Bonjour à toutes et tous. Je suis heureux de vous retrouver pour ce test de Soul Hackers 2 réalisé en collaboration avec Kuro. Le titre d'Atlus fait suite à Shin megami Tensei : Soul Hackers sorti en 1997 au Japon sur Sega Saturn. Il se place en tant que sous licence de la série des Devil Summoners, elle-même étant une sous licence de la série Shin Megami Tensei, à l'instar des excellents jeux Persona. Que vaut donc cette œuvre après le carton qu'a réalisé Persona 5 et plus récemment, Shin Megami Tensei V ? Découvrez-le en poursuivant votre lecture ! 

Test de Soul Hackers 2
Ringo

Histoire

Vous incarnez Ringo, un être charismatique et artificiel qui découvre le monde des humains et des démons comme un nouveau-né pourrait le faire. Ringo est un être créé par Aion au même moment que Figue, qui vous accompagne dans votre mission. Aion est une intelligence artificielle supérieure qui prédit l'apocalypse imminente du monde des humains et qui ordonne à Ringo et Figue de l'empêcher.

Test de Soul Hackers 2

L'histoire se construit autour d'une confrontation entre deux factions. La société fantôme qui veut mettre la main sur les covenants pour invoquer L'Être Suprême en vue de détruire le monde pour le reconstruire, et la faction nommée Yatagarasu qui au contraire veut garder le monde tel qu'il est, en tentant de changer les choses.

Cette confrontation implique des conflits entre les différents personnages du titre. Le Masque de Fer, un Invocateur de démons respecté de la société fantôme, veut prendre possession des covenants pour de mauvaises raisons. Suite à cela il décide de tuer toutes les personnes en possédant un.

Test de Soul Hackers 2
Masque de fer et Zenon

C'est là que Ringo intervient, en tant que Hacker d'âme pour ressusciter ces personnes. Celles-ci deviendront ses alliés ainsi que ceux de Figue pour arrêter le Masque de fer dans son macabre dessein.

Test de Soul Hackers 2
S.R de la société fantôme a tué Milady

Le concept est vraiment cool, il faut l'avouer ! Vous serez vite lancé dans une course poursuite afin de stopper l'effet papillon qui apportera le chaos. Vous croiserez la route de personnages complexes et qui deviendront attachants à la condition que vous preniez la peine de faire connaissance avec leur passé.

Test de Soul Hackers 2
Saizo et Ash

De plus, l'histoire est bien rythmée et la narration est de bonne facture. L'humour est omniprésent, mais vous ne serez pas épargnés par la tristesse et les cas de conscience difficiles. L'histoire est très bonne, Atlus ne ternit pas sa réputation.

Ce qui est intéressant dans l'histoire de Soul Hackers 2, c'est que l'enjeu, bien qu'il soit de taille, arrive à rester à l'échelle humaine. Les rapports entre les personnages sont ce qui tisse la narration du jeu. Avoir un ancien ami dans la faction ennemie est possible. Ce qui donne lieu à des interactions intéressantes et chargées émotionnellement.

Je me suis surpris à vouloir qu'un personnage change de faction pour voir un sublime Happy End, mais nous connaissons Atlus pour sa capacité à inclure des choix difficiles à la hauteur de ce que nous pourrions vivre dans la vraie vie. C'est donc par ce fait que nous arrivons clairement à nous identifier aux personnages et par force des choses à s'y attacher.

Test de Soul Hackers 2
Ash (société fantôme)

Les portions de narration restent tout de même assez courtes, ce qui n'est pas un défaut, à partir du moment où elles sont de qualité. Comme nous avons à faire à un D-RPG classique et non à un Persona, ce serait injuste de le juger dans ce sens car le soft n'a pas la prétention d'être un clone et c'est d'ailleurs ce qui en fait sa force.

Test de Soul Hackers 2
Discussion au refuge

Ambiance générale du jeu

L'aventure se déroule dans un Japon futuriste et coloré, où règne une ambiance dans laquelle l'humanité est devenue léthargique et stagnante. Tout cela crée une ambiance un peu particulière. La population est divisée entre ceux qui subissent, ceux qui veulent mener ce "monde pourri" à sa destruction et ceux qui veulent empêcher que cela n'arrive. Tout ça n'est pas gai en effet, mais le charisme des personnages et l'humour de Ringo sauvent un peu de la dépression ! Les robots ayant en grande partie pris la place de l'humain sur le marché du travail, les invocateurs de démons sont nombreux à louer leurs services afin de subsister.

Test de Soul Hackers 2
Ambiance futuriste

Les démons

Les créatures mythologiques prenant naissance dans la série des SMT viennent assombrir encore un peu plus l'ambiance du jeu. Des anges, des démons et des monstres bizarres avec leurs origines venant de toutes les mythologies, philosophies et religions du monde feront partie de votre histoire.

Ce côté didactique de la culture du monde est toujours bien présent dans Soul Hackers 2. Les jeux Atlus sont souvent des puits de connaissance pour peu qu'on s'y intéresse. Le seul problème de ce nouvel opus est que les démons sont moins représentés que dans les autres titres de l'univers SMT, car ici, ils ne sont que de simples accessoires pour les personnages jouables.

Test de Soul Hackers 2
Le célèbre Jack Frost, mascotte de la licence

Gameplay

Exploration de la ville

L'exploration ici se veut limitée à l'image d'un D-RPG tel que Persona Q ou bien Etrian Odyssey, mais avec des déplacements libres et non en case par case. Cependant, pour un jeu de cette envergure, et en qui plus est en 3D, les zones accessibles sont relativement petites et la caméra nous boude une partie du panorama.

En ville, vous sélectionnerez les zones dans lesquelles vous voulez vous rendre via un menu. Vous aurez la possibilité de vous déplacer dans des bribes de rues afin de trouver les personnages de vos requêtes, mais cela restera encore une fois restreint. Souvent, ces personnages se trouveront sous vos yeux, marqués d'une icône, vous les trouverez sans véritable recherche.

À titre personnel, j'appelle cela du meublage. Vous passerez le plus clair de votre temps en donjon, car l'agencement des zones de la ville ne pousse pas à l'exploration. Peu de mystères et aucun objet à ramasser, mais je vous conseille tout de même de discuter avec tous les PNJ pour ne rater aucune fonctionnalité qui pourrait vous être d'une grande aide.

En effet, les aides visuelles des JRPG actuels ne sont que très peu présentes dans les villes, et il va souvent falloir revenir dans les menus pour vous rappeler des informations importantes quant à la suite de votre progression. Ce n'est pas un mauvais point, cela vous pousse à vous imprégner du lore et à adopter une démarche active dans vos différentes aventures, car parfois, les aides ne sont pas nécessaires et rendent la progression beaucoup trop simple.

J'arrive donc à la conclusion, en analysant tous ces points, que le jeu semble plus approprié à une console portable. Néanmoins, je ne me braque pas pour si peu, tant notre plaisir de jouer est grand !

Test de Soul Hackers 2
Carte de la ville

Les activités en ville

Vous trouverez dans les différentes zones de la ville, toutes sortes de lieux incontournables à l'enrichissement de votre expérience de jeu. Entre autres, les inévitables magasins vendant des items de combat, la boutique d'amélioration de vos armes (appelées COMP et dont nous parlerons plus loin), le Club Crétacéous (une sorte de guilde vous proposant des requêtes), le refuge pour vous reposer, débriefer et manger, ou bien le Cirque Goumaden, ce dernier vous permettant de fusionner vos démons, mais aussi, la boutique Yang Yang vous permettant d'acquérir des objets spéciaux moyennant un certain nombre d'items et des yens.

Les COMP !

Les COMP sont les armes des invocateurs de démons. Ils servent à invoquer leurs démons en combat. Dans le cas de votre groupe où l'âme de vos amis a été piratée par Ringo, les démons ne sont pas invoqués, mais vos personnages usent tout de même de leurs compétences. Les démons sont dans ce cas, devenus des équipements pour vos armes. Ils peuvent néanmoins se manifester pour partir explorer les donjons ou vous offrir des récompenses en montant de niveau.

Test de Soul Hackers 2
Comp de Ringo

Les Comp peuvent être améliorés au Comp Smith par Tatara. Moyennant objets plus ou moins rares et argent, vous pourrez augmenter leurs statistiques de combat, ajouter des emplacements pour d'autres équipements, apprendre des compétences passives, augmenter le rang de vos affinités élémentaires ou même apprendre des attaques uniques !

La fusion de démons chez Victor

Une fonctionnalité incontournable de l'univers SMT est la fusion de démons. Vous avez la possibilité de croiser vos créatures pour en faire naître de nouvelles. C'est une composante importante car elle détermine, en autre, la composition de vos attaques élémentaires disponibles, mais aussi, elle vous sera d'une grande aide pour monter rapidement le niveau de vos créatures.

La nouveauté dans cet opus est l'affichage de fusions recommandées qui vous aideront dans vos choix. Il vous sera aussi possible d'exécuter des fusions spéciales débloquées dans la matrice de l'âme. Celles-ci seront plus puissantes que les fusions normales. Vous pourrez, aussi, via une interface de recherche trouver des démons correspondants à vos besoins.

Un peu de détente !

Entre les phases de donjons, quoi de mieux pour l'équipe que d'aller picoler au bar du coin pour faire plus ample connaissance. Discutez avec les membres de votre groupe afin de resserrer vos liens et pouvoir accéder plus profondément à leur matrice d'âme dont nous détaillerons la substance plus loin dans l'article !

Les donjons !

Loin de vouloir faire un parallèle scabreux avec le Memento de Persona 5, nous ne pouvons pas non plus exclure leurs similarités. Les donjons se découvrent au fur et à mesure de leur exploration. Affichant ainsi une carte des lieux jusqu'à sa découverte totale. Globalement, l'exploration de donjon reste assez simple par rapport à un SMT 3 qui se voulait plus labyrinthique et plus profond.

Test de Soul Hackers 2
Donjon ligne 14

L'exploration démoniaque

Au début de la visite d'un donjon, Ringo envoie vos démons explorer les lieux. Tous vos démons que vous croiserez lors de vos pérégrinations auront des avantages différents à vous proposer. Il est possible qu'un démon vous propose des objets, de l'argent et des objets de quêtes. Il sera aussi possible qu'il soigne vos PV ou vos PM. Il se peut aussi que ces démons vous proposent de négocier avec un autre démon pour qu'il rejoigne votre collection.

Car oui, dans Soul Hackers 2, la négociation est extraite des combats et devient une fonctionnalité de l'exploration. C'est sans doute ce dernier point qui est le plus regrettable. En effet, les combats s'en voient simplifiés et la négociation est totalement dénuée de challenge. Pour négocier, il suffira de donner des PV, de l'argent ou des PM et vous recruterez à coup sûr le démon en question.

La matrice de l’âme

Il existe en effet les différents donjons de l'histoire, mais aussi, la matrice de l'âme. Celle-ci est composée d'une série de donjons représentant l'âme de chacun des personnages de votre équipe. Ils existent pour tisser l'histoire de chacun d'eux au fur et à mesure de votre avancée dans l'histoire principale. Le niveau d'âme que vous augmenterez grâce aux interactions avec vos membres d'équipe lors des portions de narrations ou lors d'un moment privilégié passé au bar sera la clef qui vous permettra de pénétrer plus profondément dans le donjon de chacun d'eux. Ce sont les réponses données par Ringo lors des dialogues qui affecteront le niveau d'âme d'un personnage en particulier. De plus, une section requête propre à la matrice est présente. Ces requêtes vous permettront de débloquer des démons spéciaux et des compétences passives propres à vos personnages. En fonction de vos points d'âme, vous pourrez également acquérir des compétences du leader, qui améliorent considérablement le gameplay en combat.

Test de Soul Hackers 2
Compétences du Leader

Des fonctionnalités d'exploration

Plus vous vous aventurerez profondément dans les donjons de chaque personnage, plus vous débloquerez des compétences supplémentaires utiles à l'exploration de donjon dans sa globalité. Déplacements plus rapides, ralentissement des démons… ne sont que deux exemples de compétences que vous pourrez récolter lors de votre exploration.

Pour conclure les donjons dans Soul Hackers 2 sont d'une richesse insoupçonnée, on déplorera seulement le caractère simpliste de la négociation devenant une fonctionnalité intégrée à l'exploration.

Test de Soul Hackers 2
Acquisition d'une compétence en exploration

Le combat et ses subtilités

Se battre c'est bien, réfléchir c'est mieux

Pour prendre l'avantage au combat, déclenchez-le en entaillant l'ennemi sur le terrain. Le fait de frapper un ennemi avant de commencer un combat vous permettra de le débuter avec une attaque globale sur tous les ennemis. Il sera utile d'en abuser vu la complexité des combats et ce, même en mode de difficulté normale.

La conjuration

Ici, pas de braquage à la Persona 5 mais des conjurations. Quand vous touchez le point faible d'un ennemi, vos démons sont invoqués pour une attaque groupée à la fin du tour. Plus vos combos s'enchaînent durant un tour, plus la conjuration est puissante. De plus, si vous montez vos démons suffisamment, ils débloqueront des maîtrises qui apparaîtront sous forme de QTE durant la conjuration donnant lieu à des attaques supplémentaires basées sur le type de maîtrise.

Test de Soul Hackers 2
Conjuration

Un avantage certain, une grande première pour un jeu Atlus

Pour ceux qui connaissent bien les affinités de l'univers MegaTen, vous ne serez pas dépaysés. En effet, tout ce que vous connaissiez par le passé se retrouve dans ce nouvel opus. Le Press Turn de la série des SMT manque par contre à l'appel. Les ennemis n'ont pas accès aux mêmes avantages que vous. Là où par le passé les démons adverses pouvaient user du Press Turn ou de toutes autres fonctionnalités similaires des spin-offs de SMT, ici, il n'en est rien. A contrario, les boss possèdent des compétences leur permettant de frapper plusieurs fois de suite, ce qui palie un peu ce manquement.

Le jeu n'en reste pas moins difficile

Enfin, il est important de comprendre que ce Soul Hackers 2, même s'il se veut plus accessible que les autres projets d'Atlus, n'en reste pas moins difficile. Il va falloir vous familiariser avec les affinités de type et l'analyse des démons en profondeur pour vous sortir de situations compliquées. La difficulté réside aussi dans le fait que vos PM sont une ressource importante qui se recharge que très rarement à travers votre exploration (grâce à vos démons partis explorer le donjon ou par de rares objets de soin). Il faudra donc, en combat, analyser la situation pour choisir de manière subtile les attaques en fonction de leur coût en PM. Heureusement, Soul Hackers 2 nous donne tout de même cette satisfaction de pouvoir (rarement) recharger nos PM en donjon, ce qui est très rare dans les productions d'Atlus.

Test de Soul Hackers 2
Exploiter les faiblesses ennemies

Des options ergonomiques qui se méritent !

De nouvelles compétences se débloqueront au fur et à mesure de votre progression. Comme la possibilité d'équiper plusieurs Arcanyx (joyaux augmentant vos affinités de types) ou même de pouvoir changer de démon en cours de combat via les compétences de Ringo nommées Compétences du Leader. Tout cela n'a l'air de rien, mais c'est tout de même très utile dans la confection de votre équipe de démons. Se dire que tous les types nécessaires ne doivent pas se retrouver dans quatre démons a quelque chose de rassurant. Le fait que toutes ces fonctionnalités ne se trouvent pas dès le départ dans le gameplay permet au joueur d'être à l'aise dans l'utilisation de chacune d'elles. C'est une procédure que j'apprécie énormément surtout pour ceux qui ne connaissent rien de l'univers MegaTen.

Des ennemis rares au pattern intelligent

Dans les donjons, vous trouverez des ennemis "Gold" qui vous donneront des objets de valeur. Mais les plus dangereux sont les ennemis mauves. Ceux-ci sont mieux travaillés dans leur "build" et peuvent être de véritables challenges grâce à leurs interactions les uns avec les autres. Suppression de faiblesses d'affinité, soin, invocations… autant de possibilités qui vous feront perdre vos cheveux. Mais si vous les analysez correctement, ces interactions peuvent être d'une grande aide dans la constitution de votre propre build. Dans les jeux Atlus, rien n'est difficile juste pour le fun, il y a toujours un côté didactique à ne pas négliger.

Graphismes

Le style est un mélange de Persona et SMT avec une ambiance sombre contrastée par des couleurs vives et fluorescentes. Shirow Miwa, connu pour sa participation dans FFVII Advent Children, ainsi que dans des mangas de Square Enix est le chara-designer du titre. Il a su faire ressortir le charisme des personnages par leur style vestimentaire atypique et l'originalité de leur COMP.

Les donjons, quant à eux, ne se distinguent pas par leur qualité visuelle. Surtout dans La Matrice de l'âme, qui est un vaste donjon unicolore et terne. Globalement, les donjons ne brillent pas par leur originalité. Compte tenu du fait que nous passons la plupart du temps à les explorer, nous aurions préféré plus de variété et de dépaysement. C'est un gros point noir du titre, d'autant plus qu'Atlus a déjà fait bien mieux dans des softs comme Etrian Odyssey ou SMT3 qui sont des productions sorties il y a longtemps.

Les démons, par contre, sont magnifiquement bien réalisés. Une adaptation a cependant dû être faite pour coller avec cette nouvelle direction artistique. Et nous sommes d'accord pour dire que c'est une véritable réussite.

Les animations en combat brillent par leur fluidité et leur technique. Grâce à cela, nous avons le droit à des attaques qui donnent aux combats un véritable sentiment d'impact. C'est un vrai plaisir d'enchaîner les combats pour voir les démons et les personnages pourtant si statiques lors des cinématiques prendre vie le temps d'un instant. Les cinématiques, quant à elles, sont peu nombreuses mais qualitatives.

En définitive, nous pouvons dire que le jeu est de bonne facture visuellement, bien que nous sentons que le soft n'a pas bénéficié du même budget que pour Persona 5. Nous ne pouvons pas dire que c'est une catastrophe, loin de là, mais le manque de variété nous laisse sur notre faim.

Test de Soul Hackers 2
Âme de Arrow

Musique

Keiichi Okabe est le compositeur de Soul Hackers 2. Il a participé à la composition musicale de la série Drakengard, de Nier et de Tekken. La musique du jeu n'est pas transcendante mais tout de même agréable. Elle a un côté jazzy qui me plaît particulièrement. On sent le côté "futuriste" mais en même "Old School" qui offre un mélange bien dosé de rythme et de calme. La musique vous détend afin que vous puissiez vous concentrer sur vos explorations et vos combats. Le fait qu'elle ne soit pas trop envahissante colle avec l'ambiance du jeu. Mais nous aurions apprécié plus de dynamisme lors des combats ou des scènes fortes pour nous faire ressentir des émotions.

Dans l'ensemble, l'ambiance sonore est acceptable, mais il manque à certaines scènes des ambiances que l'on pourrait qualifier d'épiques.

Conclusion

Soul Hackers 2 est un D-RPG de la nouvelle génération. Reprendre un système vieux comme le monde était un pari osé. En y incluant les techniques actuelles, l'alchimie opère. À travers son gameplay sans fausse note, ses innombrables quêtes, son système de COMP, ses centaines de Démons, ses donjons labyrinthiques et son opulence d'objets de toutes sortes, Soul Hackers 2 vous enivre de contenus. Tout cela pour dire que le caractère addictif du jeu n'est plus à prouver. On déplorera tout de même le manque de variété dans les donjons, mais à l'heure où vous nous lisez, nous n'avons jamais joué à un D-RPG de cette qualité et celle-ci efface naturellement ses quelques défauts.

Pour en savoir plus sur ce jeu ou cette licence, vous pouvez aussi suivre ce lien !

Réagissez à nos articles sur Twitter avec le hashtag #jrpgfr !

Réagissez à nos articles sur notre page Facebook !

Si tu veux rejoindre l'équipe de rédaction, postule ici !

Soul Hackers 2
8.5

Un D-RPG qui fait la différence !

  • L'intrigue
  • L'opulence du contenu
  • L'ambiance sombre
  • Le système de combat
  • Le système de COMP
  • Le chara-design
  • La multitude de démons
  • La bière du bar Heidrun
  • Le manque de variété dans les donjons
  • L'ambiance musicale un peu discrète
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Flynn

administrator
Je m'appelle Guillaume et je suis un grand fan de jrpg depuis maintenant près de 25 ans. Mon premier jeu a été pokemon version bleu et je suis rapidement passé à la saga final fantasy et Tales of dont je suis fan inconditionnel.