Just For Games nous a fait l’immense honneur de nous proposer le dernier opus du jeu de simulation de vie : Rune Factory 5. N’étant pas familiarisée avec le genre, je partais avec une appréhension mitigée. Mais je fus agréablement surprise par la profondeur du gameplay et de l’ergonomie maitrisés par le studio Marvelous. Étant une fan inconditionnelle d’animé japonais, j’ai retrouvé dans ce soft le plaisir de phase animé à l’image de mes séries préférées. Mais lisez plutôt la suite…

Condition de test

Le jeu nous a été fourni par Just For Games que nous remercions. Nous avons joué sur Nintendo Switch en docked et en mode portable. Les screens du test proviennent en partie de notre propre partie et des assets officiels du jeu. Il se peut que certaines mécaniques ne se retrouvent pas dans ce test car nous n’avons pas intégralement fini le jeu.

Scénario

Dans Rune Factory 5, vous incarnez une jeune femme (ou un jeune homme) qui arrive dans la petite ville de Rigbarth après avoir perdu la mémoire. Suite à son secours de la part des habitants de la ville, elle décide de rejoindre le SEED (une organisation de villageois veillant à la sécurité des habitants) pour remercier les personnes de la ville qui l’ont accueillie à bras ouverts.

Test de Rune Factory 5

Dès lors, les villageois lui confieront plusieurs tâches qui vont de l’agriculture à l’affrontement de monstres attaquant le village.

Le scénario reste simpliste. Nous en avons, tout de même, l’habitude de ce genre de softs qui basent leur gameplay sur la gestion d’une ferme. Nous avons bien assez de dialogues et de cinématiques pour ne pas être perdus dans la trame scénaristique et elle reste appréciable compte tenu de la nature du jeu.

Graphismes et Direction artistique

Tout d’abord l’introduction est réellement incroyable. Nous avons l’impression de regarder un animé saisonnier sur Crunchyroll. L’introduction est très jolie et nous annonce directement la couleur. Nous avons affaire à un jeu de style animé. La musique de l’opening nous fait vraiment penser à celui d’une série d’animation japonaise.

Graphiquement, le jeu propose une atmosphère colorée. Comme si nous avions affaire à une peinture sur du papier à grain. La saturation des couleurs est très forte et donne un contraste magnifique à travers les décors du jeu.

Les couleurs sont sublimes !

Les personnages sont mignons et reflètent l’image actuelle de l’animation japonaise. Les graphismes ne brillent pas par leur technique, mais par le choix des couleurs et la superposition des textures. La végétation y est luxuriante et abondante avec, çà et là, des bâtiments très pauvrement modélisés, mais suffisamment pour ne pas entacher le reste.

Là où le bât blesse, c’est très certainement dans la chute de FPS rencontrée lors de voyage rapide et à certains moments lors de l’exploration. Espérons qu’un patch day one vienne corriger cela.

Le gameplay

Nous nous aimons !

Une des particularités présentes dans Rune Factory 5 est le rapport social avec les habitants. Plus vous augmenterez votre niveau d’amitié avec certains villageois, plus le nombre d’interactions spéciales vous sera accessible (voire même la possibilité de vous marier).

Vive les mariés 😍

Vous pourrez faire de ces habitants vos alliés en aventure ou même leur demander de participer à des événements que vous pourrez organiser au sein de la ville. Pourtant, cette fonctionnalité n’est pas si compliquée, il vous suffira de discuter avec vos compagnons de ville au moins une fois par jour pour voir votre amitié monter en flèche. Cela étant dit, vous pourrez aussi les gâter avec de petits cadeaux si vous voulez accélérer le processus.

Il faut défendre ceux qu’on aime !

Le jeu ne propose pas que des interactions sociales. Vous devrez aussi montrer votre bravoure dans des combats acharnés en donjon ou aux abords de la ville. Pour ce faire vous avez accès à une dizaine de styles de combat correspondant à un type d’arme différent. Plus vous utiliserez ces armes, plus votre affinité s’en verra augmentée. Débloquant ainsi de nouvelles attaques simples et chargées. Les donjons sont loin d’être aussi simples que la direction artistique pourrait laisser paraitre. Les ennemis et les Boss vous donneront des altérations d’états qu’il faudra guérir avec vos propres productions venant de vos cultures.

Test de Rune Factory 5

Les donjons peuvent être intimidants, vous pouvez donc parler aux habitants de la ville pour les emmener dans vos aventures. Cependant, ils peuvent refuser votre offre si votre niveau d’amitié est trop faible. Ce qu’il faut aussi retenir, c’est que les villageois peuvent aussi équiper des objets que vous avez confectionnés pour les rendre plus forts au combat et vous rendre la tâche beaucoup plus facile.

Il faut cultiver son jardin !

Comme dans tous les jardins potagers, vous devrez déblayer, labourer, planter, arroser et récolter vos plantes ! Des plantes qui vous serviront pour la cuisine ou la chimie.

Test de Rune Factory 5
Cela vous dit de cultiver sur le dos d’un dragon ?

Différents magasins seront à votre disposition pour faire augmenter votre sphère d’activités allant de la forge à la chimie. Ces deux points sont essentiels pour la progression du personnage à travers les différents donjons du jeu, car ils vous permettront de confectionner potions, armes et armures.

Parfois, on aime aussi les monstres !

Durant vos aventures, en donjon, vous pourrez prendre le contrôle des monstres aux alentours. Ces monstres alliés se battront à vos côtés pendant une journée complète. Le côté le plus fun de cette fonctionnalité est que vous pourrez construire une grange vous permettant de les garder indéfiniment en les nourrissant et les caressant chaque jour.

Des petites bestioles trop mignonnes !

Les monstres qui vivent dans vos granges peuvent rejoindre votre team pour le combat. Mais ce n’est pas tout. Comme à l’image de l’affinité avec les villageois, vous pourrez aussi faire monter le niveau d’avec les monstres. Une fois copain comme cochon, ils pourront vous aider dans la plupart des tâches de votre quotidien dans la ferme. Les monstres peuvent semer des graines, récolter des cultures et ramasser les débris qui encombrent vos champs.

Mention spéciale pour l’ergonomie

L’interface utilisateur est claire. L’ergonomie est une des caractéristiques importantes dans un jeu de simulation de ferme. Et pour ma part, je trouve que le travail a été fait. Nous retrouvons rapidement nos raccourcis, nos outils d’agriculture, nos armes, etc., et ce, en un maximum de deux boutons successifs. Il est très facile de passer de l’agriculture au combat sans sentir le changement de gameplay, cela se fait avec une très grande fluidité.

Un véritable RPG rempli de contenu

Conclusion

Rune Factory 5 est, malgré ses défauts, le meilleur jeu de simulation de ferme alliant l’agriculture, l’élevage d’animaux, le J-rpg d’action et le jeu de drague. Tout ce qui peut se faire dans le jeu a sa propre barre de progression et nous prenons énormément de plaisir à améliorer tout cela. Même si graphiquement nous nous trouvons sur un soft un peu fainéant, le gameplay arrive à nous charmer par sa richesse et son sentiment de progression constante. Je ne peux que le conseiller à tous ceux qui veulent une aventure J-rpgesque liée à l’agriculture.

Rune Factory 5 sortira exclusivement sur Nintendo Switch le 25 mars 2022.

Pour en savoir plus sur ce jeu ou cette licence, vous pouvez aussi suivre ce lien !

Réagissez à nos articles sur Twitter avec le hashtag #jrpgfr !

Réagissez à nos articles sur notre page Facebook !

Si tu veux rejoindre l’équipe de rédaction, postule ici !

Rune Factory 5
8

L'amour est dans le pré !

  • Une excellente direction artistique
  • Une ergonomie travaillée
  • Un véritable puits sans fond de contenus
  • Un chara-design recherché
  • Des combats palpitants
  • Une énorme durée de vie
  • Une traduction française de qualité
  • Des chutes de FPS
  • Graphiquement fainéant
  • Placement des objets approximatif
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Fubi

administrator
Je suis une fan des mmorpgs, des animés, mangas et d'autres jeux en tout genre. j'apprécie plus particulièrement les jeux d'action. Je suis cosplayeuse débutante : je pratique la couture, uniquement pour faire mes cosplays et ceux de ma coéquipière.