit par devenir un bruit de fond agaçant plutôt qu’une mélodie apaisante.

Alors, Whisker Waters, vaut-il vraiment le coup? Si vous êtes une passionnée de pêche et que vous adorez les chats, peut-être trouverez-vous votre compte dans les moments de pêche, qui sont effectivement bien conçus et divertissants. Mais pour les autres, le jeu semble manquer de cette étincelle magique qui transforme une bonne idée en une excellente expérience de jeu. Malgré ses points forts, les nombreux défauts techniques et les quêtes ennuyeuses ternissent ce qui aurait pu être une aventure parfaite. Pour l’instant, il semble que Whisker Waters ait encore besoin de quelques coups de patte bien placés et quelques léchouilles pour atteindre son potentiel.

Whisker Waters est actuellement disponible sur PS5, Nintendo Switch et PC via Steam.

Tu aimes notre site et tu veux nous aider ?

Rejoins notre Discord pour postuler à la rédaction !

Tu n'aimes pas écrire ? Alors partage notre contenu ou rejoins nous sur nos Réseaux Sociaux !

Tu veux soutenir le projet, découvre notre Patreon !


[ 6.5 ] Whisker Waters

  • Date de sortie (japon) : 25/04/2024
  • Date de sortie (Europe) : 25/04/2024
  • Développeur : Underbite Games
  • Éditeur : Maximum Entertainment
  • Genres : Action, Simulation
  • Consoles : Ps4, Ps5, Switch, PC
  • Scénario 60%
  • Direction artistique 70%
  • Gameplay 70%
  • Plaisir 60%
  • L'atmosphère mignonne
  • Le caractère chibi des personnages
  • Le gameplay centré sur la pêche
  • Son côté reposant
  • Ses nombreux bugs
  • La redondance des quêtes
  • Son manque d'ergonomie

Partagez l'amour du jrpg

Fubi
Fubi

Laisser un commentaire