Comment bien choisir son JRPG, une question que vous vous êtes sans doute déjà posée une dizaine de fois. Nous allons, dans cet article, tâcher d’y répondre ensemble.

Il nous est déjà tous arrivé de choisir son JRPG de manière compulsive et de le laisser quelques jours plus tard prendre la poussière car le feu ne prenait pas. Et bien c’est normal. Beaucoup de facteurs actuels poussent à l’achat d’un jeu.

La publicité, les réseaux sociaux, l’expérience racontée par vos amis, … Au delà du type de Gameplay ou même de l’univers proposé, il y a toute une série d’éléments tentant de charmer le joueur dans ce qu’il peut percevoir à travers une Bande-annonce ou une Preview.

La nostalgie

Nous sommes tous de grands nostalgiques. Mais essayons de cerner la valeur significative de ce concept avant de continuer.

La nostalgie est un sentiment de regret des temps passés ou de lieux disparus ou devenus lointains, auquel on associe des sensations agréables, souvent à posteriori. Ce manque est souvent provoqué par la perte ou le rappel d’un de ces éléments passés, les deux éléments les plus fréquents étant l’éloignement spatial et le vieillissement qui représente un éloignement temporel.

Wikipedia

Choisir son jrpg
– Romancing Saga III –

La nostalgie est donc bien un manque. Jouer sur le manque est une pratique malhonnête. Si vous vous sentez nostalgique à la vue d’une bande-annonce qui vous rappelle un ancien jeu, sachez que l’équipe qui s’occupe du développement de ce jeu a déjà sa place dans votre bibliothèque attendant le jour de la sortie pour y déposer sa production.

choisir son JRPG
– Nostalgie Final Fantasy VII vs Remake –

La nostalgie est une bonne chose, autant pour les producteurs que pour les consommateurs, mais sachez une chose, à l’image d’une production artistique, la copie ne vous fera jamais ressentir la même passion que l’original.

Prenez votre temps. Ne vaudrait-il pas mieux retentez une deuxième fois l’expérience de l’original plutôt que de dépenser 50-70€ pour une copie ?

De nos jours, il y a une forte affluence de Remake, Remaster, Reboot, … Poussant le consommateur à repayer pour une deuxième voire troisième expérience lissée. Mais n’oubliez jamais, une création n’est un succès qu’à travers ses codes, son Gameplay et sa direction artistique gravés à une époque donnée. Et cette époque, même si nous ne voulons pas qu’elle disparaisse, est, bien entendu, déjà derrière nous.