Ce mois-ci, j'ai eu l'honneur de faire le test de Edge of Eternity ! Je vais revenir sur ce que le jeu propose sur plusieurs points. Histoire, gameplay, graphismes, bande originale et d'autres choses encore. Sachez, en premier temps, que le jeu est développé par Midgar Studios, dont les productions sont encore en balbutiements, mais de qualités ! Le jeu est édité par Dear Villagers à qui nous devons l'excellent Astria Ascending. Le jeu a été pendant près de deux ans en accès anticipé sur PC via Steam. Alors, est-ce que les retours ont été nombreux et ont-ils permis de faire de Edge of Eternity, un jeu formidable ?

Edge of Eternity nous emmène dans une histoire grave !

Dans ce test de Edge of Eternity, il y a une chose qui m'a marquée particulièrement. L'histoire est grave et prend en compte les dommages collatéraux horribles que fait une guerre ! Les dialogues sont tout à fait dans le vrai. Que ce soit les adultes dans la force de l'âge, les anciens ou encore les enfants, tout le monde est touché ! Vous incarnez donc nos amis Daryon et Sélène, frère et sœur, qui doivent trouver un remède à la Corrosion. Cette maladie peut toucher tout le monde, même les animaux et elle est transmissible ! Merci les Archéliens !

Ces derniers ont apporté technologie au monde de Héryon, mais désormais, elle échappe aux habitants et les Archéliens s'en prennent à tout ce qui vit ! Daryon décide de déserter afin de retrouver sa sœur et sa mère. Sélène est une mage puissante qui a appris énormément grâce au Sanctorium d'où elle est partie. À eux deux, ils devront sauver la planète ! Le scénario est digne d'un immense J-RPG et la suite est encore meilleure !

Test de Edge of Eternity
Daryon et Sélène en pleine pause repas !

Des décors somptueux malgré des graphismes défaillants !

Dans ce test de Edge of Eternity, l'exploration et les butins inhérents sont immenses. Les décors sont hyper colorés, le jeu se déroule en temps réel avec jour/nuit/saisons ! C'est magnifique, mais plus on avance dans le jeu, plus les graphismes défaillent. Les textures sautent, les décors (arbres, structures, personnages) disparaissent. C'est vraiment dommage, car cela laisse un goût amer à la qualité finale du jeu. Je souhaite, pour tous ceux et celles, qui joueront à Edge of Eternity que des correctifs viendront avec le temps ! Je prends également en compte que Midgar Studios est un petit studio de développement et que le travail fourni pour ce jeu doit être énorme.

Du gameplay classique qui rend hommage aux plus grands !

Comme dans tout RPG, du moins un grand nombre, vous serez amené à combattre. C'est du tour par tour classique, dans une grille tactique. En effet, vous pourrez déplacer vos unités de case en case (Nexus) pour vous éloigner ou, vous rapprocher de vos ennemis Il y a même des objets sur certaines cases vous octroyant des bonus, malus ou même des armes ! Le jeu, par cette grille tactique, prend une tournure assez intéressante. Néanmoins, une fois la tactique comprise, vous saurez placer vos combattants correctement avant le début des combats ( il y a un menu dédié à cela) et vous battrez vos ennemis facilement.
Il est aussi intéressant de noter que nous pouvons utiliser, de manière limitée, des objets en combat. Potions, potions curatives, grenades, un arsenal complet vous attend pour vous défaire de vos ennemis !

Il y a de nombreuses techniques utilisées dans ce jeu qui représentent un hommage à d'autres grands du genre. Levelling des personnages et des armes. Butins, crafting d'armes et d'armures. Création d'objets en tout genre. Classification des butins, cristaux à insérer dans les armes, tout y est et on prend son pied !

Une bande originale signée !

Dans ce test de Edge of Eternity, je n'ai pas été transporté par la bande-son. Cependant, elle est très agréable à écouter. Musique de chambre, musique classique. Des notes mélodieuses au piano, du grand classique qui se laisse écouter. Nous sommes loin des musiques de Blue Dragon par exemple. Le rythme est différent, on prend le temps d'explorer l'immensité des plaines au rythme tranquille de notes déliées. C'est reposant.

Test de Edge of Eternity

Si la bande-son est signée Monsieur Yasunori Mitsuda (Chrono Trigger, Xenogears), il y a malheureusement des effets indésirables lors des chargements avec des grésillements qui cassent les oreilles. Ce n'est pas musical, mais technique. Encore une fois, Midgar Studios a probablement fait de son mieux et il reste quelques jours avant la sortie sur console. Un peu de peaufinage s'il vous plaît !

Edge of Eternity - Un jeu ambitieux, mais qui manque de finitions

Je me suis clairement amusé dans ce test de Edge of Eternity. Le jeu est un véritable hommage aux J-RPG les plus dignes de ce nom ! Le jeu propose de nombreuses références : dialogues, artisanat, quêtes secondaires, chasses, énigmes et bien d'autres. Il pourrait clairement faire partie des plus grands. Midgar Studios a réellement fourni un travail titanesque pour sortir ce jeu ! Je les félicite. Par ailleurs, plus je passe de temps sur ce test et plus le jeu bogue et c'est vraiment dommage. Il laisse un goût d'inachevé, mais j'insiste sur le fait que c'est un petit studio. Parfois, et ce jeu le propose, profitons des petits riens qui nous entourent et laissons la gravité à ceux qui veulent la voir partout.

Edge of Eternity raconte une histoire grave avec des répercussions meurtrières, mais une petite blague peut parfois tout changer !

Merci Midgar Studios, pour votre travail titanesque. Merci Dear Villagers de proposer un jeu si ambitieux. Edge of Eternity sortira sur PS4, PS5, Xbox One et Xbox Series le 10 février 2022 ! La Nintendo Switch accueillera le jeu le 23 du même mois. Le jeu est déjà disponible sur PC.

Pour en savoir plus sur ce jeu ou cette licence, vous pouvez aussi suivre ce lien !

Réagissez à nos articles sur Twitter avec le hashtag #jrpgfr !

Réagissez à nos articles sur notre page Facebook !

Si tu veux rejoindre l'équipe de rédaction, postule ici !

Edge of Eternity
7

Incomplet !

  • Une histoire dure qui touche tout le monde
  • Une musique mélodieuse qui se laisse écouter
  • Des décors somptueux rythmés par les climats changeants
  • Les nombreuses références, l'hommage que peut représenter Edge of Eternity
  • Les nekaroos
  • Les mini-quêtes à chaque combat
  • Les bugs, grésillements, disparitions étranges
  • Le goût d'inachevé
  • La neige qui aveugle vraiment !
  • Les cartes non détaillées
  • Les plantages réguliers
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Naturel

administrator
Bonjour, bonjour :) Laurent, bientôt 40 ans, passionné par les jeux vidéos mais par la vie en général. Amateur de jeux match 3 et de RPG au tour par tour. Fan inconditionnel de Tales of Vesperia et Final Fantasy VIII. Créateur de contrepèteries, amateur de jeux de mots. Bienvenue !