Accueil / Test d'Octopath Traveler sur PlayStation - Le papa du HD-2D a-t-il sa place sur les consoles de Sony ?

Test d'Octopath Traveler sur PlayStation - Le papa du HD-2D a-t-il sa place sur les consoles de Sony ?

Partagez l'amour du jrpg

Octopath Traveler est le début d'une histoire d'amour entre la nostalgie et notre époque. Après des sorties sur Nintendo Switch, PC et Xbox, c'est au tour des consoles de Sony de recevoir le RPG qui a marqué à jamais ces six dernières années. La Team Asano, forte d'une arme dont la maîtrise n'est plus à prouver, ouvre enfin la dernière porte pour tenter de toucher les joueurs PlayStation, du moins ceux qui n'auraient pas eu l'occasion de jouer à Octopath Traveler avant. Même si, stratégiquement, je vous avoue ne pas comprendre les choix de l'équipe, je suis tout de même heureux de voir que les fans de JRPG qui boudent la portable de Nintendo aient enfin un moyen de découvrir le soft sur un support japonais. Alors, permettez-moi de vous faire découvrir les raisons qui font d'Octopath Traveler, premier du nom, un incontournable sur PlayStation.

Raison 1 - Octopath Traveler ou L'amour du pixel

Octopath Traveler est une véritable prouesse visuelle. Au-delà de ses somptueux pixels, c'est une ode à la nostalgie qui ne se contente pas de recycler le passé, mais le sublime, le réinvente et le propulse avec brio dans notre époque moderne. On pourrait passer des heures à admirer chaque recoin, chaque texture, chaque jeu d'ombre et de lumière. C'est une invitation au rêve, un voyage visuel qui, dès les premières minutes, transporte dans un monde où chaque détail compte. Octopath Traveler démontre ainsi à quel point le pixel art peut être puissant et évocateur, surtout lorsqu'il est manié avec autant de passion et de précision.

Octopath Traveler

De plus, la puissance de la PS5 permet à Octopath Traveler de fonctionner sans accroc à des fréquences d'images élevées et stables. Les temps de chargement quasi inexistants rendent l'expérience de jeu fluide et ininterrompue, ce qui est particulièrement apprécié dans un RPG où les transitions entre exploration et combat sont fréquentes. Si vous avez la chance d'exploiter l'HDR de la console avec votre téléviseur, je vous conseille de baisser un peu la luminosité de votre écran et de retirer les ombres des bords pour un effet particulièrement somptueux.

Raison 2 - L'écriture

Vous savez à quel point, à la rédaction, nous sommes amoureux de l'écriture et de l'emploi de la langue française à des fins poétiques. La localisation d'Octopath Traveler dans notre langue est d'une justesse telle qu'on se demande si le soft n'a pas été pensé par des francophones de naissance.

Vous êtes un guerrier du nom d'Olberic. Vous étiez autrefois un preux chevalier qui a perdu son roi et son royaume lors d'un coup d'État sanglant. Aujourd'hui, vous n'êtes plus que le garde du corps et maître d'armes dans un petit village des Hautes terres. 'Dans quel but brandis-je cette épée ?' Cette question vous tourmente nuit après nuit. Mais un jour, un nom surgit du passé vous pousse à vous mettre en quête de la réponse…

Octopath Traveler

Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres à travers lequel les plumes derrière l'écriture du jeu prouvent qu'elles ont compris les attentes d'un joueur de JRPG, fan de narration et de poésie. Et même s'ils peuvent en vouloir aux développeurs d'avoir volontairement préféré segmenter le jeu en canaux pour chacun des personnages, la plupart d'entre eux bénéficie d'une écriture fine. Néanmoins, ce n'est pas le cas pour tous. Thérion, par exemple, est un voleur arrogant, doté d'un humour sarcastique. Il est irréfléchi, connu pour être un loup solitaire. Le problème avec ce personnage, c'est que son écriture frôle le stéréotype et crée un écart certain avec des personnages comme Primrose qui l'éclipse totalement.

Octopath Traveler

Bien sûr, tout n'est pas parfait dans le scénario d'Octopath Traveler. Le manque d'interactions certain entre les personnages se ressent cruellement. Ce n'est pas l'histoire d'un groupe humain ayant tous un but plus ou moins commun, mais celle d'un ensemble hétéroclite dont chaque membre suit son propre chemin. Mais en réalité, est-ce que cette possibilité ne serait pas plus réaliste ? Donnez-moi une raison pour qu'un voleur d'exception entretienne des relations profondes avec un homme adepte de la justice ? Ou même qu'une danseuse, à la limite de la prostitution, s'entende avec une femme adepte de l'Ordre de la Flamme que l'on considère comme une sainte ? Même si cette histoire dénote d'une époque imaginaire, les références au Moyen Âge, durant lequel les croyances poussèrent des gens à s'entretuer pour des raisons plus que futiles, changeraient drastiquement pour le bien d'un RPG ? Rassurez-vous, cela a déjà été le cas pour d'autres productions. Néanmoins, il en faudrait plus pour trouver que cette segmentation soit un si grand défaut.

Raison 3 - La qualité du gameplay

Ce qui me captive réellement dans Octopath Traveler, c'est son système de combat. Pour commencer, les affrontements se déroulent au tour par tour. Chaque personnage agit au moins une fois par tour, le plus rapide prenant généralement l'initiative, sauf s'il a opté pour une défense au tour précédent, ce qui le place en tête pour le suivant. Chaque tour, les personnages accumulent un point d'exaltation. On peut en stocker jusqu'à cinq et en utiliser jusqu'à trois à la fois pour booster temporairement les capacités des personnages : attaques, défenses, soins ou altérations d'état. De plus, chaque ennemi a une barrière de protection que l'on doit briser en exploitant ses faiblesses spécifiques. Une fois cette barrière brisée, l'ennemi devient vulnérable et est neutralisé pendant un tour.

Octopath Traveler

En réalité, si vous avez joué à Bravely Default, vous reconnaîtrez des similitudes entre ces jeux. En effet, le système de points d'exaltation permet une stratégie beaucoup plus profonde. Néanmoins, ce qui me charme le plus dans ces systèmes, ce sont les compétences appartenant aux classes. Nous ne sommes pas dans un RPG où seuls les noms des attaques diffèrent ; ici, nous remarquons que même ces compétences bénéficient de fonctionnalités différentes. Dans le cas de Primrose, par exemple, il s'agit de la possibilité de charmer des PNJ pour les utiliser en combat. Pour H'aanit, ce sont les ennemis qui sont recrutables et utilisables. Alfyn sera votre concocteur de potions et de mixtures en tout genre grâce aux ingrédients récoltés çà et là. Enfin, ce qui fait l'originalité du jeu, c'est la maîtrise de chaque gameplay de personnage à travers son cloisonnement.

Octopath Traveler

Étonnamment, Primrose bénéficie d'une compétence troublante. En effet, si vous avez décidé de ne pas la prendre dans votre équipe, sachez que c'est un grand tort. La Grâce Déroutante, compétence de notre danseuse, dévoile tout son potentiel en combat. Des effets aléatoires se déclenchent, tels que des bonus d'EXP, de PC et peuvent même faire apparaître, suivant votre chance, des gluants d'acier façon Octopath Traveler (des chats à besace). Vous ne pouvez pas imaginer la puissance de cette compétence, qui m'a parfois permis de gagner plus de cinq niveaux lors d'un seul combat… Une véritable bénédiction. Si je vous parle de cette particularité, c'est parce que les développeurs, dans le talent qu'on connaît à la Team Asano, offrent beaucoup de surprises à ceux qui prennent le temps d'étudier le jeu. Vous ajoutez à cela la possibilité d'assigner une classe secondaire à chacun de vos personnages et vous voilà face à une multitude de possibilités qui rend l'expérience tellement plus profonde et personnalisable.

Raison 4 - L'ambiance sonore

Que dire de la qualité de la bande-son d'Octopath Traveler ? Elle est tout simplement magistrale. La puissance musicale du jeu, que ce soit en combat ou lors de l'exploration, vous fera vibrer, soyez-en sûrs. Ce miracle, nous le devons au talentueux Yasunori Nishiki et à son équipe. Connu entre autres pour ses travaux sur Gravity Rush 2, son style s'inscrit dans le genre classique avec une utilisation marquée de la flûte, de quoi toucher nos cordes sensibles. La bande originale est orchestrale et, bien que nous soyons dans une production visuelle inspirée d'une autre époque, la musique a l'avantage de rendre les jeux de lumière et les dioramas encore plus stupéfiants. Dommage que la PlayStation 5 ne possède pas de sortie optique, espérons que la suivante offrira cette possibilité pour profiter encore un peu plus de ce travail d'exception.

Raison 5 - La richesse du monde

Octopath Traveler ne se contente pas de vous émerveiller par ses graphismes et son ambiance sonore ; il vous plonge également dans un monde riche et diversifié, regorgeant de quêtes secondaires et de personnages. Chaque village, chaque forêt, chaque grotte est minutieusement conçue pour offrir une expérience de découvertes.

Les quêtes secondaires, loin d'être de simples tâches répétitives, permettent de rajouter du corps au tout. Par exemple, en explorant une ville, vous pourriez rencontrer un marchand qui vous demande de retrouver un objet particulier, ou un villageois en détresse recherchant un être cher. Ces quêtes ne sont pas seulement des moyens de gagner des des objets, elles permettent aux joueurs de s'inscrire un peu plus dans l'univers du jeu.

Octopath Traveler

De plus, chaque personnage principal a des talents uniques qui peuvent être utilisés en dehors des combats pour interagir avec le monde d'une manière spéciale. Par exemple, Olberic peut défier les habitants en duel pour accéder à de nouvelles zones ou secrets, tandis qu'Alfyn peut enquêter sur les antécédents des personnages pour découvrir des informations précieuses. Ces compétences ajoutent une couche supplémentaire dans la découverte de l'univers, rendant chaque interaction potentiellement significative.

Enfin, Octopath Traveler est parsemé de trésors cachés, de passages secrets qui récompensent les joueurs curieux et attentifs. Cette richesse et cette attention aux détails font de cette production une aventure où chaque détour et chaque interaction peuvent mener à un sentiment d'émerveillement en laissant tout juste ce qu'il faut de simplicité pour invoquer le sentiment d'un autre temps.

Conclusion - Octopath Traveler est-il indispensable sur PlayStation pour un fan de JRPG ?

J'aurais tendance à dire que si vous avez déjà joué au jeu sur une autre plateforme, eh bien non. Cependant, Octopath Traveler est un jeu qui a su bouleverser l'industrie du jeu vidéo grâce à son esthétique et son charme uniques, si bien qu'ils en ont déposé un brevet en nommant cette technologie la HD-2D. De nombreux studios se sont inspirés de cette tendance avec des jeux comme Eiyuden Chronicle, SacriFire, Cassette Beasts et bien d'autres. Rendons à Asano ce qui appartient à César : même si Octopath Traveler n'est pas indispensable sur les consoles de Sony, il n'en reste pas moins un incontournable, voire un futur classique qui prendrait place sur une famille de console ayant fait naître le JRPG en occident.

Tu aimes notre site et tu veux nous aider ?

Rejoins notre Discord pour postuler à la rédaction !

Tu n'aimes pas écrire ? Alors partage notre contenu ou rejoins nous sur nos Réseaux Sociaux !

Tu veux soutenir le projet, découvre notre Patreon !


8.8 Octopath Traveler

  • Date de sortie (japon) : 06/06/2024
  • Date de sortie (Europe) : 06/06/2024
  • Développeur : Square Enix
  • Éditeur : Square Enix
  • Genres : Tour par tour
  • Consoles : PS4, PS5
  • Scénario 70%
  • Technique 80%
  • Gameplay 100%
  • Plaisir 100%
  • La direction artistique
  • La solidité du gameplay
  • La narration
  • La qualité de la localisation française
  • L'exploration
  • Le manque d'interaction avec les personnages principaux

Partagez l'amour du jrpg

Kuro
Kuro

Enchanté, je suis le créateur de JRPGFR. Admirateur fervent de la culture pop japonaise, notamment des jeux de rôle japonais, j'ai l'ambition de partager ma passion auprès d'un public aussi vaste que possible. À l'âge de 37 ans, mon J-RPG préféré demeure Chrono Trigger ! Nous vous convions donc cordialement à nous rejoindre pour découvrir notre contenu !

Laisser un commentaire