Accueil / Test de SPYxANYA: Operation Memories — Bien essayé !

Test de SPYxANYA: Operation Memories — Bien essayé !

Partagez l'amour du jrpg

Nous connaissons désormais Bandai Namco pour ses adaptations d'animes en jeux vidéo. En général, l'entreprise opte pour une version combat ou RPG ayant pour but de donner un aspect ludique à une licence spécifique. Cependant, pour SPYxANYA, c'est une autre histoire. En effet, l'expérience que vous allez vivre n'est pas une histoire d'enquête profonde et pleine d'humour comme nous pouvons le voir dans l'anime, mais plutôt une simulation de vie, à travers les yeux d'Anya. Personnellement, même si j'ai passé de très bons moments sur le jeu, je ne peux m'empêcher de ressentir ce je-ne-sais-quoi de jeu-service mobile qui me reste en travers de la gorge…

SPYxFiller

J'adore les jeux de simulation de vie, comme Rune Factory ou Harvest Moon. Ces jeux offrent aux joueurs des mécaniques entrelacées qui les ramènent intensément dans la boucle de gameplay à chaque action. C'est un fait : les jeux de ce type ont l'avantage d'être assez diversifiés, mais ils tombent toujours dans cette répétition qui finit par avoir raison de ma patience. Si je vous parle de cela, c'est parce que SPYxANYA emprunte un système de calendrier, avec des activités sous forme de mini-jeux, des événements, et un approfondissement des relations avec les personnages qui vous entourent. Je n'ai pas vraiment compris pourquoi, mais il semble que les relations entre les personnages dans le jeu n'ont pas vraiment de sens. Nous sommes à un stade de l'anime où l'effet de surprise de cette famille improvisée s'estompe déjà.

Le principal problème que nous pouvons constater, c'est que le jeu se moque que vous connaissiez l'anime ou non. Anya est déjà dans son établissement scolaire. Les personnages, que vous y rencontrerez, ne bénéficient d'aucune introduction et leurs dialogues restent, malheureusement, très succincts. Si vous ne connaissez pas l'histoire de SPYxFAMILY, je me permets de vous en faire un bref résumé.

Spy x Anya

Durant la guerre froide, Twilight, un espion de Westalis, adopte le nom de Loid Forger pour se rapprocher de Donovan Desmond, un extrémiste d'Ostania. Pour renforcer sa couverture, il adopte Anya, une fillette capable de lire les pensées. Anya réussit à se faire choisir pour l'académie Eden en convainquant Loid de ses capacités. L'entretien de sélection à Eden nécessite une mère, poussant Loid à chercher une femme pour ce rôle. Ils rencontrent Yor Briar, une fonctionnaire de mairie discrète qui est en réalité une tueuse professionnelle. Anya, poussée par sa curiosité, convainc Yor de devenir sa mère. Ensemble, ils forment une famille improvisée, chacun dissimulant sa véritable identité.

Et le postulat de base est tout simplement génial ! Le problème réside dans le fait que c'est justement cette partie de l'histoire qui est la plus intéressante. Malheureusement, tout cela passe inexorablement à la trappe, créant un manque cruel de développement. En effet, votre mission sera de remplir un album photo de vos activités comme si vous étiez une famille normale. Le manque d'engagement du titre par rapport à la richesse du manga me questionne sur le réel public visé. Honnêtement, je n'en suis pas et je ne pense pas qu'un fan hardcore de la série le soit aussi. L'humour omniprésent, les quiproquos sur cette relation entre Loyd et Yor, la capacité d'Anya à lire dans les pensées sont autant d'éléments qui rendent cette série si particulière. Cependant, ces moments qui font tout le sel de l'anime, ne sont présents qu'en surface dans le jeu.

SPYxRépétitif

Le gameplay de SPYxANYA est tout juste moyen. Vous vivez votre petite vie en suivant un calendrier composé des activités hebdomadaires. Anya va à l'école durant la semaine et passe les soirées avec ses parents. Les week-ends, la famille Forger visite divers endroits pour prendre des photos. La photographie est un aspect central du jeu. En effet, ce dernier invite le joueur à capturer des moments mémorables pour compléter un album photo. Le soucis, c'est que la mission d'Anya, c'est de remplir son album… Et pourtant, c'est le joueur qui cadre pour elle. Chacune des photographies prises répondent à trois critères : l'angle, la netteté, l'émotion du sujet au moment de la capture. Un timing vous est imposé, ce qui rajoute de la difficulté. Chaque ajout dans l'album vous offrira des points Eureka. Si ce dernier rempli les trois critères, vous aurez des points bonus.

Spy x Anya

Les points Eureka (PE) sont la base de la boucle de gameplay dans SPYxANYA. Ils vous permettent de participer à des mini-jeux. Que ce soit la découpe de légumes avec Yor à la manière d’un Fruit Ninja très rigide, l’infiltration avec Loyd pour voler des œuvres d’art, ou les matchs de balle aux prisonniers, le jeu vous offre beaucoup d’activités secondaires. Chacune d’elles est assez diversifiée et se base généralement sur un timing. Le vrai souci, c’est qu’elles sont déconcertantes de simplicité malgré les trois niveaux de difficulté disponibles. De plus, pour en débloquer de nouvelles, vous devrez refaire les sorties en famille déjà terminées. Un aspect répétitif qui le restera, même avec l'ajout d'objets "Super Cools" à emporter en promenade.

Heureusement, SPYxANYA compte 15 mini-jeux, vous n’allez donc pas en faire le tour rapidement. Je peux aussi admettre que certains m’ont réellement amusé, comme le jeu de Beat’em up mettant en scène Yor dans sa magnifique robe noire. De plus, les mini-jeux sont un moyen de gagner des Points de Jeu (PJ). Ces derniers seront la monnaie principale pour acheter des tenues et des objets Super Cools qu'Anya pourra emporter en sortie. Les tenues sont assez réussies allant de la robe de soirée pour Yor, au costume chic pour Loyd, et la tenue de punk pour Anya est du plus bel effet. En outre, certaines tenues prodigueront des bonus à Anya, pour, par exemple, gagnez plus de PJ.

Spy x Anya

Au cours de vos activités dans SPYxANYA, vous n’acquérez pas seulement des PE ou PJ, le jeu vous offre également des tickets de tombola. En fonction de la boîte que vous choisissez, vous recevrez soit des PJ supplémentaires, soit une tenue aléatoire. C’est là que je pense que le jeu prend une mauvaise direction. On a l’impression que son architecture est conçue uniquement pour le public japonais, habitué à ce type de mécaniques. Des points pour débloquer des niveaux, des niveaux pour gagner de la monnaie en jeu et des tickets pour le Gacha… On a l’impression d’avoir coché toutes les cases. En fin de compte, ce système n’est qu’un prétexte pour limiter la progression du joueur et prolonger considérablement la durée de vie du jeu.

SPYxANYA perd rapidement son charme et devient répétitif pour ne pas dire ennuyeux. Contrairement à des jeux comme Animal Crossing, qui réussissent à maintenir l’intérêt des joueurs grâce à une variété d’activités quotidiennes et un système de calendrier dynamique, ce jeu manque d’un système de gestion du temps efficace et ne parvient pas à intégrer des événements marquants qui font progresser l’histoire. On a souvent l’impression de revivre constamment la même journée avec une progression quasi inexistante et un nombre d’activités trop limité pour maintenir notre engagement.

SPYxTechnique

L’aspect artistique du jeu est magnifique et reste fidèle à l’œuvre originale, avec une modélisation 3D de bonne facture. Cependant, j’aurais aimé voir plus de précision et de détails dans les textures. L’expérience de certains mini-jeux est malheureusement gâchée par une caméra désagréable et des animations rigides. Malgré ces défauts, mon affection pour la franchise et la grande variété de tenues et de personnalisations disponibles pour les personnages ont réussi à améliorer mon expérience de jeu.

Spy x Anya

Au cours de mes sessions, j’ai été confronté à une multitude de bugs. Par exemple, des personnages non-joueurs se retrouvaient coincés dans les coins. De plus, les sons d’action persistaient même après la fin de celle-ci. Le comble était cette caméra récalcitrante qui se bloquait lors de moments d’infiltration. Quelle tare de constater qu’un jeu aux activités si limitées et cloisonnées puisse être si infesté de bugs. Pour couronner le tout, le jeu arrive à nous présenter des chutes de framerate, bien que fort heureusement anecdotiques, sur PlayStation 5 pour un titre qui propose des zones si restreintes…

SPYxConclusion

Bon, vous l'aurez compris, SPYxANYA est pour moi une véritable déception. Les adaptations vidéoludique d'animes et de mangas sont connus pour avoir des qualités assez médiocres. Assurément, elles sont là pour donner aux fans un médium supplémentaire qui permet de vivre des aventures différentes. Cependant, nous avons eu de belles surprises ces dernières années. One Piece Odyssey ou même plus récemment Sand Land, ont réussi à capturer la grandeur du matériel d'origine pour proposer une technique et une qualité de gameplay plus qu'acceptable. Pour une entreprise qui a le quasi monopole de ces adaptations, il serait intéressant de rehausser le contrôle qualité pour ne pas insulter de la sorte une œuvre qui ne le mérite pas.

Tu aimes notre site et tu veux nous aider ?

Rejoins notre Discord pour postuler à la rédaction !

Tu n'aimes pas écrire ? Alors partage notre contenu ou rejoins nous sur nos Réseaux Sociaux !

Tu veux soutenir le projet, découvre notre Patreon !


6.5 SPYxANYA

  • Date de sortie (japon) : 28/06/2024
  • Date de sortie (Europe) : 28/06/2024
  • Développeur : Bandai Namco
  • Éditeur : Bandai Namco
  • Genres : Simulation
  • Consoles : PS4, PS5, Switch, PC
  • Scénario 40%
  • Technique 90%
  • Gameplay 70%
  • Plaisir 60%
  • La direction artistique
  • Certains mini-jeux
  • Les tenues
  • Le personnages d'Anya toujours aussi drôle
  • Le système de calendrier
  • La limitation artificielle de la progression
  • Les bugs
  • La pauvreté de l'histoire contée
  • Trop répétitif

Partagez l'amour du jrpg

Kuro
Kuro

Enchanté, je suis le créateur de JRPGFR. Admirateur fervent de la culture pop japonaise, notamment des jeux de rôle japonais, j'ai l'ambition de partager ma passion auprès d'un public aussi vaste que possible. À l'âge de 37 ans, mon J-RPG préféré demeure Chrono Trigger ! Nous vous convions donc cordialement à nous rejoindre pour découvrir notre contenu !

Laisser un commentaire