Accueil / Mahokenshi - Un deckbuilder furtif et costaud !

Mahokenshi - Un deckbuilder furtif et costaud !

Partagez l'amour du jrpg

Bienvenue dans ce test de Mahokenshi. Depuis un moment que nous tournions autour, la rédaction a enfin pu mettre les mains dessus. Dans ce test, nous allons vous présenter son gameplay, mais également son histoire et pourquoi il nous a autant charmé. Les Îles Célestes n'auront jamais de si valeureux guerriers !

Mahokenshi - Une histoire à la croisée des mondes !

Mahokenshi est captivant. Malheureusement, pas par son histoire qui se décrit sous forme d'îles à explorer par la direction de quatre Mahoken. Ces valeureux guerriers, samouraïs, ou appelez-les comme vous le voulez, n'ont pas d'histoires personnelles. Cependant, l'attrait du jeu se situe tout ailleurs. Chaque île explorée propose sa propre histoire, son propre sauvetage, ses propres quêtes secondaires et divers objectifs. Pourtant formidablement bien écrit, traduit et narré, son aspect roguelike/deckbuilding forcent et forgent le respect des studios qui ont développé ce titre : Game Source Studio.

À mi-chemin des cultures chinoises et japonaises, nous retrouvons les essences de telles civilisations : une musique envoûtante, des récits de très haute volée, traduits dans plusieurs langues et des traditions bien respectées par les voies empruntées.

Un gameplay très intéressant et très profond

Comme tout deckbuilding qui se respecte, le jeu vous imposera un système de cartes et de ses decks variés. Le but du jeu est d'explorer les Îles Célestes et de les délivrer des forces du mal. À travers la puissance de quatre Mahoken, que vous débloquerez au fur et à mesure de votre progression, vous utiliserez le pouvoir des cartes afférentes à chaque combattant.

Au début, vous commencez avec Ayaka de la Maison Tengu. Elle possède une puissance phénoménale affiliée à une rapidité importante. Elle établira donc les bonnes bases pour vous lancer dans Mahokenshi. Petit à petit, vous aurez à accès jusqu'à trois autres personnages possédant leurs affinités avec une ou des spécificités. Le second personnage sera une véritable forteresse à abattre par vos ennemis, les usant peu à peu. Sota, le troisième larron, vous indiquera comment tuer sans être vu tout en empoisonnant vos cibles. Reste alors à vous éloigner et laisser le poison agir jusqu'à la mort inéluctable des créatures du mal. Le quatrième personnage, hé bien, je vous laisse le soin de découvrir le potentiel étonnant qu'il cache.

Chaque personnage évolue au gré du nombre de combats effectués, qu'importe si la mission initiale est réussie ou non. Les Mahoken évoluent jusqu'au niveau 10 et assez rapidement. À chaque niveau gagné, des cartes ou des talismans s'ajoutent à la collection du groupe. Ainsi, vous retrouverez certaines cartes chez des combattants qui ont des aptitudes autres. Parfois intéressant, parfois moins, la profondeur tactique est bien là, avec un minimum de chance au départ. L'atout principal, outre la construction du deck, demeure dans les trois arbres de compétences inhérents à vos quatre personnages. Suivez les voies du Mahoken et développez vos atouts pour la future exploration de l'île.

L'exploration, les missions, de sacrés défis !

J'attire votre attention sur le fait que chaque île s'explore avec un seul personnage par le biais d'une grille tactique. Les ennemis sont disséminés sur ladite carte et ce sera à vous de les affronter ou non. La carte se développe ainsi : vous démarrez à un certain point et selon ce que vous devez réaliser, vous devrez vous déplacer jusqu'à un autre point. Sur le chemin des hordes de monstres, souvent ensemble, que vous aurez le choix de tuer ou laisser vivre. Chaque combat vous confère des points d'expérience comptabilisés une fois la partie finie, et de l'or utilisable pendant votre exploration. Le chemin est aussi pavé de plaines, de forêts, de collines, de montagnes et de cases d'eau. Certaines cases seront plus difficiles à franchir et vous demanderont une dépense accrue d'énergie, mais prodigueront une attaque ou défense améliorée. Les cases montagnes améliorent l'attaque et la défense, par exemple. Heureusement, les cartes proposées faciliteront votre progression à travers la pampa des Îles Célestes.

Sur la carte se dévoilent des cases avec des cartes, des bâtiments, et des cases de soutien. Vous commencez chaque mission avec un deck préétabli, auquel s'ajouteront des cartes à acheter dans les villages (case bâtiment) et des cartes sur les cases dédiées. Une seule carte est à choisir parmi trois. Elles ont un coût d'action, modifiable dans les dojos (case bâtiment) selon un coût en or, et amélioreront toujours leurs effets. Il y a également des cases sanctuaire sur lesquelles, toujours avec de l'or, vous pouvez détruire des cartes. C'est un fait très important stratégiquement, car vous ne pouvez jouer qu'avec 14 cartes. Au-delà, le surnombre remplace les plus anciennes. Pour conclure avec les cases, les soutiens octroient des améliorations temporaires (le temps de la mission) et concernent l'énergie, la pioche, et les attributs de base (force et défense).

Mahokenshi, Test Mahokenshi, Review Mahokenshi, Game Source Studio, Iceberg Interactive, Deckbuilding, Deckbuilder, tactique, Tour par tour

Parmi les bâtiments éparpillés sur la carte, les châteaux sont précieux. En effet, ceux-ci vous proposeront une gamme de talismans. Ces reliques s'ajoutent à votre collection tous les deux niveaux gagnés par vos Mahoken. Nombreux et utiles, leurs effets sauront rendre vos voyages plus agréables.

Comme vous l'avez noté, vos déplacements se font au gré de quatre points d'énergie distribués à chaque nouveau tour. Système brillamment imbriqué avec le coût des cartes, vous pourrez effectuer un certaine nombre d'action par tour. Les cartes vous offrent diverses compétences en lien avec les aptitudes de vos personnages. Ayaka verra donc plus souvent des cartes d'attaque et de déplacement, quand Sato se verra confier des aptitudes de furtivité et de poison. Une fois que vous avez dépensé tous vos points d'énergie, il est temps de mettre fin à votre tour et d'encaisser ce que les ennemis feront.

Les ennemis, pour la plupart, sont statiques. Certains sont en surveillance et, dès que vous entrez dans leur champ de vision, vous poursuivront sans relâche. Certaines créatures appelleront des renforts quand ils sont en danger et d'autres maudiront votre deck de cartes non désirées qui vous font des dégâts. Les Îles Célestes dévoileront bien des secrets quand les monstres attaqueront.

En vous lançant dans une mission, d'autres quêtes s'ajouteront pour peu que vous passiez sur les cases événement. Ici, des quêtes secondaires, des cartes rares, des améliorations affirmeront votre deck ou votre progression. Certains défis s'additionnent et vous proposeront des challenges de taille. Souvent réalisables à travers plusieurs essais, ils vous récompenseront en Cristaux de Mahoken. Cette ressource consent à activer telle ou telle case de l'arbre de compétence de votre choix.

Toutes ces mécaniques imbriquées vous proposent un gameplay profond et tactique. Le seul hic, à mon sens, est que nous ne pouvons pas créer de deck directement. Toutes les cartes que vous gagnerez ou achèterez durant vos pérégrinations disparaîtront une fois la mission achevée. Le choix de quatre Mahoken vous indiquera quatre façons de jouer différentes et certaines missions correspondront mieux à telle ou telle affinité. À vous de trouver lesquelles. Les missions sont à faire et refaire avec plaisir, et ce, pour plusieurs points. Débloquer les niveaux de vos personnages, mais aussi étudier quelle voie s'adapte le mieux à votre manière d'appréhender Mahokenshi. Les missions et les défis afférents vous poussent à les faire et refaire et sont variés. Une fois toutes les récompenses distribuées, vous pouvez vraiment passer à autre chose.

Un studio français aux manettes !

Game Source Studio est un studio de jeux vidéo français. Encore méconnu, les développeurs nous offrent un jeu tactique de grande qualité. Si ce n'est pas pour l'histoire, la narration des missions est un délice ! Les textes sont particulièrement poétiques, calmes et posés et collent parfaitement aux cultures asiatiques. Graphiquement, sur la carte, l'attrait le plus important est de reconnaître les cases et ce qu'elles proposent comme effets, et c'est réussi. Le bestiaire, même s'il est peu varié, fait référence au folklore et propose des idées intéressantes.

Le design des cartes est réussi également. Même s'il pourrait sembler assez basique, je trouve les cartes agréables et leurs effets en combat sont sympathiques. Les effusions de sang donnent une sensation de satisfaction à l'élimination.

Comme toutes les musiques dans les jeux vidéo, elles sont souvent répétitives. Le doux instrument à cordes utilisé dans vos missions est un pur bonheur comparé au grand malheur des monstres qui vous attendent. Une autre boucle musicale se lance quand vous êtes poursuivis par des ennemis.

Mahokenshi, Test Mahokenshi, Review Mahokenshi, Game Source Studio, Iceberg Interactive, Deckbuilding, Deckbuilder, tactique, Tour par tour

Le rendu de Mahokenshi se veut très honorable compte tenu du studio qui a développé le jeu !

Une grande réussite pour un petit studio !

Mahokenshi est une grande réussite. Là où je m'étais lassé pour One More Gate: Wakfu Legend, ce titre propose des défis qui collent à la définition de ce mot. Faire et refaire, tester et tenter, apprendre les voies du Mahoken, découvrir le gameplay de chaque personnage, tout y est pour pousser votre expérience. L'exploration est ardue. Vous devrez parfois compter le nombre de cases qui vous séparent de votre objectif, ou vous devrez étudier par quelle case passer pour éviter le regard pernicieux et monstrueux des ennemis. Les ressources facilitent votre progression, mais souvent, elles sont dans l’œil du cyclone. Mahokenshi propose un choix varié et variable de possibilités. Il ne tient qu'à vous de conquérir la carte, d'affronter tous les ennemis pendant que d'autres se renforcent, et bien d'autres mécaniques.

Mahokenshi, Test Mahokenshi, Review Mahokenshi, Game Source Studio, Iceberg Interactive, Deckbuilding, Deckbuilder, tactique, Tour par tour

Que vous fassiez la mission ou non, vos choix seront récompensés d'une manière ou d'une autre. Les combats sont agréables selon comment vous vous êtes préparés et quels tirages vous avez eus. La récompense suprême est de libérer les Îles Célestes du joug des forces du mal, mais c'est surtout de mettre la main sur ce jeu qui est gratifiant. Le petit plus pour vous donner envie, est la possibilité de créer vos propres missions et de tester les œuvres des autres joueurs. C'est parfois retors, mais l'être humain est doté d'une imagination illimitée !

Mahokenshi a tout d'un grand deckbuilding qui propose une grande variation dans ses missions.

Mahokenshi est disponible sur PC via Steam et Mac.

Tu aimes notre site et tu veux nous aider ?

Rejoins notre Discord pour postuler à la rédaction !

Tu n'aimes pas écrire ? Alors partage notre contenu ou rejoins nous sur nos Réseaux Sociaux !

Tu veux soutenir le projet, découvre notre Patreon !



8 Mahokenshi

  • Date de sortie (japon) : 01/10/2021
  • Date de sortie (Europe) : 01/10/2021
  • Développeur : Game Source Studio
  • Éditeur : Iceberg Interactive
  • Genres : Tour par tour, Tactique
  • Consoles : PC
  • Scénario 50%
  • Technique 80%
  • Gameplay 80%
  • Plaisir 80%
  • L'imbrication de tous les éléments
  • Le gameplay
  • L'écriture et la narration des textes
  • Construction aléatoire du deck
  • Le manque de fluidité dans la défausse des cartes
  • La pauvreté du scénario

Partagez l'amour du jrpg

Naturel
Naturel

Bonjour,
Laurent dit "Naturel" ou encore "Renault". Créateur de jeux de mots et à l'humour douteux, mais toujours drôle ! J'aime faire des rapprochement entre jeux vidéos et société.
Fan de la licence Final Fantasy par laquelle j'ai commencé à jouer aux RPG japonais, sans savoir que c'en étaient.
Mes jeux préférés sont FFVIII et Tales of Vesperia, mais amateur de tous jeux vidéos, exceptées les simulations sportives.

Laisser un commentaire