Un souvenir d’enfance, quand nous avions tous en main ces petites bestioles virtuelles, nous devions les nourrir, jouer avec elle et ne surtout pas les laisser mourir … Voilà ce que void tRrLM(); //Void Terrarium nous propose mais d’une manière bien particulière !

La dernière fille de l’humanité, Toriko, qui ne peut pas vivre en dehors du terrarium. Cette dernière aura besoin de vous à travers vos voyages pour la maintenir en vie. L’atmosphère pesante, triste et mignonne du titre, nous pousse à être épris de compassion pour notre petite Toriko.

La petite femme frêle qui a besoin de votre aide un peu à l’image d’un Tamagochi.

void tRrLM
– Triste / Mignon / Contaminé –

Une petite fille dans un terrarium

Ce petit nid douillet nécessite de l’entretien, vous devrez donc au fur et à mesure de votre aventure, récolter des objets utiles à la construction et l’aménagement du terrarium. Comme le jeu est aussi un Rogue-Like, vous devrez parcourir les différents donjons à thème qui possèdent tous des particularités.

Dans void tRrLM(); //Void Terrarium, les donjons abritent donc des objets et des compositions qui vous aiderons dans votre Craft pour parfaire l’habitat de votre petite humaine fragile.

void tRrLM
– Du craft et de la construction –

Si le terrarium est fortement contaminé, une source peut révéler l’origine de la contamination. Si vous avez besoin d’un outil pratique, rendez-vous dans un donjon où les humains ont fabriqué des machines et des outils dans des temps anciens.

Les donjons changent de forme au fur et à mesure de votre exploration, vous aurez donc besoin de ressources pour prendre soin de Toriko et pour vous aider pendant votre exploration. Les objets apparaissent également au hasard. De vilains pièges peuvent soudainement apparaître dans le donjon. Donc, prenez garde à bien lire votre carte et avancer avec prudence.

Au temps en emporte le vent

Lorsque le temps se dégrade, par exemple lorsqu’il est nuageux ou orageux, une brume de spores contaminantes se forme. Des conditions météorologiques difficiles peuvent affecter l’exploration, et les objets se trouvant dans les donjons peuvent être plus contaminés que par temps clair.

Vous pouvez vous retrouver bloqué, ou vos ennemis peuvent être renforcés par la pollution. Cependant, certaines ressources sont plus faciles à obtenir en raison du mauvais temps. Le danger est largement récompensé, alors transformez le danger en opportunité.

– Mourir à chaque nouveau chemin –

La contamination se porte bien

Les objets que vous obtenez dans le donjon auront un niveau de contamination. Le niveau de pollution n’affecte pas seulement les robots, mais aussi les humains. Selon le niveau de contamination d’un objet, il vaut peut-être mieux éviter de l’utiliser.

Les objets contaminés deviennent souvent des performances particulières, il est donc important de savoir quand les utiliser.

Quand je vous parlais de Tamagochi …

Vous pouvez vérifier le statut de Toriko dans une interface affichée dans le coin inférieur gauche de l’écran. Il vous informera de toute anomalie de Toriko et du terrarium pendant votre exploration. Il sera nécessaire de rentrer si vous vous rendez compte que la situation commence à être critique.

Il faudra vérifier la faim, mais aussi la contamination du terrarium. Cela vous poussera, sans doute, à rentrer de vos explorations plus tôt que prévu.

void tRrLM
– Un Tamagochi pour les nostalgiques –

Une souris robotique, aussi fragile que sa protégée

Vaincre les ennemis dans le donjon et progresser aidera le robot à acquérir des compétences et à se mettre à niveau. Il existe de nombreuses compétences différentes qui sont efficaces dans les combats rapprochés et aussi à distance.

Bien que les compétences s’apprennent par monté de niveau, chacune des explorations reprendra depuis le départ. Vous vous retrouverez au niveau 1 avec la compétence de base. Autant dire que le soft ne vous donnera quasiment aucun sentiment de progression. Il est très difficile d’atteindre l’étage demandé et encore moins de looter l’objet nécessaire à la quête ! Un meilleur équilibrage aurait été bienvenu ! Dans le sens où le côté aléatoire du soft prend au moins les 3/4 du Gameplay.

Les explorations sont loin d’être une tâche simple. Vous devrez prendre garde à votre santé, mais aussi, à votre batterie qui fond comme neige au soleil. Aléatoirement, vous aurez la possibilité de ramasser des objets qui vous permettront de recharger tout ça. Jouer avec la chance rend, bien entendu, les choses très intéressantes ! 

Chaque ressource compte !

Les objets que vous obtenez dans le donjon seront utilisés pour améliorer vos soins et votre terrarium à la fin de votre exploration. Si vous mourrez durant votre exploration, tous les objets, que vous aviez, seront convertis en ressources.

En utilisant les ressources pour décorer le terrarium et créer des objets, vous aurez droit à des bonus de Craft. Comme par exemple, le fait d’agrandir de manière permanente votre inventaire en donjon et Dieu sait que c’est utile !

– Un système de ressource simple mais efficace –

Des lits pour se reposer, un stock de nourriture … périmée

Vous avez la possibilité de vous constituer des lits différents qui donneront à votre petit robot des bonus de défense facilitant ainsi vos différentes explorations. Toute la nourriture, emmagasinée dans le stock, subit aussi le pourrissement. Il faudra donc bien prendre garde à ne pas donner à Toriko de la nourriture avariée …

Toriko peut aussi tomber malade … Vous allez devoir vous improviser médecin pour lui concocter et lui administrer des traitements en tout genre contre les maladies toutes aussi farfelues les unes que les autres.

– Pauvre louloute … Elle est encore malade :S –

Que dire de mon expérience avec void tRrLM(); //Void Terrarium ?

Nous avons déjà vu ce genre de Gameplay dans des jeux comme Pokémon Donjon Mystère ou même dans Chocobo Mystery DungeonNous ne sommes donc pas trop dépaysés. Mais le vrai enjeu du soft n’est pas tellement la progression en donjon, mais plutôt de prendre soin de Toriko de la meilleure des manières.

Ce qui devait normalement être un jeu simple au Gameplay basique peut extrêmement rapidement se transformer en cauchemar et cela va de pair avec l’atmosphère que les développeurs ont intégrée dans void tRrLM(); //Void Terrarium.

Le robot que vous contrôlez est faible, trop faible, tellement que le die and retry est plus que présent. Ajoutez à cela une Toriko en papier plume qui vous obligera à rebrousser chemin (ou mourir) à un étage de votre objectif. Vous ressentirez la rage à son point culminent quand vous mourrez juste en face du loot qui devait faire l’objet d’un médicament pour Toriko.

Il faut être prévoyant, le plus possible, même si le jeu vous pousse à ne pas l’être. Vous pensez peut-être que faire des stocks de nourriture suffira … Et bien non ! La nourriture à une durée de vie (chaque fin de donjon supprime un point de durée de vie) et donc il faudra souvent remplacer les stocks. Ajoutez à ça, une jauge de contamination pour les objets (même la nourriture), et vous aurez vite fait de passer votre temps à recommencer et encore … recommencer. Vous obligeant à faire des sauvegardes entre chaque donjon pour ressentir, un temps soit peu, un semblant de progression.

Pour Conclure

Malgré tout, l’ambiance musicale electro/dubstep, la direction artistique et la narration sont de bonne facture. Void tRrLM(); //Void Terrarium est réellement difficile, trop souvent punitif à cause d’une dimension aléatoire très mal équilibrée. Je ne conseille ce soft qu’à ceux qui ont du temps à tuer parce que la balance entre objectif et temps de jeu pour l’atteindre est beaucoup trop grand. (plus de 10 heures pour Looter un objet qui couvre une des conditions de la 2ème quête … cela va sans dire).

Nous pouvons comparer la difficulté à un jeu comme The Binding of Isaac, mais celui-ci, inclut un gameplay d’action qui déterminera votre issue à travers la finesse de votre skill … Le tour par tour de Void Terrarium, le gain de compétences et d’objets aléatoires n’aide pas à sortir son épingle du jeu dans les moments les plus hardcore.

N’hésitez pas à réagir à nos articles sur la page Facebook de JRPGFR !

Soutenez JrpgFR sur Tipeee


À propos du jeu

  • Résumé Void tRrLM() ; //Void Terrarium sera lancé en Europe le 10 juillet. Derrière ce titre étrange se cache un jeu créé par Masayuki Furuya, également auteur de htoL#NiQ : The Firefly Diary et A Rose in the Twilight.
  • Support(s) Switch, PS4
  • Éditeur(s) / Développeur(s) NisAmerica
  • Genre(s) RPG
  • Sortie 10 juillet 2020

6.8/10

Avis de la rédaction

PLUS

  • Gameplay complet (Donjon – tamagochi – gestion – survie – RPG)
  • Longue durée de vie
  • Donjons difficiles en comparant avec les autres jeux du genre
  • Une ambiance musicale aux petits oignions

MOINS

  • Punitif à cause de l’aléatoire
  • Cartes répétitives
  • Le jeu plante de temps à autres