Menu Fermer

Comment le JRPG peut changer votre vie (En mieux) !

jrpg

Le JRPG est pour moi le meilleur genre de jeux vidéos qu’il puisse exister à ce jour. Vous me prenez pour un fou, lisez plutôt la suite. Ce genre venu d’asie à tout pour plaire aux plus intelligents d’entre vous. Car oui, il faut être un minimum réfléchi pour apprécier ce genre à sa juste valeur.

Le JRPG a changé ma vie et peut-être la votre aussi.

SOURCES
https://www.ign.com/wikis/shin-megami-tensei-persona-4-golden/Magic_Skills
https://en.wikipedia.org/wiki/Role-playing_video_game
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27anime_bas%C3%A9s_sur_des_jeux_vid%C3%A9o

Introduction

Il faut du temps pour comprendre certaines choses, même si l’on n’est pas capricieux, le jeu vidéo a tendance à se casualiser. Nous sommes des êtres humains. Et qui dit humain dit que nous avons besoin de découverte, de regarder avec des yeux d’enfant ce que nous ne comprenons pas pour en trouver un sens. La recherche est donc pour nous ce qu’est la carotte au bout du fil accroché à l’âne du berger. Notre envie de vérité est donc ce qu’il y a de plus fort et de plus gratifiant pour nous. Mais cela, s’il est exécuté sans peine, ne nous libère pas d’une certaine frustration.

Vous comprendrez pourquoi cette image en lisant la suite … !

Le JRPG comme son nom l’indique est un jeu de rôle et qui dit jeu de rôle, dit aussi que nous nous personnifions à l’intérieur d’un personnage qui possède des atouts que nous ne possédons pas dans la vie réelle.

Mais ce n’est pas tout, ces atouts sont aussi la matière première de notre quête, nous rendre plus forts, c’est ce qui nous porte à travers ces compétences que l’on se plait à utiliser. le jeu d’action classique ne vous procure pas de questionnements, vous vous contentez de chercher une arme plus puissante pour venir à bout des Boss les plus résistants. Le jrpg ne vous laisse pas le choix, vous allez devoir devenir plus intelligent, plus observateur et surtout beaucoup plus fort mentalement.

Les compétences

Dans un JRPG, les compétences sont des actions actives ou passives qui peuvent être utilisées seules ou synchronisées avec d’autres. Elles peuvent posséder des types et avoir des bonus ou des malus. A titre d’exemple, l’excellente série Shin Megami Tensei, utilise les compétences comme le centre de son gameplay. Regardons plutôt l’exemple suivant : nous voyons que les compétences, appelées Spells, sont de type élémentaire. Ce tableau reprend les Spells élémentaires de type Feu (Shin Megami Tensei : Persona 4).

SkillCostEffect
Agi4 SPLight Fire Damage to 1 foe
Agilao8 SPMedium Fire Damage to 1 foe
Agidyne12 SPHeavy Fire Damage to 1 foe
Ragnarok48 SPSevere Fire Damage to 1 foe
Maragi10 SPLight Fire Damage to all foes
Maragion16 SPMedium Fire Damage to all foes
Maragidyne22 SPHeavy Fire Damage to all foes
Burning Petals34 SPSevere Fire Damage to all foes

Ces attaques vont pouvoir à la manière d’un jeu d’échec ou de stratégie faire découvrir aux joueurs quelles sont les faiblesses de l’adversaire. Par tâtonnement, vous allez, peu à peu, faire tomber le masque des ennemis et découvrir la meilleure manière de le mettre au tapis.

D’autres jeux tels que Pokémons, Dragon quest Monster, Monster Hunter, The Legend of Heroes et j’en passe, basent leur gameplay tout entier sur cette découverte. Cette recherche de la vérité, cette optimisation qui fera de vous un combattant incroyablement expérimenté de par ses erreurs.

L’erreur, c’est forcément ce qui nous rend fort dans le JRPG !

jrpg

Pour pouvoir percer à jour votre assaillant, il va falloir vous armer de patience. Vous allez perdre, souvent, parfois même en ne comprenant pas les raisons de votre défaite. C’est le pouvoir du JRPG, comme un jeu de briques de votre enfance. Ce même jeu qui vous empêchait de mettre le bloc carré dans un orifice en étoile.

L’apprentissage est une composante importante, si ce n’est capitale pour parfaire votre personnage dans ce genre de jeu. Après avoir essayé, un bon millier de fois, de faire correspondre toutes vos formes avec tous les emplacements, vous comprenez qu’un cercle est un cercle et une étoile, une étoile. Il en va de même pour le JRPG mais, les multitudes de combinaisons ne se résument pas qu’à quelques formes.

Le tour par tour plus riche que l’action

Les RPG japonais modernes sont plus susceptibles de proposer des combats au tour par tour, tandis que les RPG occidentaux modernes sont plus susceptibles de proposer des combats en temps réel. Dans le passé, l’inverse était souvent vrai : les jeux de rôle d’action en temps réel étaient beaucoup plus courants parmi les RPG japonais sur console que les RPG occidentaux sur ordinateur jusqu’à la fin des années 1990, car les manettes de jeu étaient généralement mieux adaptées à l’action en temps réel que le clavier et la souris.

Il existe bien sûr des exceptions, comme Final Fantasy XII qui propose des combats en temps réel et The Temple of Elemental Evil, un RPG occidental moderne qui propose des combats au tour par tour.

Mais le choix à la base de l’histoire était clairement technique. L’utilisation du tour par tour découle de la facilité de développement de l’application. Pas de gestion de collision, pas de programmation de mouvements, tout à l’air plus simple pour le développeur s’il choisit de faire de son RPG un tour par tour.

Shin Megami Tensei

Si le tour par tour est resté le centre de gameplay de pas mal de licences japonaise, c’est parce qu’ils ont trouvé la manière de le faire vivre, c’est parce que le jeu, s’il passe du côté de l’action perdra tout son intérêt.

Les exemples les plus marquants sont Pokémon, Shin Megami Tensei, Dragon Quest. Si du jour au lendemain ces licences voudraient passer au type action, il faudrait que les types, faiblesses, forces et éléments se retrouvent dans un gameplay de type combat en temps réel avec une multitudes de touches ou de combinaisons à utiliser, en même temps qu’une analyse des ennemis que l’on rencontre. Un vrai calvaire pour le joueur. Perdu dans toutes ces combinaisons sans pouvoir gérer l’adversaire.

Avoir un gameplay aussi riche que le tour par tour dans un jeu d’action n’est pas impossible mais il ne peut exister qu’avec des concessions comme dans la célèbre licence Tales Of.

L’action n’est pas une mauvaise chose

Les JRPG d’action ne sont pas de mauvais jeux, pour certains, ils sont même plutôt bons. Des exemples comme Monster Hunter ou même la série des Tales Of, ont en leur sein une mécanique excellente qui pousse le joueur à réfléchir tout en étant actif et à se préparer correctement avant d’engager une bataille.

Ces jeux se basent aussi sur une dimension Forces/Faiblesses, ce qui pousse le joueur à toujours évaluer la situation pour faire les bons choix. Mais comme encore une fois, le gameplay est actif, cela limite grandement le panel de possibilités et ne sollicite qu’une infime partir de vos compétences de réflexion.

Le JRPG n’est pas que Technique, il est aussi romantique.

Comme le dit notre Alexandre Astier nationnal, “Rien n’est plus beau que le charme d’un manga”. Les mangas et les JRPG sont étroitement liés. A tel point que la série des Final Fantasy fut, pour la plupart de ses opus, inspirée de l’univers des films d’animation de Myasaki.

Dans le conscient collectif, on se pose souvent la question de savoir quelle production est sortie en premier. Exemple pour pokémon, c’est l’animé d’abord ou le jeu ? Il faut savoir que le JRPG a donné naissance à beaucoup de manga et pourtant, les mangas ne sont pas livre éducatif sur la statégie élémentariste. C’est bien pour le scénario, l’univers, les personnages et leur histoire dans lesquels ces mangas puisent leur inspiration.

Voici quelques exemples d’animés/manga tirés de JRPG

  • Animal Crossing
  • Ar tonelico
  • Arc the Lad
  • Blue Dragon
  • Chrono Trigger
  • Dragon Quest
  • Final Fantasy: Legend of the Crystals
  • Final Fantasy VII: Advent Children
  • Fire Emblem
  • Last Order: Final Fantasy VII
  • Makai Senki Disgaea
  • Pokémon
  • Star Ocean EX

Autant dire que le genre n’est pas qu’un ensemble de jeux vidéo techniques, il est aussi le moyen de rentrer dans un univers romancé, complexe avec une trame, des personnages intéressants et des rebondissements scénaristiques. Nous sommes clairement au niveau de l’histoire face à une production artistique digne des meilleures sorties cinématographiques. Nous en avons d’ailleurs l’exemple avec final fantasy VII qui a influencé la suite du JRPG dans la création de cinématiques toujours plus belles et prenantes.

Pourquoi ce genre a-t-il changé ma vie

Le JRPG a changé ma vie, oui, parce que je suis d’un naturel curieux. Il n’y a pas d’autres genres qui réussissent aussi bien à allier la stratégie à l’amour, la difficulté à l’histoire d’un personnage, une romance à une préparation mentale. Le genre est un genre complet, qui diverti mais aussi qui nous pousse à réfléchir, qui nous fait ressentir des émotions, un genre nous rendant vivant dans notre propre vie.

Je suis curieux de voir ce que peut donner l’apprentissage de pokémon aux jeunes enfants. Curieux de savoir à quel point le fait de travailler et d’habituer leur cerveau à des combinaisons complexes peut leur donner beaucoup de facilités pour leurs études futures. Et surtout comment, nous adultes, nous pouvons travailler notre cerveau avec des licences plus difficiles, nous aidant ainsi à nous battre contre des maladies comme la maladie d’Alzheimer, tout en admirant l’histoire dans laquelle nous sommes protagoniste.

Bien meilleur qu’un film, bien meilleur qu’un jeu, bien meilleur qu’un Sudoku, le JRPG, le maitre genre du jeu vidéo.

N’hésitez pas à réagir à nos articles sur la page Facebook de JRPGFR !

Catégories Action, Compétition, console, Critique, Japon, PC, PS4, Switch, Tour par Tour

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *